22/03/03 (B190) Des militaires français sur le départ pour l’Irak ? Le double-jeu embarrassé de Guelleh qui autorise d’un côté les américains à utiliser l’espace aérien de Djibouti et qui prétend de l’autre côté, qu’il n’y a aucune interaction avec la guerre en Irak (Lecteur)

 


Roger
Picon

Bonjour,
J’ai regardé hier TV5. Dans l’émission « spéciale
Irak », j’ai découvert un reportage sur Djibouti. On y parlait
surtout de l’enjeu militaire et le reportage était relativement
complet sur les activités des forces armées étrangères
dans notre pays.

Malheureusement,
le reportage est souvent tombé dans les clichés habituels
sur Djibouti : la population a été totalement ignorée
et son sort oublié d’un revers de la parole : « il n’y
a pas de contact entre militaires et populations locales »
.

Nous avons appris que l’espace aérien a été, d’après
les journalistes, entièrement concédé aux militaires,
qui peuvent y faire leurs manoeuvres sans aucune restriction.

IOG y est apparu avec
ses habituels « n’est-ce-pas » et il a précisé,
avec beaucoup d’hésitations dans ses propos, que l’espace aérien
était désormais affecté à l’entière disposition d’une
coalition anti-terroriste, comprenant 44 pays, mais qu’il n’accepterait aucune
autorisation d’opérer sur son territoire vers un autre pays musulman
!

Il n’y croyait pas vraiment
(et cela se sentait bien !) puisqu’il a tenu à préciser que
d’autres pays avaient aussi accueilli des troupes étrangères
et en nombre plus important sur leur sol.

De toute manière,
ce message iogien est largement contredit par les multiples séances
d’entraînements des Légionnaires, dont le journaliste a précisé
que les troupes étaient impatientes d’en découdre sur le terrain
« en réel ».

Les militaires de haut
rang qui ont été interviewés n’ont rien démenti
: si cela ne ressemble pas à un message des Militaires français,
je veux bien être pendu !!.

Mais où donc sacrebleu
pourraient-ils intervenir ? Sur quel terrain d’opération actuelle ?
Peut-être que ce cher LaPalice aurait trouvé la réponse!!

Suffirait-il de se référer
au titre de l’émission, consacré à un certain conflit,
qui passe actuellement 24h/24. Mais là je ne saurais m’avancer !!!

 

Amitiés à
l’équipe de l’ARDHD