21/06/2019 (Brève 1406) Relevé sur LOI cette semaine. Les services français ne seraient pas favorables à un maintien d’IOG…. Guelleh continue sa méthode de diviser pour régner.

Cette semaine dans l’édition payante de LOI, nous avons sélectionné deux informations (N° 1500 du 21 juin 19).

++ Une note blanche de la DGSE
Selon LOI, qui a pu se procurer une copie, une note blanche émise par la DGSE, prendrait en compte l’arrivée d’Abyi Ahmed à la tête de l’Ethiopie et les changements en cours et à attendre, avec de nouvelles forces qui ne seraient pas aussi favorables à Guelleh que ne l’était le TPLF.
En conséquence le régime se sentirait obligé de revoir sa copie concernant son attitude avec l’opposition. On dit en particulier que le FRUD de Kadamy qui était jusqu’alors écarté du fait qu’il est un mouvement armé, deviendrait beaucoup plus fréquentable ….
La note évoquerait les détournements monstrueux qui sont opérés par Guelleh, sa famille et ses obligés … (ce que l’ARDHD ne cesse de clamer depuis des années).

++ Le colonel bédouin participe à la politique organisée de division …
Lors d’une rencontre avec l’attaché militaire chinois, Mohamed Djama, dit le Colonel Bédouin, aurait évoqué la rénovation de la marine djiboutienne avec l’aide chinoise et il aurait fait état de ses divergences avec le grand ZAK, chef de l’Etat-Major, qu’il juge trop pro-occidental….Tout cela sur fond de querelle entre les USA et la Chine à propos d’actes irresponsables des forces chinoises contre les forces américaines.
(Incidents systématiquement relayés par les sites de l’ARDHD)