27/08/2019 (Brève 1443) Le régime de Guelleh a-t-il créé « un escadron de la mort ? » (LDDH)

Selon une note d’information datée d’hier et signée par son Président Omar Ali Ewado, la LDDH rapporte des faits terribles qui laisseraient penser que le régime de Guelleh utilise un « escadron de la mort » pour réaliser des opérations secrètes d’assassinat.

__________________ Note : extrait des archives de l’ARDHD
L’équipe de l’ARDHD a établi un lien possible avec le commando qui avait tiré à balles réelles sur des opposants politiques le 21 décembre 2015, blessant gravement un député Saïd Houssein Robleh, le président de l’USN, Ahmed Youssouf Houmed, l’ancien Minsitre Hamoud Abdi Souldan. Dans cette opération conduite par des hommes non identifiés Adourahman Mohamed Guelleh avait été sauvagement tabassé et arrêté et emporté vers une destination inconnue.

Lien avec l’article : http://www.ardhd.org/2015/12/21-12-2014-breve-554-2030-paris-alerte-rouge-raid-sanglant-de-la-police-contre-le-haut-conseil-de-lusn-said-houssein-robeh-a-ete-blesse-tres-gravement-par-balles-trois-autres-personnalites-b/
__________________________________________

++ La dangereuse option ! !

Le père d’un opposant, qui est réfugié à l’extérieur du pays, a été victime (et continue de l’être) d’une machination inouïe. Il s’agit du père de Fahmi en l’occurrence Omar Mohamed, paisible citoyen qui exploite un taxi.

Cette famille ne cesse d’être harcelée, arrestations abusives et séquestrations arbitraires, depuis que l’un de ses enfants (Fahmi ) s’est engagé dans l’opposition Djiboutienne.

Le 06 Août 2019, trois personnes non identifiées sont montées dans le taxi et ont obligé Omar Mohamed à les conduire hors de la ville.

Arrivés sur la plage de Dorale, les trois hommes cagoulés ont fait descendre le pauvre Omar Mohamed pour le tabasser puis ils l’ont aspergé de l’essence pour l’immoler par le feu ! !

Il a eu la vie sauve grâce à l’action de personnes qui sont arrivées par hasard sur le lieu.

++ Les questions que l’on est en droit de se poser sont :

  • Être le père d’un opposant au Régime est-il une condamnation au supplice et à la mort ?
  • Assiste -t-on à la création d’un escadron de la mort à Djibouti ?

Dans un régime de droit, les activités d’un opposant ne devraient pas avoir d’impact sur la vie des citoyens ordinaires !
_________________________
++ L’équpe de l’ARDHD soutient l’appel de la LDDH

La Ligue Djiboutienne des Droits ( LDDH )dénonce et condamne sans reserve les violations des droits humains dont a été victime Omar Mohamed uniquement parce qu’il est le père de Fahmi opposant au système politique de Djibouti.

Enfin la LDDH lance la présente alerte pour dénoncer la dangereuse option en voie de création à Djibouti : ESCADRON DE LA MORT ! !