08/02/2019 (Brève 1275) Coucou ! La Miss refait parler d’elle pour des actes judiciaires délibérés à l’encontre des opposants (Cf : LOI)

La Miss (Lamisse Mohamed Saïd) juge à Djibouti refait parler d’elle !!!

Il y avait longtemps que nous l’avions oubliée … C’était en 2011 et en 2012. Ses décisions scandaleuses à l’encontre d’opposants innocents qui avaient été incarcérés sur ses ordres et torturés, l’avaient propulsé directement vers une nomination très remarquée dans l’ordre des bourreaux de la république sans passer par la case « femme de la semaine », ce qui est déjà un exploit.

Voir sa nomination : http://www.ardhd-old.org/affinfo.asp?articleID=14610

Entre 2011 et 2012, en effet, elle s’était illustrée grâce à sa lutte féroce et indigne contre l’opposition, obéissant sans nul doute et aveuglement aux dictats dictatoriaux. C’est au moins ce que l’équipe de l’ARDHD avait pu en déduire à l’époque, conforté par les alertes d’Avocats sans frontière et de Reporters sans frontière.

Vous trouverez tous les articles à son sujet en utilisant ce lien : http://www.ardhd.org/?s=Lamisse.

Et aujourd’hui, en essayant d’uitliser la justice français pour parvenir à ses fins et obtenir la reconnaissance de Guelleh, elle s’attaque à Kadami, Président du Frud. LOI confirme ce que nous savions, à savoir la convocation de ce dernier devant un juge d’instruction français, qui pourrait donner lieu à une mise en examen. Et pour quels motifs ?

Accrochez-vous bien ! quand vous lirez dans LOI les motifs de la convocation du juge français, sur la base de la requête émise par la Miss. « Actes de complicité de crimes d’atteinte à l’intégrité de personnes, de séquestration, de détournement de moyens de transports, d’extorsion et de destruction par moyen d’un incendie de biens publics et privés, entreprise dont le but était de troubler gravement l’ordre public »…

Hum, ça ne vous dit rien ? Nous, à l’ARDHD, nous avons l’impression
que tous ces faits pourraient et devraient être reprochés prioritairement non pas à Kadami, mais à Guelleh et à sa bande d’obligés, dont la Juge La Miss. Mais Guelleh est immunisé et ami de la France. D’ailleurs Macron doit lui rendre visite le 12 mars prochain. Alors qui peut nous dire, si la justice est indépendante ????