01/11/02 (B170) A lire dans la Presse cette semaine

1 –
Sur le site des Nouvelles d’Addis

Cyberterrorisme. Alerte sur www.amb-djibouti.org

Le nom de l’ambassade de Djibouti en France détourné

Sur le site détourné de l’ambassade de Djibouti
en France est proposé un « chat » à la gloire de l’attaque
des USA, de Ben Laden et du terrorisme. Sur fond d’avion s’encastrant dans
la seconde des tours jumelles du World Trade Center en feu.

lien : http://www.lesnouvelles.org/P10_magazine/12_depeche02/12091_amb-djibouti.html

_______________
Note de l’ARDHD

Dans cet article paru
sous la signature d’Alain Leterrier, il est évoqué le fait que
l’Ambassade de Djibouti ‘aurait oublié’ de régler les droits
d’utilisation du nom de domaine auprès des autorités de l’Internet.

Nous sommes en mesure
de confirmer ce point et de préciser qu’il ne peut pas s’agir d’un
oubli, car le 24 juin 2000, nous avions déjà publié une
alerte. L’Ambassade, très attentive à nos publications, ne pouvait
pas l’ignorer ! Donc la responsabilité de ce problème grave
est à mettre sur le compte de la négligence des services de
l’Ambassade de Paris, qui étaient en poste à l’époque
et dont certains responsables sont sérieusement soupçonnés
d’avoir détourné les fonds de fonctionnement vers leurs poches

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
_ _ _ _ _ _ _ _

24/06/00
: Le site Internet officiel de l’Ambassade de Djibouti n’est plus accessible
actuellement.

D’après
des sources sérieuses, il semblerait que l’Ambassade ait oublié
de payer les factures de ses prestataires … qui auraient décidé
d’interrompre la diffusion. (?)

_ _
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

__________________________________________________

2
– Dans la Lettre de l’Océan Indien

LA LETTRE
DE L’OCEAN INDIEN – 26/10/2002

DJIBOUTI – Al Hassan Ali Al Bahrouni
Un nouvel ambassadeur de Libye à Djibouti a présenté
ses lettres de créances au président Ismaël Omar Guelleh,
le 23 octobre. (…). [Total : 46 Mots].
Lire la suite

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN – 26/10/2002
DJIBOUTI – Précisions sur la société Elecs et Ilia
Karas

Suite à l’article sur la création de la société
Elecs à Djibouti (LOI n°1014), le promoteur de cette compagnie
Eugène Gourevitch a écrit à La Lettre de l’Océan
Indien, le 23 octobre, pour indiquer qu’il n’était pas russe mais citoyen
américain. (…). [Total : 85 Mots].
Lire la suite