05/03/03 (B187) Dans un long communiqué, le GED critique le rapprochement de Guelleh avec l’Administration américaine et il appelle les instances internationales à se pencher d’urgence, sur la situation dramatique que subit le peuple djiboutien.

Le GED vient de nous faire
parvenir un long communiqué, qui aurait été diffusé
à plus de 1.000 exemplaires, auprés des journaux et des décideurs
de l’Union européenne.

Dans ce communiqué,
le GED dénonce la position de Guelleh qui a ouvert le pays aux forces
américaines, qui pourraient conduire une guerre, que le GED refuse
d’accepter.

Par ailleurs, après
avoir fait un bilan de la situation civile et sociale, le GED lance un appel
d’urgence aux institutions internationales pour qu’elles se préocupent
du sort de la population, soumise à toutes les violences et restrictions,
sous le joug de Guelleh.

Lien avec l’article :
http://www.gouv-exil.org/15_communique/com001.htm