22/05/03 (B198) Exceptionnel ! Le comité des Brosses à Reluire se réunit à la demande de nombreux lecteurs et coopte à l’unanimité M RIFKI ABDOULKADER, Ministre de tutelle de la Communication de la République de Djibouti.

Une nouvelle nomination
dans l’Ordre des Brosses à Reluire n’est plus un scoop. Et pourtant,
celle de M Riki Abdoulkader prend un sens particulier parce qu’elle a été
sollicitée par plusieurs lecteurs. Nous sommes certains qu’il sera
flatté d’avoir été retenu cette semaine par l’opinion
publique.

Qu’est-ce qui a emporté
la décision des Membres du Comité ?


Rifki Abdoulkader
?
La
Voix de son Maître

Au-delà des éminents services que M Rifki
Abdoulkader a rendu à Guelleh, c’est surtout la lecture du Droit de
Réponse qu’il a fait publier dans les Nouvelles d’Addis qui a définitivement
emporté l’adhésion unanime. Cette lettre est un chef d’oeuvre.
Une prose parfaite (ou presque ?), un ton décidé et convaincant
et des arguments frappants, sans discussion possible.

Prenez un exemple, qui
remet en cause toutes les idées reçues au sujet de la répression
qui s’abattrait sur tous les opposants. Le Ministre dit clairement le contraire
:

« S’agissant
de la liberté d’expression, il est un fait incontestable qu’il
existe à Djibouti, sur la place publique des bulletins d’information,
tous édités par d’autres formations politiques, lesquels
sont loin d’être tendres avec le gouvernement, pour autant ils
ne sont point inquiétés, ni poursuivis pour l’expression
de leurs points de vue, oh combien divergents avec ceux de la coalition au
pouvoir. »

C’est super, c’est beau,
c’est surréaliste ! Il fallait oser l’écrire. Lui n’a pas hésité
une seconde …

Et la suite est de la
même veine :

« De la même
façon, il est tout à fait loisible à tout djiboutien
d’user de sa plume pour expliquer ses opinions avec virulence, sans pour
autant céder à la tentation de la facilité ni s’exposer
à la sanction inhérente à la dérive. « 

C’est trop fort !

C’est la raison, pour
laquelle, les membres du Comité des Brosses à Reluire ont voté
à l’unanimité pour l’admettre sans délai dans cet ordre
tant envié par tous ceux qui n’ont pas la chance d’y être admis.

Désormais, M. RIFKI
ABDOULKADER, vous porterez le titre suivant « Agent X – Missions impossibles »
et nous vous décernons la médaille qui témoignera de
votre soutien inconditionnel à un système sanguinaire, archaïque
et criminel. C’est M Guelleh qui va être fier de vous !

RIFKI
ABDOULKADER

vous êtes coopté au sein des Brosses à Reluire

au
grade « Agent X – Missions impossibles »

Nous vous adressons nos
félicitations les plus sincères pour votre carrière au
service de l’asservissement des Djiboutiens et du musèlement de toute
expression contraire à votre pensée unique.