Zakaria, général de son état et Adjoint du Chef de l’Etat Major djiboutien des Armées est à l’honneur sur le site du GED (A lire sans modération)

Copier
le lien dans votre explorateur, car il n’est pas activé sur notre site
:
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF733_01_ar.htm

Pour consulter cet article élogieux sur les hauts faits d’armes « , entre autres :
« pénétration en milieu hostile et formation d’intégristes liés à Al Qaïda »,
accomplis par celui qui, défendu par Aref Mohamed Aref, l’avocat repenti, aurait voulu « avoir notre peau » devant la
Justice française.

Il n’avait obtenu, à l’époque, qu’un Euro de notre part, mais il avait été lourdement
condamné, de son côté, à régler tous les
dépens, c’est à dire une somme importante !!!

Peu lui importait
d’ailleurs, car c’était avec l’argent des Djiboutiens qu’il aurait payé (ou pas payé ?)
ses dettes à la Justice française.

Les mauvaises langues ajoutent que s’il ne les avait pas payées, il aurait conservé l’argent, réalisant un profit supplémentaire …

Aref va-t-il
lui conseiller, cette fois, d’attaquer le GED en diffamation pour avoir vanté
les mérites du grand chef, officier de la Légion d’Honneur,
version chocolat pour étranger ?

A suivre avec angoisse et un grand bravo au GED !