31/01/09 (B484) Le journal de la Flibuste. Les pirates repartent à l’attaque en dépit des nouveaux obstacles qui compliquent les arraisonnements, mais qui ne les empêchent pas totalement. Leur stock d’otages a baissé, il est évalué à 16 navires et ils ont besoin de le reconstituer pour générer de la plus value .. (2 articles en FRançais)

____________________________ 2 – XINHUA

Un responsable de l’ONU salue l’accord anti-piraterie au large des côtes somaliennes

Un responsable de l’ONU a salué vendredi l’accord conclu par les pays de l’océan Indien et de la mer Rouge sur la lutte commune contre les pirates au large des côtes somaliennes.

« L’adoption d’un tel instrument montre que les pays de cette région sont prêts à agir concrètement et ensemble pour contribuer aux efforts fournis par la communauté internationale élargie pour combattre le fléau de la piraterie et les vols à main armée commis sur les bateaux dans cette région », a déclaré le secrétaire général de l’Organisation maritime internationale (IMO), Efthimios E. Mitropoulos.

Il a fait référence au code de conduite adopté jeudi lors d’une réunion de haut niveau convoquée par son organisation à Djibouti.

L’accord prévoit des opérations conjointes contre les pirates dans la région et reste ouvert pour la signature de 21 pays de la région.

« L’Union européenne, l’Otan, la Chine, l’Inde, la Russie et l’Arabie saoudite ont assumé leur devoir pour protéger les bateaux, il est maintenant temps que les pays de la région contribuent à cette tâche « , a déclaré M. Mitropoulos.

Il a cependant souligné que la résolution à long terme de cette question passait par le rétablissement de l’autorité en Somalie, pays qui n’a plus de gouvernement central depuis 1991 et qui est déchiré par des factions en guerre.

____________________________ 1 – CCTV.COM


Somalie : un destroyer chinois sauve un navire grec des pirates

Un destroyer chinois patrouillant au large des côtes somaliennes a sauvé un navire marchand grec près du golfe d’Aden.

Le destroyer baptisé « Wuhan » a dispersé trois bateaux à moteur pirates. Il avait reçu jeudi un appel de détresse provenant de l’embarcation grecque. Le navire de guerre protège actuellement plusieurs vaisseaux marchands chinois dans le détroit de Mandab, entre le Yemen sur la Péninsule arabe et Djibouti. Le « Wuhan » est l’un des trois vaisseaux de la marine chinoise à prendre part aux opérations internationales anti-pirates.

Jeudi, plusieurs autres bateaux marchands ont été suivis ou attaqués par des pirates somaliens à proximité du Golfe d’Aden.

31/01/09 (B484) Election du Président somalien : les trois scrutins qui ont assuré l’élection de Cheik Charif Ahmed. (Lecteur)

______________________________ 1er Tour

Les nombres des participants ( présents ) pour les élections du président est les 425. 3 votes nuls. 422 suffrages exprimés.

1. Sheik Sharif sheik Ahmed :
215 voix

2. Maslah Mohamed Siad Bare -fils du dictateur Mohamed Siad Bare-
: 60 voix

3. Nour Hassan Housein -l’ actuel premier ministre- :
59 voix.

4. Dr. Ali Kalif Galeyr :
31 voix

5. Abdirahman Abdi Housein :
25 voix

6. Ahmed Hachi Mahamoud : 10 voix

__________________________
2 ème tour


Parmi les six candidats restés en lice au premier tour, quatre ont retiré leur candidature après le deuxième tour
1. Dr. Ali Kalif Galeyr
2. Nour Hassan Housein
4. Mohamed Osman Aden
5.Abdirahman Abdi Housein

__________________________3ème Tour

Le scrutin s’est joué entre :
A – Maslah Mohamed Siad Bare : 126 voix
B – Sheik Sharif Sheik Ahmed : 293 voix – élu

L’ investiture du président Somalien aura lieu à 11h. à l’hôtel Kampinisky.

31/01/09 (B484) Election de Cheik Charif à la Présidence. L’ONU s’engage et affirme son concours à la nouvelle mascarade !!

__________________________________ Note de l’ARDHD

Comme l’ont souligné plusieurs correspondants dans leurs messages publiés par notre site, l’élection de Cheik Charif à la Présidence somalienne répond à une volonté de l’ONU, de l’Ethiopie et du copain Guelleh.

Aujourd’hui, l’ONU ne s’en cache pas, puisqu’elle se félicite de la transparence du scrutin.

A vrai dire, nous avons l’impression que l’ONU se moque du monde !! Facile d’obtenir la transparence, quand il n’y a que 450 votants environ.

Mais ce que l’ONU oublie de nous dire, c’est qu’en amont, ces 450 à 550 heureux élus ont été « désignés » sans aucune transparence. La preuve, c’est qu’ils ne représentent pas l’ensemble des sensibilités en Somalie. En particulier sont oubliées les organisations qui contrôle plus de 90 % du pays (un détail, pour l’ONU ?) et qui auraient la légitimité d’être représentées … Dernier détail. Environ 1/3 des députés appartiennent et ont été désignés par le mouvement que dirige le candidat élu : facile de gagner comme cela !!!

Nous n’avons pas la moindre sympathie pour les extrèmistes de tout poil.

Et il est vrai que les organisations islamiques extrèmistes ont refusé de participer à la mascarade de Djibouti, parce que c’en est une.

Est-ce une raison suffisante pour que l’ONU se félicite du déroleument d’un processus, qui n’a vraement rien de démocratique ?

Seul le peuple peut émettre un choix démocratique. Le peuple somalien n’a manifestement pas été invité à exprimer le sien, ni à choisir ceux qui allaient voter, soi-disant, en son nom.

Ce Président sans couronne ni terre, a peu de chance de pouvoir régler les problèmes des Somaliens, même s’il a le concours de forces étrangères parce qu’elles seront très mal accueillies dans le pays.

Depuis des décennies, les Somaliens ont prouvé qu’ils savaient décourager les forces étrangères d’occupation, quand elles pensaient pouvoir dicter leur Loi sur leur territoire.

Cela a commencé par les Américains (Restore Hope) puis les Ethiopiens et les forces de l’UA sont sur la sellette actuellement.

________________________________ Afrique en Ligne

L’ONU salue le caractère transparent de l’élection du président somalien
Actualités – Politique

L’ONU a félicité les parlementaires somaliens pour le caractère transparent du vote ayant abouti samedi à l’élection d’un nouveau président pour la Somalie, le leader islamiste modéré, Shariff Sheikh Ahmed, en remplacement d’Abdullahi Yusuf, qui a démissionné en décembre dernier.

L’envoyé spécial de l’ONU en Somalie, Ahmedou Ould-Abdallahi, a estimé que cette élection a été menée de façon transparente et a conduit à un dernier round très disputé entre M. Shariff et le fils du dernier homme fort de la Somalie, Siad Barre, Maslah Mohammed Siyad.

« Nous voyons enfin les fruits du travail acharné mené par toutes les parties pour créer un parlement inclusif. Je voudrais féliciter et encourager tous les parlementaires à oeuvrer pour le bien de ce pays » a-t-il dit dans une déclaration faite quelques heures après cette élection.

Le nouveau président somalien a prêté serment et devrait arriver à Addis- Abeba, en Ethiopie, pour participer au sommet de l’Union africaine (UA) avant de rentrer dans son pays pour assumer ses fonctions.

« Au terme d’une longue nuit de vote, les membres du parlement fédéral de transition récemment élargi ont choisi le président de l’Alliance pour la relibération de la Somalie, Sheikh Shariff Sheikh Aden, comme nouveau président de la Somalie » annonce un communiqué des Nations unies rendu public samedi.

Onze candidats étaient en lice pour le vote du premier tour qui a vu Sheikh Sharif remporter l’essentiel des voix sans pour autant recueillir les deux tiers des voix nécessaires.

Le second tour, entre Sheikh Shariff et Maslah Mohamed Siyad, fils de l’ancien président somalien, a été gagné par M. Shariff avec plus des deux tiers des suffrages exprimés.

M. Ould-Abdallah a souligné que, durant le premier tour de vote, M. Shariff et le premier ministre, Nur Hassan Hussein, les deux figures de proue du processus en cours à Djibouti, avaient reçu le soutien ferme des parlementaires.

Il a loué « la manière ouverte et transparente » dont les deux tours se sont déroulés.

M. Ould-Abdallah s’est dit satisfait que les candidats avaient promis de soutenir un gouvernement d’union nationale fondé sur l’inclusion, la tolérance et la coopération politique.

« Je suis également ravi que le nouveau président se soit engagé à mettre en oeuvre des politiques basées sur une étroite coopération avec les Etats membres de l’IGAD, particulièrement les voisins de la Somalie – Djibouti, l’Ethiopie et le Kenya mais aussi l’Union africaine » a-t-il dit.

« J’ai compris qu’ils travailleront étroitement avec tous les autres membres de la communauté internationale tels que les Etats de la Ligue arabe, l’Organisation de la Conférence islamique, l’Union européenne, la Commission européenne et les Nations unies ».

M. Ould-Abdallah a promis de faire de son mieux pour assurer le soutien de la communauté internationale au nouveau gouvernement, à condition que ce gouvernement démontre sa détermination à promouvoir une Somalie stable et tolérante.

« La communauté internationale a déjà promis de soutenir ce processus et je ferai de mon mieux pour veiller à ce que les engagements des donateurs et des partenaires soient honorés », a-t- il promis.

31/01/09 (B484) Election de Cheik Charif à la Présidence somalienne et réactivation des forces de l’UA . (3 articles en Français)

__________________________________ Note de l’ARDHD

Selon les médias, Cheik Charif est présenté soit comme un Chef de Guerre
(Le Monde par exemple), soit le plus souvent comme un islamiste modéré.

Il est probablement les deux. En tout cas, son élection semble satisfaire la communauté internationale (ONU, UA, Guelleh, Ethiopie, …).

Il est possible que l’on ne tarisse plus d’éloges pour ce nouveau Président, dans les prochains jours.

Mais pour le moment, c’est un Président
sans terre ni couronne, puisque les forces, qui lui sont hostiles, contrôlent son pays et qu’elles ont rejeté le principe même de cette élection organisée avec des Parlementaires désignés… à l’avance pour le faire triompher.

________________________________ 3 – XINHUA

Un dirigeant islamiste modéré élu président somalien

Le dirigeant islamiste modédé Cheik Sharif Ahmed a été élu président somalien samedi matin à Djibouti par le Parlement de transition nouvellement élargi, ouvrant la voie d’ créer un gouvernement d’unité nationale pour ce pays de la corne de l’Afrique déchiré par la guerre civile, selon une information parvenue à Mogadiscio.

________________________________ 2 – XINHUA

Les troupes nigérianes prêtes pour la Somalie

Le gouvernement fédéral nigérian a conclu des préparations pour déployer des soldats en Somalie dans le cadre de la mission des Nations Unies visant à rétablir la paix dans le pays ravagé par la guerre, a annoncé mercredi le commandant sortant du Centre de la division blindée du Nigeria, Sale Maina, à Abuja.

Selon le journal « Daily Triumph » publié vendredi, Sale Maina a fait cette annonce lors de la passation de pouvoir au nouveau commandant nommé, Sunday Idoko, indiquant qu’un bataillon de l’armée nigériane a été choisi pour participer à la mission de maintien de la paix en Somalie.

« Les soldats du centre de division blindée ont participé aux opération au Darfour et au Congo », a-t-il rappelé, ajoutant que les soldats se rendront bientôt en Somalie.

La participation des troupes nigérianes dans différentes missions a contribué positivement au renforcement de la paix et de la sécurité dans de nombreux pays du monde.

________________________________ 1 – El Moujahid (Algérie)

Messahel réitère les positions de l’Algérie sur les questions africaines

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel a réitéré jeudi passé à Addis-Abeba, lors de la séance du Conseil exécutif de l’Union africaine, les positions de l’Algérie sur un nombre de questions et dossiers qui concernent directement le contient africain, .

M. Messahel qui conduit la délégation algérienne a développé quatre axes dans son intervention suite au rapport présenté par le président de la Commission de l’Union africaine, M. Jean Ping, portant sur ses activités (Commission) durant les derniers six mois, à savoir la situation en Somalie, au Soudan et en Mauritanie ainsi que sur la question du partenariat entre l’Afrique et les autres régions du monde.

Concernant la Somalie, le ministre a réitéré l' »offre » de l’Algérie d’assurer le transport des troupes de l’Union africaine vers ce pays, considérant cet acte comme une « contribution » de l’Algérie au soutien logistique de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), conformément à l’accord de Djibouti et en réponse à l’appel du président de la Commission de l’UA.

L’Algérie s’est également engagée à mettre à la disposition de deux bataillons de l’armée somalienne des uniformes, suite à l’appel de président de la Commission de l’UA. (…)

(..) La coopération entre l’Algérie et l’UA, notamment en ce qui concerne les questions liées à la contribution de l’Algérie au processus de paix et de sécurité en Afrique, a été abordée par MM. Ping et Messahel lors de cet entretien, en marge des travaux de la 14e session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA.

Au cours de la rencontre, M. Ping s’est « félicité » des moyens de transport mis par l’Algérie pour les besoins de l’AMISOM (la force de paix de l’Union africaine en Somalie) en plus de l’équipement fourni pour certains bataillons somaliens dans le cadre notamment de « la participation de l’Algérie à l’effort de sécurité », a-t-on indiqué de même source.

31/01/09 (B484) Vers 4 heures ce matin, la télé de Djibouti a annoncé l’élection de Sharif Cheick Ahmed.

Ce matin vers 4 heures du matin la télé de Djibouti a donné deux noms :

1°) Sharif Cheick Ahmed, désigné comme président d’un Gouvernement en Exil, avec 293 voix

2°) secondé avec 126 voix par le fils de Siad Barreh,

Une façon de mettre en relief la nouvelle volonté du trio « Ould / IOG / Meles » de renouer avec la famille de Siad Barreh. Plaisanteries sinistres, qui sont le préludes à de nouveaux crimes de guerre, mais cette fois directement organisés, avec le soutien du Conseil de Sécurité.

_____________________________________
Radio Trottoir (Lecteur)

Le masque est tombé : IOG à la botte de Meles…

« Les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs. »

La stérile Conférence Somalienne vient de s’achever et déjà l’Union Africaine (UA) est sur le point de finaliser une nouvelle invasion de la Somalie par des Forces étrangères ?

En effet, les troupes Ethiopiennes seront remplacées par des Casques Bleus Ethiopiens (la phrase de Duclos : « blanc bonnet et bonnet blanc » est à la mode).

Le gros IOG, après avoir obtenu de son associé OULD, la garantie qu’un Islamiste probush serait élu, a immédiatement pris l’avion pour annoncer la bonne nouvelle à « son patron Meles ».

Quelques heures avant l’ouverture d’un scrutin bidonné ou plus exactement artificiel, organisé par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Moins de cinq cents « réfugiés » somaliens venus en très grande majorité des Etats-Uniset du Canada, où ils séjournent habituellement, confortablement installés à l’abri de l’insécurité et des privations, se sont retrouvés à Djibouti pour voter.

Depuis le début du processus, ils vivent, toujours confortablement installés à Djibouti, aux frais de la princesse « ONU »..

Voilà un exemple à méditer.

Comment imposer la nouvelle Démocratie onusienne et mettre en place, en dehors d’un pays souverain, un Gouvernement en exil. Il suffit d’une poignée de réfugiés pour élire le candidat sélectionné par l’ONU.

Ensuite, la communauté estimera qu’il est légitime
d’imposer par la Force l’autorité de ce Président d’opérettes, même si elle est probablement limitée à une seule ville de la Somalie. S’il a de la chance, il pourra aussi régner sur les faubourgs de cette ville.

A quand le tour de l’Erythrée ce qui faciliterait le démantèlement de l’Empire d’Ethiopie ?

Une ville pour le Président.


Baïdoa est occupée pour le moment !!! Tenant cette information de source généralement bien informée, nous pensons pouvoir prédire que la nouvelle capitale de la Somalie sera Qaarbi Dahareh.
Le Gouvernement fabriqué et soutenu par le duo « Ould / IOG » sera installé par la force avec la participation des militaires éthiopiens qui auront changé leur casque éthiopien pour mettre le bleu de l’ONU.

Signalons que les Forces du Burundi et de l’Ouganda sont déjà sur la sellette, car la population de Mogadiscio exige leur départ immédiat.

Une petite formalité préalable.

Le nouveau président, désigné le 31 janvier 09 à Djibouti à quatre heures du matin (heure idéale pour les Coups d’Etat), devra se rendre à Addis Abeba pour s’aplatir aux pieds de Meles « le divin criminel »

Après les crimes de guerre, le génocide des populations de la Somalie du Sud et les massacres commis par les forces Ethiopiennes, les violences vont continuer avec la caution de l’UA et des Nations Unies, dès la fin de la Conférence d’Addis Abeba en cours.

Il semble évident que le Conseil de Sécurité projette une nouvelle invasion de la Somalie, alors que l’ensemble du Pays est actuellement entre les mains des libérateurs d’Al Sabaab (les Jeunes patriotes Somalis).

Melle KHADRA ALI ABDI
Future étudiante en Science Po.
Candidate à l’Université de Djibouti

30/01/09 (B483) Saba / 400 immigrés arrivent illégalement au Yémen (182 Somalis et 224 érythréens), ce qui constituent le plus fort contingent depuis plusieurs mois // Over 400 illegal migrants land in Yemen (En Anglais)

About 406 illegal African migrants have landed at Yemeni coast in Al-Bandar district of Abyan governorate.

According to the information center of Interior Ministry, the African migrants were 182 Somalis, including 30 women, and 224 Eritrean refugees, including 30 women.

Security sources affirmed Yemeni coastguards didn’t received such this number of refugees coming from Africa since months.

The Somali refugees have been transported to the Kharaz camp of refugees in Lahj governorate while the Ethiopian refugees have been reserved.

Meanwhile, security authorities have seized two smuggling boats coming from the Horn of Africa and referred the boat’s owners to the official bodies in order to investigate with them.

The majority of illegal immigrants on board the ships came from Somalia. Ministry of Interior revealed that more than 1,100 Somali refugees landed in the country during the first two weeks of January.

Ministry officials estimated that the number would increase as more Somali refugees are undertaking this hazardous journey to escape their lawless homeland.

The United Nations reported that more than 43,500 illegal migrants – mostly Somalis – arrived in Yemen by boat during 2008.

In 2007, Yemeni authorities reported more than 1,400 illegal migrants were either killed or went missing while attempting to cross the Gulf of Aden.

Numerous reports indicate that smugglers are forcing refugees to jump into the water as they approach the shore, so that they – the smugglers – would not be caught by the Yemeni navy.

30/01/09 (B483) Le journal de la Flibuste. Deux marines de plus : celles envoyées par la Suède et par l’Italie ! Le Kenya cède aux USA et accepte de juger les pirates que la Navy capturera … (4 articles en Français et en Anglais)

______________________________ 4 – Portail des sous-marins

Somalie : Les Italiens prêts à envoyer une frégate

Le Ministre des Affaires étrangères, Franco Fratttini, l’a confirmé, le 28 janvier. L’Italie est prête à participer à l’opération européenne EUNAVFOR Atalanta, pour combattre les pirates au large de la Somalie. Une frégate avec à bord 114 personnes devrait être envoyée. Elle serait présente d’ici l’été selon un diplomate de la présidence tchèque.

______________________________ 3 – XINHUA

Des pirates somaliens détournent un navire allemand avec 13 membres d’équipage à bord

Des pirates somaliens ont détourné un navire-citerne allemand dans le golfe d’Aden avec à son bord 13 membres d’équipage, a confirmé jeudi un officiel de la marine régionale.

Andrew Mwangura, coordinateur du programme d’ assistance aux marins en Afrique de l’est (SAP), a déclaré que navire à la bannière des Bahamas, le MV Longchamp, a été attaqué jeudi à 02H30 GMT et compte à son bord 12 Philippins et un Indonésien.

« Le navire allemand a été détourné par des pirates somaliens ce matin. Le navire compte 13 membres d’équipage, 12 Philippins et un Indon ésien », a informé M. Mwangura à Xinhua par téléphone.

M. Mwangura a indiqué que la destination du cargo était l’est de l’Europe et que le navire, transportant 3.200 tonnes de gaz liquéfié, est désormais en route pour la Somalie.

______________________________ 2 – XINHUA

La Suède décide de déployer trois navires contre la piraterie au large de la Somalie

Le gouvernement suédois a décidé jeudi d’envoyer des navires pour rejoindre la mission anti- piraterie de l’Union européenne (UE) au large de la Somalie.

La contribution suédoise à la mission européenne, dont le nom de code est « Opération Atalanta », consistera en deux corvettes, un navire de soutien et une force de sécurité, a précisé le gouvernement dans un communiqué.

La participation de la Suède à cette mission devrait commencer au premier semestre 2009 et durer quatre mois au maximum.

« La participation suédoise est une réponse à la demande de l’ONU pour la protection et la sécurité des livraisons d’aide alimentaire à la Somalie fournies par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM). De plus, l’opération permettra de lutter contre le nombre croissant d’actes de piraterie au large de la côte du pays », a expliqué le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt, dans le communiqué.

A présent, plus de 90 % des livraisons du PAM sont transportés en Somalie par voie maritime et l’interruption des livraisons auraient des conséquences dévastatrices pour le peuple somalien, a ajouté le gouvernement suédois.

L’UE a officiellement lancé une mission de lutte contre la piraterie au large de la Somalie le 18 décembre dernier, première opération navale expéditionnaire du bloc régional.

______________________________ 1 – Reuters (En Anglais)

Le Kenya a accepté de juger les pirates qui seraient capturés par la marine américaine, ce qui ouvre la voie à une action anti-pirate US dans le Golfe d’Aden. // Kenya has agreed to prosecute Somali pirates captured by the U.S. Navy, allowing U.S. forces to begin taking piracy suspects into custody on the high seas, the Pentagon said on Thursday.

U.S. and Kenyan officials signed a bilateral agreement on January 16 that calls for suspects to be tried in Kenyan courts, Pentagon spokesman Bryan Whitman said.

The pact removes a major obstacle that prevented the U.S. Navy from capturing pirates that have vexed international shipping off the African coasts for months and driven shipping insurance rates sky high.

Up to now, the United States and the other 13 countries that have sent naval vessels to the Gulf of Aden region to protect shipping have avoided legal entanglements associated with capturing pirates.

« This agreement provides a venue for the United States to turn over these individuals, » Whitman told reporters.

Whitman spoke as Somali pirates hijacked a German-owned tanker carrying liquefied petroleum gas on Thursday, the first ship seized in the Gulf of Aden in nearly four weeks.

Nine countries in the region also adopted a code of conduct on the repression of piracy on Thursday. They agreed to set up piracy information centers in the coastal cities of Dar es Salaam in Tanzania, Sanaa in Yemen and the Kenyan port city of Mombasa.

U.S. officials declined to provide further details about the U.S.-Kenyan pact, described as a memorandum of understanding, and could not say whether the Navy had begun taking pirates into custody.

Navy officials were not immediately available for comment.

But U.S. Navy Vice Adm. William Gortney, who commands U.S. forces in the region, said a day before the agreement was reached that U.S. naval forces would launch an aggressive program to capture piracy suspects.

He said the Navy would identify individual suspects aboard pirated vessels and then track and capture them after their departure.

The Navy would also begin capturing suspects caught on the high seas with « pirate paraphernalia » including AK-47 assault rifles, rocket-propelled grenades and boarding ladders, the admiral said.

Kenya reached a smaller-scale agreement with the United States on pirate prosecutions a few years ago when the piracy problem was relatively small. But the huge jump in incidents last year required a new agreement, U.S. officials said.

In 2008, 111 acts of piracy were reported, with 42 hijackings and 815 crew taken hostage. In 2007, there were 31 acts of piracy, 12 hijackings and 177 hostages taken.

(Editing by David Storey)

30/01/09 (B483) L’Algérie pourrait envoyer un contingent de 1.700 militaires pour seconder les forces de l’UA.

___________________________________ Sud Online

L’Algérie a promis envoyer un contingent de 1700 soldats à la Mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM), a annoncé hier, le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, qui s’exprimait à l’ouverture de la session du Conseil Exécutif à Addis-Abeba.

M. Ping n’a pas cependant indiqué la date de déploiement en Somalie du contingent algérien qui viendra s’ajouter aux 3600 soldats burundais et ougandais en place depuis 2007 pour soutenir le Gouvernement fédéral de transition (TFG) somalien dans leurs efforts de restauration de la stabilité dans ce pays resté sans gouvernement central au cours de ces 18 dernières années.