11/04/2000 – MSF modère les alertes catastrophiques sur la famine en Ethiopie : l’analyse réalisée par l’organisation et ses programmes d’action.

11 avril 2000 – Urgence Ethiopie – MSF, présent en Ethiopie depuis 1985, renforce ses équipes à Gode, dans la région de Ogaden
Extrait du site MSF : : http://www.paris.msf.org

Une équipe de Médecins Sans Frontières s’est rendue en début de semaine dans la région de Gode, au sud-est du pays, pour poursuivre la mise en place de programmes nutritionnels et faire face à la grave pénurie alimentaire qui affecte cette zone. Deux autres volontaires vont renforcer cette équipe dès mercredi.

Il est certain que l’Ethiopie affronte aujourd’hui une pénurie alimentaire très sévère. C’est un scénario auquel ce pays est confronté tous les ans à ce moment de l’année et qui affecte généralement deux à quatre millions de personnes. Les mois de mars et d’avril sont en effet une période critique, entre la fin des réserves de nourriture et le début de la saison des pluies – qui a généralement lieu entre les mois de mai et de septembre – et des nouvelles récoltes.

En février dernier, une équipe MSF a mené une intervention à Gode et identifié deux problèmes : une épidémie de rougeole et d’importants problèmes de malnutrition. Les premiers résultats de cette enquête montraient que 12.8 % des enfants souffraient de malnutrition sévère et 19.4 % de malnutrition globale. L’équipe a tout d’abord mis en place une campagne de vaccination contre la rougeole pour 46 000 enfants de 6 mois à 15 ans. En effet, pour les populations souffrant de malnutrition, la rougeole est généralement une des premières causes de mortalité.

Cette première intervention devait immédiatement être complétée par la mise en route d’un important programme nutritionnel. Mais, le 7 février, notre équipe a été victime d’un très grave incident de sécurité, causant la mort d’une personne et en blessant très grièvement une seconde. Ce programme a donc été interrompu provisoirement, mais les équipes ont poursuivi la campagne de vaccination jusqu’à la fin du mois de mars, pour combattre l’épidémie de rougeole.

Aujourd’hui, nos volontaires sont à nouveau présents dans la région d’Ogaden pour apporter une réponse appropriée au problème de malnutrition, dans une zone soumise à d’importants problèmes de sécurité.

Les autres programmes MSF en Ethiopie

Dans la région de Konso, au sud ouest du pays, MSF a mis en place un programme nutritionnel dans cette région après une évaluation menée en août 1999. 120 000 personnes, sur une population totale estimée à 186 000 ont été affectées par deux années de sécheresse. Une enquête nutritionnelle du mois d’octobre 1999, montrait un taux de malnutrition global de 22.8%. En février 2000, ce taux n’était plus que de 12.8%, mais MSF a décidé de poursuivre son programme jusqu’au début de la saison des pluies, qui débute au mois de mai chaque année. Aujourd’hui, MSF prend en charge 10 000 personnes par semaine (enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes et allaitantes) dans ses centres de nutrition. L’équipe a également mis en place un CNT, Centre de Nutrition Thérapeutique dans la ville de Konso et va mener une campagne de vaccination contre la rougeole.

Dans la province du Tigrée, MSF travaille auprès des populations affectées par la guerre.

A Woldya, la capitale du Nord Wollo, MSF mène un programme de formation dans 4 hôpitaux. L’équipe prend en charge la formation des chirurgiens et des infirmières, la fourniture de matériel chirurgical ainsi que la rénovation des salles d’opérations.

En pays Afar, une autre équipe MSF mène un programme chirurgical.