27/08/10 (B566) LDDH : Halte aux crimes qui sont commis chaque jour, en Somalie, par les forces armées du Burundi et de l’Ouganda, sous couvert de l’IGAD, avec le haut-parrainage des Nations unies et le soutien financier de l’Amérique d’Obama. Libérez la Somalie de toute ingérence extérieur, car alors les populations sauront s’entendre entre elles !



Le Président

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 24 AOÛT 2010

MASSACRES A MOGADISCIO PAR LES FORCES TUEUSES ONUSIENNES
ESSENTIELLEMENT DE L’OUGANDA.



Quand l’Administration d’Obama va-t-elle mettre fin au financement des crimes de guerre qui sont commis en permanence à Mogadiscio ?

« Les Somalis parviendront à s’entendre, dès que les forces étrangères
et les interférences étrangères cesseront ».
Cheick Daher Aweys
Patriote Somali leader de Xisbi Al Islam

– Conscients, de la volonté des Patriotes Somalis de mettre fin à la présence des Forces Etrangères d’occupation, qui pillent, violent et massacrent les personnes fragilisées.

– Conscients que, ces Forces de l’AMISOM sont financées par des puissances étrangères qui n’ont
pour seul objectif, que de déstabiliser, de fractionner la République de Somalie et de
soutenir, avec des bombardements aveugles, un gouvernement fantoche fabriqué dans
un Hôtel de Djibouti, un gouvernement « qui ne contrôle rien sur le terrain », un
groupuscule cantonné dans un paté de maisons à Mogadiscio sous la protection
des Forces tueuses d’Ouganda et du Burundi ;

+ Nous Déplorons, l’Entêtement des Nations Unies, des Etats-Unis, de l’UE à participer au financement du g énocide et de l’extermination des habitants légitimes de Mogadiscio en République de Somalie ;

+ Nous déplorons et nous dénonçons, les Crimes de guerre, les Crimes de génocide et les Crimes
contre l’Humanité qui sont perpétrés par les Forces Onusiennes de l ’Amisom, sous le
parapluie de l’IGAD, depuis 2006 ;

+ Nous d éplorons, le silence du Procureur de la Cour Pénale Internationale sur l’Impunité des Crimes Onusiennes, avec les massacres quotidiens des Forces tueuses de l’Ouganda et du Burundi en République de Somalie, qui se sont multipliés depuis le départ des forces coloniales éthiopiennes ;

+ Nous saluons, le refus historique des Autorités de l’Afrique du Sud à ne pas participer aux massacres des Populations Somalies.
Cette récente Décision des Autorités de l’Afrique du Sud de ne pas envoyer des troupes en République de Somalie sera inoubliable ;

+ Nous saluons, tous les Chefs d’Etat africains amis du Peuple Somali, condamné à
l’extermination par décision de l’IGAD dont le siège est à Djibouti, qui refusent d’envoyer des troupes
pour participer au massacre « programmé » de la population d’un pays africain ;

+ Nous lançons un Appel solennel, aux peuples de l’Afrique de l’Est, notamment à nos
frères du Burundi et de l’Ouganda pour faire pression sur leurs élus afin d’activer le départ des Forces tueuses, qui perçoivent des rentes en échange de l’extermination d’un peuple pacifique qui n’aspire qu’à son unité et à son Développement.

+ Nous rappelons que, l’eurodéputé socialiste portugaise Anna Gomes avait déclaré et
sonné la charge en accusant l’UE, tout comme les Etats-Unis, d’avoir « mis tous
ses œufs dans le panier du gouvernement de transition somalien qui ne contrôle
rien sur le terrain »;

+ Nous rappelons que, lors de la victoire d’Obama contre « l’illuminé » Bush ennemi
numéro 1 du peuple Somali, que la victoire d’Obama avait allumé une lueur d’espoir
pour tous les Somalis et en particulier ceux qui vivent à l’extérieur ;

+ Nous
rappelons que, dès son intronisation, le Jeune OBAMA avait immédiatement fait débloquer plusieurs dizaines de millions de US
Dollars au profit des forces tueuses des grands lacs via Kampala (Ouganda) et ce en accord avec avec le
Ministre de Bush au Pentagone,

__________________
Par ces motifs .

Préoccupés par les bombardements inadmissibles et indignes qui sont commis par des forces tueuses agissant sous le couvert d’un label ridicule « forces pour la Paix », mais qui ont effectivement des
comportements fascistes sur le terrain et qui bénéficient, hélas, du parrainage du Conseil de Sécurité des
Nations Unies ;

Lançons et réitérons des Appels Pressants à la Communauté Internationale pour faire pression sur les Nations unies de New-York, afin que toutes les forces d’occupation de l’Amissom quittent la République de Somalie, dans les plus brefs délais, comme l’avaient fait les forces éthiopiennes ;

Demandons aux Défenseurs des Droits de l’Homme et à tous les journalistes qui ont payé un lourd tribu dans la recherche de la vérité, à continuer leur
mobilisation pour mettre fin à l’impunité des crimes de guerre, crimes de
génocide et crimes contre l’Humanité perpétrés contre les populations civiles déjà fragilisées.

QUE DIEU TOUT-PUISSANT PROTEGE LE PEUPLE SOMALI

NOEL ABDI Jean-Paul