22/12/09 (B530) Nouvelles de Somalie (3 articles)

_______________________ Note de l’ARDHD

Parmi toutes celles qui nous parviennent, nous avons reçu l’alerte suivante :

_____________________________
Nouvelle intrusion de soldats éthiopiens en Somalie | Afrique Avenir
par edouard

APA-Mogadiscio (Somalie) Des centaines de soldats éthiopiens sont entrées à nouveau dans quelques localités au centre de la Somalie, a appris APA.

Lien : http://www.afriqueavenir.org/2009/12/20/nouvelle-intrusion-de-soldats-ethiopiens-en-somalie/&ct=ga&cd=QkPeReFumfg&usg=AFQjCNH_IEu1AQwXICmIIzLhAXCgofNCcw

______________________________

Malheureusement l’accès à la page n’est pas possible ce matin.

L’information a-t-elle été retirée ? Pour quelles raisons ?

1 – l’information n’était pas vérifiée ou confirmée ? Ce qui est possible !

2 – des pressions ethiopienne et onusienne ont fait retirer l’information ? C’est possible aussi.

Censure organisée

Il est vrai que les actions des armées éthiopiennes de Zenawi sur le territoire somalien, sont tenues pratiquement secrètes et les journalistes semblent ne pas être autorisés à communiquer à ce propos.

Ce que nous avions dénoncé à plusieurs reprises dans le passé.

_______________________ 3 – Le Figaro avec AFP

Somalie: 5 morts dans un attentat

Au moins cinq personnes ont été tuées et huit autres blessées aujourd’hui à Mogadiscio (Somalie) dans l’explosion d’un engin piégé au passage du convoi d’un responsable du gouvernement de transition, a-t-on appris de sources concordantes.

La bombe était dissimulée sous un tas d’ordures à proximité du palais présidentiel, a indiqué un officier de police. Cinq personnes ont été tuées dans l’explosion et le responsable visé, Mohamed Qoryarey, a été blessé, selon cette source. Selon un témoin, Farah Mohamed Sahal, un mini-bus qui passait à proximité du convoi officiel a également été touché. Deux des passagers à son bord ont été tués, ainsi que trois policiers du convoi, a-t-il précisé.

_______________________ 2 – AFP

Somalie: au moins sept morts dans un échange de tirs à Mogadiscio

Au moins sept personnes ont été tuées, surtout des civils, et cinq blessées dimanche à Mogadiscio lors d’échanges de tirs à l’arme lourde entre islamistes et forces gouvernementales, ont rapporté la police et des témoins.

Les islamistes ont pilonné au mortier un poste de police dans le sud de Mogadiscio où se déroulait un anniversaire, faisant un mort et trois blessés parmi les policiers.

« Les insurgés ont tiré au mortier sur le poste de police et un obus a atteint la porte de la bâtisse, tuant un officier, trois autres ont été blessés », a déclaré à l’AFP Nuradin Abdulahi, un policier somalien. « Ils ont voulu interrompre la cérémonie », a-t-il ajouté.

En riposte, les forces gouvernementales ont tiré à l’arme lourde, mais ils ont tué six civils en divers lieux de la capitale, ont indiqué des témoins.

Abdurahman Wardhigley, un habitant de ce quartier, a indiqué que les tirs ont atteint une maison, tuant trois civils, tout près de chez lui. « Les obus venaient des positions gouvernementales », a-t-il affirmé.

Plusieurs autres témoins ont vu trois civils tués au marché de Bakara par des tirs d’obus sur leurs stands.

_______________________ 1 – JDD

Somalie: Les islamistes tuent 12 civils

Les militants islamistes ont effectué, dimanche à Mogadiscio, des tirs de mortier sur la police provoquant une bataille qui a causé la mort d’au moins douze civils et un officier de police, ont annoncé les autorités du pays.

La Somalie est en proie à la violence depuis le coup d’état de 1991.

L’arrivée au pouvoir d’un islamiste modéré en janvier dernier avait fait espérer qu’il pourrait unifier les factions rivales qui mettent à feu et à sang le pays.