16/01/2020 (Brève 1547) Libération de Bourhan Ali dit Boreh (Correspondants)

Hier soir, nous avons appris la libération de Bourhan Ali dit Boreh, information qui a été confirmée par plusieurs correspondants.

Pour le moment nous n’avons aucun détail supplémentaire. Il avait été arrêté avec sa famille le 23 décembre (http://www.ardhd.org/2019/12/27-12-2019-breve-1542-bourhan-ali-mohamed-dit-bourhan-boreh-a-t-il-succombe-sous-la-torture-dans-les-locaux-de-la-pj-sous-lautorite-dabdokarim-ahmed-assoweh/).

La famille avait été relâché rapidement. En ce qui le concerne, le Commandant de police judiciaire Abdokarim Ahmed Assoweh  avait affirmé l’avoir libéré le 25 décembre.

Et pourtant depuis cette date, il n’avait plus été revu. Avec l’angoisse légitime de sa famille, des craintes se sont élevées
sur une mort possible conséquence d’actes de torture ou une incarcération au secret.

L’ARDHD avait lancé plusieurs appels, craignant le pire, mais se refusant à l’imaginer tant qu’il n’y avait pas de certitude.
(http://www.ardhd.org/2020/01/09-01-2020-breve-1543-alerte-sans-nouvelle-de-deux-jeunes-disparus-qui-ont-ete-vus-la-derniere-fois-alors-quils-etaient-enleves-par-la-police/
)

L’équipe tient à lui adresser toutes ses félicitations et espère obtenir des informations complémentaires dans les prochaines heures.
Elle se réjouit que la médiatisation de ce cas douloureux ait probablement contribué à lui sauver la vie.