16/12/05 (B329) FDP : compte-rendu de la manifestation du 16 décembre devant l’Ambassade de Djibouti à Bruxelles.

Forum pour la Démocratie et la Paix.



Bruxelles, le 16 décembre 2005

 

Compte rendu de la manifestation organisée pour la  commémoration des victimes civiles D’Arhiba.


 


Comme d’habitude, l’opposition djiboutienne (M.R.D, F.R.U.D, A.R.D) a chaleureusement participé à la manifestation devant l’Ambassade de Djibouti à Bruxelles pour dire non à la barbarie d’Etat qui sévit à Djibouti.


 


Malgé un temps pluvieux et maussade, les manifestants ont, tour à tour pris la parole, pour témoigner, pour dire leur dégout pour ce régime qui utilise contre son peuple (innocent et sans défense) des moyens de coercition d’un autre âge.


 


Le président du M.R.D, Monsieur Daher Ahmed Farah, a exhorté les Djiboutiens à rester unis et vigilants car,leur a-t-il martelé,le temps de l’impunité est révolu…..


 


Cette manifestation revêt un caractère particulier aujourd’hui, car cela fait plus de quatorze années que les victimes n’ont eu droit ni à une sépulture digne, encore moins d’indemnisation, que les auteurs de ce crime abominable et sordide n’ont ni été inquiètés, ni jugés et qu’ils »courent toujours », privant les familles des victimes de la possibilité de faire leur deuil.


 


En effet, ce pouvoir totalitaire et belliciste, sous les prétextes fallacieux de décasements de la population, déjà durement éprouvée par quinze années d’embargo, ne pourra pas indéfiniment asservir la population, ni incarcérer arbitrairement les militants des droits de l’Homme et les syndicalistes.


 


Finalement, les manifestants n’avaient pas le monopole de la commémoration des victimes d’Arhiba, puisque l’Ambassade a « participé » aussi à sa manière en « zoomant » avec des objectifs puissants, les opposants plus que jamais déterminés à combattre pacifiquement ce pouvoir sectaire et odieux. Le souhait commun et paratagé est de voir ses responsables, traduits devant le tribunal pénal international.


Les militants du F.D.P, par le biais de son Président, remercient toutes celles et tous ceux qui ont participé à la manifestation et ils renouvellent leur appel aux djiboutiennes et aux djiboutiens pour d’autres actions politiques dans le futur.