02/11/04 (B270) Quelle pitoyable hypocrisie ! (Un opposant de Bruxelles, ulcéré par le jeu suicidaire de l’opposition en Belgique)

Je suis particulièrement
ulcéré et révolté par le gouffre existant entre
le comportement virtuel vrombissant de nos opposants et l’inanité,
la discrétion et toute la réticence de leurs actions sur le
terrain.

Il est bien beau, Messieurs
« les opposants virtuels » de claironner haut et fort, au gré
des opportunités cybernétiques, tout le dégoût
et la révulsion que vous inspire le régime autocratique de Guelleh.

Mais, si je puis me permettre, tout cela reste du domaine du fantasme et de
la tartuferie, car vous ne daignez pas vous engager sur le terrain et pire,
vos actions effectives sont de perpétuelles génuflexions à
l’adresse du « génie de la corne ».

Je m’explique et pour
cela, je vais, encore une fois prendre l’exemple du cirque Bruxellois, capitale
de l’Europe et de l’opposition djiboutienne (comme beaucoup se plaisent à
le dire). Qu’on se le dise, l’ambassadeur en place n’ a pas été
nommé à Bruxelles par Guelleh pour ses beaux yeux ou pour son
sens aiguisé de la formule. Il ne s’agit pas d’un novice en politique
ou d’un ministre remercié auquel Guelleh a offert une retraite dorée!

On lui prêtait une
efficacité redoutable et une dextérité à toute
épreuve dans les taches qui lui étaient assignées. Et
bien nous voilà affranchis.

Le travail de sape engagé
et entretenu par l’ambassade et ses agents infiltrés dans la communauté
djiboutienne porte malheureusement ces fruits. Aujourd’hui, l’opposition est
éclatée et les diffèrents organes de l’opposition djiboutienne
à Bruxelles se regardent en chiens de faïence. Le GED torpille
toutes les actions du MRD qui s’empresse de lui rendre la politesse et toute
cela sous le regard satisfait de l’Ambassadeur.

Dernier exemple en date : cette absurde et abominable pagaille pour la manifestation
du 6 octobre 2004 pour laquelle le MRD de DAF avait lancé un appel
!

Au lieu de faire front
commun et de taire, le temps d’une manifestation, leurs divergences, les deux
camps s’en sont donnés à coeur joie pour amplifier le tohu-bohu
ambiant !

Résultat : pas
plus d’une vingtaine de manifestants présents ! Pathétique !

Et le pire n’est pas la,
très chers amis, non ! Le pire c’est que ceux qui vous appellent, qui
vous motivent, qui vous galvanisent, font faux bond le moment venu !

A dix minutes du début
de la manifestation, vous les appelez pour leur demander où ils sont.
Comme par hasard, vous tombez sur leur messagerie vocale ou bien, ils prétextent
des embouteillages pour expliquer leur retard … Au final on constate leur
absence à la Manif !

Mais où va-t-on
? Si aucun n’a le courage de ses opinions et si ceux, qui se définissent
comme des leaders de l’opposition, se contentent de vous pousser discrètement
pour accomplir ce dont ils n’ont visiblement pas le désir de réaliser
!

C’est à vous dégoûter
de tout!

Il y a quelques temps
à Bruxelles, personne n’osait ni clairement ni publiquement afficher
son soutien à Guelleh !

Aujourd’hui on ne se contente
pas de le dire mais on s’en enorgueillit ouvertement et mieux on se bouscule
devant les caméra pour apparaître en bonne place dans les cocktails-ftours
offerts par l’Ambassade (comme cela a été souligne dans le commentaire
d’un lecteur qui accompagnait les photos publiées à sa demande
sur le site de l’ARDHD) !

Tous les étages
et tous les bureaux de l’ambassade avaient été transformés
en salle à manger de fortune ! Comme prévu, la petite vidéo
réalisée par Moussa Chehem est passée au journal télévise
de la RTD. On y voit ce joli petit monde, s’affairant autour de lui et s’empressant
d’enfiler les Tee-shirts à l’effigie de Guelleh.

Ce ne sont pas une vingtaine
de personnes qu’on y voit, comme le prétend notre opposant virtuel
mystère, mais près de 90 personnes (hommes et femmes compris
aux divers étages de l’ambassade) prêtant allégeance à
Guelleh et comble de l’hypocrisie on y retrouve ceux qui nous avaient conseillé,
avec la force de leur conviction et de leur engagement, d’aller manifester
!

Cet opposant mystère
qui doit figurer à son avantage dans les vidéos tournées,
souriant à pleines dents et venant cracher dans la soupe à peine
sorti des locaux, nous raconte son escapade nocturne sur votre site !

Mais nous prend-il pour
des c***.

Je lui ferai d’ailleurs
remarquer que les photos qu’il tente de nous faire passer pour le résultat
des manoeuvres d’un James Bond en herbe, sont en fait publiées sur
un site qui encense Guelleh!

La preuve : http://www.somaliweyn.org/pages/news/Oct04/23Oct15.htm.

C’est le genre de choses
qui doit permettre à notre ganache de président de dormir sur
ces deux oreilles!

Avec toutes ces pratiques,
tous ces double-jeux, quelle image, quel message sommes-nous capable d’envoyer
à nos compatriotes restés au pays : opposants « alimentaires
» ? C’est certain !

Opposants d’opérette
uniquement capable d’aboyer sur le net.

La dichotomie flagrante
entre la véhémence des propos entretenus sur le net et le degré
de docilité de beaucoup gratifiant l’Ambassade de leur présence
à la moindre occasion me laisse pantois!

Combien y-a-t-il de schizophrènes.
Bon Dieu!

Très chers Compatriotes,
un sursaut de patriotisme et de courage est plus que nécessaire sinon
nous allons droit dans le mur ! Cessons de nous prévaloir d’actes imaginaires
et allons sur le terrain !

NB: Que les lecteurs
excusent la vivacité de certaines expressions, mais je suis bouleversé,
comme vous l’avez compris, par l’incurie de l’opposition, par son manque de
maturité et par l’hypocrisie ambiante !!

Un
opposant de Bruxelles ulcéré!