10/07/2019 (Brève 1413) La LDDH dénonce l’arrestation de Degmo Ali Abdi et les nombreux emprisonnements arbitraires (Communiqué du 8 juillet)

Dans un communiqué daté du 8 juillet, reçu dans la nuit, la LDDH, sous la signature de son Président Ali Omar Ewado, dénonce l’arrestation et la détention au SRD de Degmo Ali Abdi. Cette arrestation aurait pour origine les propos tenus par ce dernier à propos de la corruptation dans les hautes sphères de la dictature.

La LDDH rappelle à juste titre, que Djibouti est classé 134ème Etat parmi les plus corrompus et que c’est bien la liberté d’expression, pourtant protégée par la Constitution, qui est balayée par le pouvoir dictatorial. Depuis plusieurs mois, on ne les arrestations arbitraires se multiplient pour tenter de museler définitivement toute forme de contestation d’un régime qui asservit la population, qui la prive des services mnimum (santé, transport, éducation, …) et qui s’enrichit de façon éhontée.

L’ARDHD soutient l’appel de la LDDH, qui dénonce et condamne énergiquement l’arrestation et la séquestration de Degmo Ali Abdi et exige sa libération immédiate et inconditionnelle.