21/01/2018 (Brève 1117) Fidèle à ses principes, Guelleh le Funambule continue ses deux méthodes favorites "diviser pour régner" et "ne jamais tenir ses promesses", mais cette fois au détriment des intérêts Chinois ! (Selon LOI). L’empire du milieu va-t-il se laisser berner, sans réagir violemment par ce menteur chevronné, qui ne respecte aucune parole ?

Après avoir laminé l’opposition, en favorisant les divisions, l’émergence de syndicats et de partis clonés (qu’il contrôle) – L’ARD historique semble être la dernière victime en date – et en légalisant uniquement les partis amis, Guelleh s’attaque à un gros morceau : la Chine.

Selon deux articles du dernier numéro de LOI (N° 1466) les relations entre Guelleh et la Chine se dégraderaient à toute allure. Les causes seraient nombreuses.

D’abord l’intransigeance des ministres djiboutiens qui, hormis la pagaille administrative à de nombreux échelons de l’Etat, multiplieraient les pressions sur le personnel chinois pour qu’ils privilégient, par exemple, tel fournisseur de carburant, dirigé par un membre du Clan au pouvoir.

Plus grave, Guelleh, revenant sur ses promesses de garantir un monopole aux Chinois, vient d’autoriser deux concurrents à exercer des activités dans la zone franche : une société d’origine indienne et une autre dirigée par un membre du Clan.

Par ailleurs Djama Ali Guelleh, surnommé "Le père fouettard" s’oppose à un projet de centrale électrique fonctionnant au Charbon, contrairement à des accords conclus auparavant …

Et maintenant c’est une autre banque chinoise la Banque of China Hong Kong qui se propose de concurrencer le partenaire de référence la China Merchant Holdings…

Bref, nous avons l’impression que Guelleh joue avec le feu … et qu’il pourrait finir par se brûler terriblement. Il suffirait que les investisseurs étrangers admettent enfin, comme nous le clamons depuis une vingtaine d’années, qu’il ne faut pas investir à Djibouti, tant que Guelleh et ses hommes de main tiendront le pouvoir. Car avec eux les investissements, qui pourraient apporter une amélioration du niveau de vie de la population, se transforment vite en sable aride en perdant toute leur valeur.

12/01/2018 (Brève 1116) Guelleh et ses obligés attendaient-ils une livraison importante d’armement : munition, bombes et explosifs ? (Le Figaro)

Lien avec l’article du Figaro http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/01/10/97001-20180110FILWWW00254-grece-materiel-explosif-a-bord-d-un-cargo.php

A noter que l’information a été reprise sur le site HCH24 : http://www.hch24.com/actualites/01/2018/djibouti-le-nom-du-regime-de-guelleh-implique-dans-un-navire-transportant-des-explosifs-arrete-en-grece/

___________________ Le Figaro

Grèce: matériel explosif à bord d’un cargo
Les autorités grecques ont arraisonné un navire battant pavillon tanzanien qui se rendait en Libye avec une cargaison de matériel pouvant servir à la fabrication d’explosifs.

Le cargo a été intercepté au large de la Crète samedi, ont annoncé les garde-côtes aujourd’hui. Il avait à bord 29 conteneurs renfermant notamment du nitrate d’ammonium et des détonateurs. Le contre-amiral de la marine grecque Ioannis Argiriou a expliqué à la presse que le matériel trouvé à bord « aurait pu servir dans des carrières mais aussi à la fabrication de bombes et à commettre des actes de terrorisme ».

D’après le manifeste du navire, il avait pris sa cargaison en Turquie dans les ports de Mersin et d’Iskenderum et devait à l’origine se rendre à Djibouti et à Oman. Mais, ont expliqué les garde-côtes grecs, le capitaine a ensuite reçu l’ordre de mettre le cap sur Misrata, en Libye, et d’y décharger toute la cargaison.

Les huit membres de l’équipage ont été arrêtés et seront présentés devant un juge demain.

04/01/2018 (Brève 1115) A écouter entre 18 et 19 h (Paris) sur Radio Africa 1, une émission sur le secret défense, à laquelle participera Elisabeth Borrel avec d’autres invités

Pour celles et ceux qui sont intéressés par le secret-défense en France, écoutez une émission de Radio Africa 1, qui sera diffusé ce soir entre 18 et 19h.

Elisabeth Borrel, à l’origine de la création du collectif "secret-dédense" interviendra en direct et en compagnie de plusieurs invités.

Vous pouvez écouter l’émission en direct sur le site Africa 1
http://www.africa1.com/ ou via le site spécialisé www.ecouterradioenligne.com/africa-1-paris .

Le replay de l’émission sera certainement disponible dès demain sur le site de Radio Africa 1