04/03/02 Opération « je boycotte Guelleh ».

Nous
avons dépassé la centaine de pétitions
reçus en trois jours. Nous vous invitons à continuer
de nous écrire et nous vous garantissons, surtout en
fonction de ce qui précède, que nous serons extrêmement
vigilants et prudents sur les questions de sécurité
de façon à ce qu’aucun nom de Djiboutiens ne soit
divulgué.

La
Banque mondiale et le FMI au secours
du régime dictatorial !!


Pour éviter de se faire ‘avoir’ une nouvelle fois
,
les experts de la Banque Mondiale auraient du lire les informations

que nous publions !

_____________________________________________

1
– Merci de copier le texte ci-joint et de l’insérer dans
votre E-Mail

2
Cliquez
ici pour lancer l’E-Mail et insérer le texte

3
– Complétez les informations à la fin du texte
pour permettre de vous identifier.

L’ARDHD
s’engage à ne jamais publier la liste des signataires
djiboutiens. Cette liste ne sera transmise qu’aux autorités
gouvernementales françaises et européennes et
le cas échéant à la Banque Mondiale et
au FMI, avec dans tous les cas, un accord précis de confidentialité
et de non-diffusion.

*********************************************************************
Je soutiens l’action de l’ARDHD et je signe la pétition
du 1er mars 2002 pour demander à la France, à
la communauté européenne, à tous les États
donateurs et aux organisations internationales :

– de mettre
en oeuvre les procédures spécifiques prévues
dans les accords de Cotonou en ce qui concerne les violations
des Droits de l’Homme et les cas graves de corruption, pouvant
aller jusqu’à la suspension de toute coopération
européenne,
– en conséquence de geler les subventions et aides en
faveur de Monsieur Ismaël Omar GUELLEH, Président
de la République de DJIBOUTI,
– de ne distribuer des aides qu’au peuple Djiboutien et uniquement
par l’intermédiaire d’associations incontestables, bien
implantées
– de diligenter une enquête internationale sur les agissements
du régime en place, d’en faire paraître toutes
les conclusions et d’installer un observatoire local permanent
sur la bonne utilisation de ces fonds et sur le Respect des
Droits de l’Homme,

J’autorise
l’ARDHD à communiquer mon nom et mon adresse E-Mail aux
responsables de la Commission européenne, aux Parlementaires
français et européens, aux Ministres concernés.

* Date :

* Prénom :
* Nom :
* Profession :
* Ville :
* Pays :
* Adresse E-Mail :

*************************************************************************