28/02/02 Constitution du Gouvernement en Exil de Djibouti embargo 28/02 à 1h00 GMT


http://www. gouv-exil.
org

Nous
avons reçu un communiqué nous informant de la
constitution à partir de demain le 28/02/02, du GED –
Gouvernement en Exil de Djibouti.

Nous
saluons, comme il convient, cette première initiative
de Djiboutiens qui semblent décidés à retrousser
leurs manches pour prendre en main leur destin et pour construire
l’avenir de leur pays. Nous les félicitons d’agir à
visage découvert et dans la transparence, ce qui pourrait
confirmer qu’ils prennent des risques et qu’ils ont l’intention
de les assumer, sans se réserver la possibilité
de conduire un double jeu éventuel avec le pouvoir, comme
cela s’était déjà vu, dans le passé
!

Nous
les félicitons sincèrement et nous les assurons
de tout notre soutien, chaque fois qu’ils en auront besoin,
pour les aider à diffuser leurs idées et leur
programme.

_______________________
Communiqué du 28/02/02

Constitution
du Gouvernement en Exil de Djibouti

Pour
quelles raisons ?

Les équipes de Gouled puis de Guelleh ont méthodiquement
supprimé tout l’environnement démocratique à
Djibouti. Nous estimons que les conditions d’un débat
démocratique n’existent plus depuis plusieurs années.
Ismaël Omar Guelleh n’est pas légitime, dans la
mesure où il a usurpé le pouvoir en organisant
une gigantesque fraude électorale. Ni lui, ni son Gouvernement
ne sont plus crédibles !

De plus ils ont détourné et ils continuent de
détourner des montants vertigineux qui appartiennent
au peuple djiboutien. Après avoir dressé ce constat
qui est incontestable, nous avons décidé de prendre
notre destin en main, considérant qu’il n’y avait pas
de fatalité en ce qui concerne Djibouti. Nous sommes
en exil, parce que chacun d’entre nous, pour des raisons différentes,
mais toujours en relation avec un refus, soit de l’injustice,
soit de l’avilissement de la population, nous avons été
contraints de nous établir à l’Étranger
dans des pays qui nous ont accueillis.

Djibouti
dispose des ressources nécessaires pour assurer son redressement
sur tous les plans.

Djibouti dispose de ressources importantes : ressources humaines,
ressources économiques et ressources peu ou mal exploitées
: commerce et tourisme. Nous avons la conviction la plus profonde
que l’État peut être redressé en quelques
années sur tous les plans ; justice, démocratie,
respect des libertés, santé, éducation,
économie, par un groupe de Djiboutiens responsables,
ayant l’ambition de servir leur pays, solidaires et convaincus,
n’ayant aucun lien direct avec la vieille garde politicienne
classique.

Une
réponse adaptée à l’urgence et à
la gravité de la situation.

La formation d’un gouvernement en exil est le moyen d’action
que nous avons privilégié pour mobiliser et pour
sensibiliser nos compatriotes afin qu’ils retrouvent l’espoir
et qu’ils soient prêts à défendre leur honneur
et leurs droits. C’est aussi un support idéal pour construire
et pour présenter un projet d’avenir crédible
au Peuple et aux institutions européennes et internationales,
sans le soutien desquelles toute tentative de remise en ordre
serait vouée à l’échec.

Les
grandes lignes de notre projet sont déjà disponibles
sur notre site Internet et nous allons progressivement développer
et publier chaque chapitre avec les mesures à prendre.

Nous interviendrons non seulement pour commenter
l’actualité lorsque cela sera souhaitable mais aussi
pour vous informer de l’accueil qui sera réservé
à notre initiative par tous les Djiboutiens, épris
de liberté, de justice et de développement économique.

Un
objectif prioritaire : créer les conditionsqui permettront
de donner aux Djiboutiens la liberté de choisir leur
gouvernement.
Nous
sommes animés par la volonté et l’engagement de
mettre en place toutes les idées que nous proposons.
Pour cela, nous ne voyons pas d’autre alternative que de faire
pression sur Ismaël Omar GUELLEH afin d’obtenir qu’il quitte
le pouvoir qu’il a usurpé et que nous puissions installer
le Gouvernement d’Union Nationale qui sera chargé d’organiser
des élections libres, justes et transparentes.

 

Nous
sommes à l’écoute de vos encouragements, de vos
suggestions et de vos critiques qui nous permettront de faire
évoluer et d’améliorer la qualité de ce
projet, que nous voulons partager avec tous les Djiboutiens
opposés à la dictature.

Bonne
fête à tous les Djiboutiens à l’occasion
de l’Aïd el Kebir

Composition
du Gouvernement en Exil

Président
Mahamoud Idriss Ahmed

Membres
: MM

Mohamed-Moussa Aïnaché
Mohamed Saleh Alhoumekani
Abdillahi Isman Waberi
Abdourhaman Yassin

Pour
prendre contact : cliquez
ici