05/03/06 (B340-A) La nouvelle Lettre de Libération Afrique. (Extraits)

http://www.liberationafrique.org/

Note de l’ARDHD : nous reprenons quelques extraits de la Lettre d’information de Libération Afrique. Les internautes qui désirent la consulter en totalité peuvent le faire sur le site (http://www.liberationafrique.org) ou s’abonner pour la recevoir régulièrement (http://www.liberationafrique.org/newsletter.php3).



Solidarité internationale et luttes sociales en Afrique subsaharienne

Nouveautés publiées sur le site Libération Afrique en février 2006

http://www.liberationafrique.org – 5 mars 2006



N’hésitez pas à diffuser cette lettre à vos correspondants


ACTUALITE (extraits)




>>>>>>> Françafrique



* Anciens et nouveaux ‘corsaires de la République’
par Survie, par Agir Ici, 22 février 2006

Se déroule actuellement – du 20 février au 15 mars 2006 – le procès du
mercenaire Bob Denard (qui n’y assistera pas pour cause d’Alzheimer) et de
vingt six autres prévenus pour leur « tentative de coup d’Etat »
aux Comores en 1995.

La France, qui était alors intervenue et avait chassé
les mercenaires, avait toutefois validé la prise du pouvoir par l’opposant
Mohamed Taki et envoyé le président destitué Saïd Mohamed Djohar en exil forcé à la Réunion.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1122





DOSSIERS (Extraits)



>>>>>>> VIH-Sida



* Act Up appelle BMS à ouvrir ses licences volontaires à la concurrence
par Act Up-Paris, 17 février 2006

Le 15 février 2006, le PDG du laboratoire pharmaceutique américain Bristol Myers Squibb, Peter Dolan, a annoncé l’attribution au laboratoire Indien Emcure et au laboratoire Sud-Africain Aspen de licences volontaires pour la fabrication de versions génériques de l’anti-protéase atazanavir.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1119





>>>>>>> Sommets du G8



* Le CADTM juge décevant le sommet des ministres des Finances du G8

par CADTM, 11 février 2006

Les ministres des Finances des pays du G8 viennent de se réunir à Moscou et,

pour le CADTM, le bilan de cette réunion est très décevant. Aucune décision

sérieuse sur la dette n’a été annoncée alors qu’elle demeure un instrument

d’oppression des peuples du Sud particulièrement puissant.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1135




PAYS (Extraits)



* L’immunité provisoire ne contribue en rien à mettre fin à l’impunité

par Amnesty International, 10 février 2006

L’impunité pour les atteintes aux droits humains constitue l’une des plus graves menaces au plein exercice des droits et libertés de la personne humaine. Les mesures d’immunité provisoire prises par les différents gouvernements du Burundi ces cinq dernières années n’ont pas contribué à remédier au climat d’impunité qui règne depuis des décennies et risque de compromettre le processus de réconciliation. L’impunité prive les victimes et leurs familles du droit de voir les responsables présumés traduits en justice, de connaître la vérité et d’obtenir pleine et entière réparation.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1134





>>>>>>> Comores



* Discrimination et revendication de déchéance de nationalité à Mayotte par Bernard Navacelles, 21 février 2006

La collectivité départementale de Mayotte été le théâtre d’une curieuse interprétation du droit, à moins qu’il ne s’agisse d’une anticipation tropicale de la politique préconisée en matière d’immigration en France.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1154





>>>>>>> Djibouti



* La CISL dénonce les violations dont sont victimes les syndicats

par CISL – ICFTU, 27 février 2006


Un nouveau rapport de la CISL sur le respect des normes fondamentales du
travail à Djibouti paru aujourd’hui dénonce les graves violations dont sont
victimes les syndicats de ce pays depuis plus de quinze ans.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1125



* ICFTU denounces workers’ rights violations
par CISL – ICFTU, 27 February 2006

A new ICFTU report on the observance of core labour standards in Djibouti
denounces the violations suffered by the country’s workers for over 15 years.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1126



* Arrestations de responsables syndicaux
par CISL – ICFTU, 21 février 2006

Deux responsables syndicaux Djiboutiens ont été arrêtés par les services de
sécurité de Djibouti. Ces incarcérations sont un élément de plus à rajouter à
une longue liste de violations des droits syndicaux dans ce pays. La CISL
publie la semaine prochaine un rapport sur le respect des normes
internationales du travail dans ce pays.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1114





>>>>>>> Ethiopie



* ‘Procès’ de prisonniers d’opinion
par Amnesty International, 22 février 2006


Dans un contexte où la communauté internationale s’inquiète chaque jour
davantage de la situation des droits humains en Éthiopie, Amnesty
International a demandé la remise en liberté immédiate et sans condition des
responsables de l’opposition, des défenseurs des droits humains et des
journalistes qui vont comparaître en jugement le 23 février pour trahison,
conspiration violente et « génocide », entre autres chefs.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1123



>>>>>>> Ouganda



* Des élections libres menacées par le gouvernement
par Human Rights Watch, 14 février 2006

En Ouganda, les premières élections multipartites depuis vingt ans ont peu de
chances d’être libres et équitables étant donné le harcèlement dont
l’opposition est victime de la part du gouvernement, a déclaré aujourd’hui
Human Rights Watch.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1150


>>>>>>> Soudan

* Des étudiants passés à tabac et arrêtés seraient torturés dans des ‘maisons

fantômes’ par Amnesty International, 13 février 2006

Amnesty International a appris que le samedi 11 février 2006, aux alentours

de midi, des membres des forces de sécurité et de la police armée sont

arrivés à bord de quinze voitures à l’université de Juba, à Bahri, au nord de

Khartoum ; ils avaient été appelés par des responsables de l’université. Sans

avertissement, ils ont commencé à matraquer un groupe d’étudiants qui

s’étaient rassemblés pacifiquement devant le bâtiment de l’administration.

     -> http://www.liberationafrique.org/article.php3?id_article=1132