11/01/10 (B533) ALERTE ROUGE : cent nouvelles familles de militaires sont chassées de leurs logements de Gabode II et devront avoir déguerpi avant vendredi. (Info lecteur)

Nous apprenons, qu’aujourd’hui lundi 11/01, la Garde républicaine et la Police sont intervenues de nouveau à Gabode II, pour signifier à cent familles (estimation : 5 à 600 personnes seraient concernées), qu’elles devraient avoir quitté leur logement avant vendredi (préavis de 4 jours !!).

L’ordre a été donné directement par Paulette (RPP – Reine des Profits Personnels), qui n’a pas hésité à surveiller elle-même (mais à distance prudente) les opérations depuis sa voiture … (prudente, car la foule s’est montrée hostile)

En effet, Paulette est intéressée par l’opération qui lui permettra de construire des logements, dès la destruction, pour les louer à meilleur prix et pour encaisser les loyers. Peu lui importe la détresse de ces familles, peu lui importe les militaires qui sont au front.

Il a été indiqué aux familles qu’elles devraient s’occuper personnellement du déménagement de leurs affaires et de leur mobilier, car l’Armée n’aurait pas les moyens de prendre le transport à sa charge.

Les familles devraient être relogées dans des immeubles « pourris » situés au PK20 (bien au-delà de Balbala) et elles devront se débrouiller par leurs propres moyens pour assurer la continuité de la présence des enfants à l’école (- pas facile, en plein milieu d’année scolaire ! -), d’autant que les moyens de transport public pour rejoindre la capitale ne sont pas garantis. Bref le bilan est consternant et les dégâts humains seront considérables !

Les Djiboutiens ne s’y sont pas trompés. Cette intervention a provoqué des heurts avec la population, non seulement avec les familles concernées, mais aussi avec les autres citoyens, qui sont scandalisés par la façon dont on traite les militaires qui risquent leur vie et leurs familles. Des jets de pierre ont fusé contre les forces de la dictature.

On signale que des maris, militaires sur le front, auraient annoncé leur intention de déposer les armes et de quitter le front pour venir soutenir leurs femmes et leurs enfants, quitte à être considérés comme des déserteurs … La colère monte sur tous les plans.

L’opération de destruction totale des bâtiments est prévue dès samedi matin et on signale que les bulldozers dont déjà en position.

Certains se demandent si le peuple ne va pas finir par rendre à RPP, la monnaie de sa pièce en la décasant d’Haramous, ce qui au fond, ne serait qu’un juste retour des choses. La relogera-t-il à Gabode ?


___________________________
Archives et références sur le sujet.

1°) ARDHD
Nous rappelons que notre association dénonce des années la barbarie avec laquelle le régime effectue des décasements, d’abord à Arrhiba, puis maintenant à Gabode. Pour convaincre, le régime utilise plusieurs méthodes : la menace avec l’intervention de la garde républicaine et de la police, le feu avec des incendies volontaires (Arrhiba 1 et 2) … Quelques articles récents, parmi d’autres :
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=11604
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=9152
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=6276
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=6271
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=6139
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=6126
http://www.ardhd.org/affinfo.asp?articleID=6099

2°) Le GED a publié à maintes reprises des alertes et des informations sur les décasements et le manque de respect et d’humanité avec lesquels, ils sont commis. Le GED a insisté sur le fait que les décasements ne sont pas réalisés dans l’intérêt collectif mais pour le seul et unique profit personnel des dirigeants.

A relire en particulier les articles suivants :
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courB467_01.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courB479_01.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF651_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF697_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF704_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF735_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF745_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF764_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF778_01_ar.htm
http://www.gouv-exil.org/13_courrier(2)(2)/courF786_01_ar.htm