ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti
Rechercher
un article

Périodes disponibles :
Sept. 99 - Juin 00
et depuis le 12/02/02
Reconstituer l'intégralité d'un numéro
Depuis le 12 février 2002 (N° 133)
Plan du site
Histoire du site
et accueil nouveaux lecteurs
Vous abonner / désabonner /
(gratuit et anonyme )
Liens

Conditions
de publication
et de reproduction
de nos articles

Informations légales
et contacts
Avertissement
L'ARDHD publie les contributions des Djiboutiens qui ne peuvent pas s'exprimer dans leur pays, sous réserve qu'elle soient conformes aux conditions générales (voir ci-dessus)

La publication d'un article ou d'une contribution sous une autre signature que celle de l'ARDHD, n'implique pas qu'il (elle) reflète ses positions et ne saurait lui être imputée.
- Radio-Trottoir : Les articles publiés dans cette rubrique rapportent uniquement des rumeurs qui nous sont adressées par des lecteurs mais qui ne sont pas (encore) vérifiées par nos soins.

Nous recommandons à nos lecteurs d'attendre une confirmation officielle, avant de les considérer comme des informations fiables..

- Traduction :

Pour faciliter la compréhension des lecteurs francophones, nous nous efforçons de présenter une courte synthèse en Français des dépêches publiées dans une autre langue. Il peut arriver que nous utilisions des traducteurs automatiques, (en l'indiquant clairement).

A ce titre nous déclinons toute responsabilité sur le sens de la traduction : seule la version dans la langue originale fait foi..

- Copyright :
A l'exception des dépêches et articles de journaux qui restent placés sous le copyright des auteurs et éditeurs, nos articles peuvent être reproduits, sans autorisation, à la seule condition de citer la source:
"http://www.ardhd.org"
(Merci de respecter ce point)

 


18/11/08 (B474) Un morceau de choix pour les flibustiers somaliens ! Un super tanker saoudien avec une cargaison estimée à 100 millions de US$. Selon les dernières informations, le pétrolier a été conduit au nord de la Somalie, vers le port d'EYL. (6 dépêches en Anglais et en Français)

________________________________ Note de l'ARDHD

Comme nous l'écrivions ce matin, les pirates somaliens ont adapté leurs méthodes d'arraisonnement au nouveau contexte. Ils attaquent de plus en plus loin des côtes (800 km pour ce tanker) et ils ont changé de zone, puisqu'ils interviennent au large du Kenya.

En augmentant leur zone d'action, ils multiplient la surface de la mer à couvrir et les marines de guerre sont peu efficaces, même si elles ont quelques succès à leur actif. Les pirates attaquent maintenant les navires qui font le tour de l'Afrique par le Cap de Bonne espérance, ce qui représentait une alternative pour éviter le Golfe d'Aden. En tout cas, ils font un véritable "pied de nez" aux marines étrangères chargées de protéger les navires de commerce...

Cela accréditerait la thèse selon laquelle ces pirates appartiennent à de puissantes organisations qui peuvent investir dans des bateaux-mères de haute mer. Comment se fait-il qu'aucun état, qu'aucune organisation n'évoque la possibilité de s'attaquer à la partie financière ?

Des sommes aussi importantes que les rançons qui sont payées doivent bien transiter par des établissements financiers et il doit être possible à la CIA de les suivre jusqu'aux destinataires ... Après le 11 septembre, les USA avait pu geler une grande partie des comptes et avoirs d'Al Quaida.

En seraient-ils incapables aujourd'hui ? Bizarre !!!

___________________________ 1 - Le Monde avec AFP et REUTERS

Un superpétrolier saoudien détourné au large de la Somalie

Un superpétrolier saoudien, le Sirius-Star, qui transporte dans ses cuves quelque 2 millions de barils de brut, a été détourné par des pirates, dimanche 16 novembre, à 450 miles nautiques (800 km) au sud-est du port kényan de Mombasa. Ce navire de 318 000 tonnes, "grand comme trois porte-avions" selon un porte-parole de l'US Navy, naviguait dans l'océan Indien pour se rendre aux Etats-Unis, via le cap de Bonne-Espérance. Selon l'Association des marins d'Afrique de l'Est, le navire a été repéré lundi au large du port d'Eyl, dans le Puntland, région semi-autonome de Somalie.

C'est de cette zone que sont originaires la plupart des groupes armés somaliens qui se livrent à la piraterie maritime. Le Sirius-Star, qui appartient à la compagnie saoudienne Aramco et dont l'opérateur est Vela International, bat pavillon libérien. Son équipage de 25 hommes est originaire de Grande-Bretagne, Croatie, Pologne, Arabie saoudite et Philippines. Il est le plus gros navire jamais détourné dans cette région.

L'attaque s'est produite en haute mer, dans les eaux internationales, loin du golfe d'Aden et de la mer d'Arabie où se sont déroulées les précédentes attaques des pirates. Le chef d'état-major interarmées américain, l'amiral Michael Mullen, s'est déclaré surpris par le rayon d'action des pirates, jugeant que "tactiquement, ils sont très bons" : "Une fois qu'ils sont parvenus au stade de monter à bord, il devient très difficile de les déloger, parce que, évidemment, ils ont des otages." "La majorité des pays", a-t-il constaté, paient les rançons aux pirates.


____________________________________ 2 - AP (En Anglais)

Les pirates somaliens s'emparent d'un super tanker plein de brut. Somali pirates seize supertanker loaded with crude


By BARBARA SURK

Somali pirates hijacked a supertanker hundreds of miles off the Horn of Africa, seizing the Saudi-owned ship loaded with crude and its 25-member crew, the U.S. Navy said Monday.

It was the largest ship pirates have seized, and the farthest out to sea they have successfully struck.

The hijacking highlighted the vulnerability of even very large ships and pointed to widening ambitions and capabilities among ransom-hungry pirates who have carried out a surge of attacks this year off Somalia.

Saturday's hijacking of the MV Sirius Star tanker occurred in the Indian Ocean far south of the zone patrolled by international warships in the busy Gulf of Aden shipping channel, which leads to and from the Suez Canal. A U.S. Navy spokesman said the bandits were taking it to a Somali port that has become a haven for seized ships and bandits trying to force ransoms for them.

Maritime security experts said they have tracked a troubling spread in pirate activity southward into a vast area of ocean that would be extremely difficult and costly to patrol, and this hijacking fits that pattern.

"It is very alarming," said Cyrus Mody, manager of the International Maritime Bureau. "It had been slightly more easy to get it under control in the Gulf of Aden because it is a comparatively smaller area of water which has to be patrolled, but this is huge."

The tanker, owned by Saudi oil company Aramco, is one of the largest ships to sail the seas. It is 330 1,080 feet long, or about the length of an aircraft carrier, and can carry about 2 million barrels of oil.

Fully loaded, the ship's cargo could be worth about $100 million. But the pirates would have to way of selling crude and no way to refine it in Somalia.

Lt. Nathan Christensen, a spokesman for the U.S. Navy's 5th Fleet, said the Sirius Star was carrying crude at the time of the hijacking, but he did know how much. He also had no details about where the ship was sailing from and where it was headed at the time of the attack.

Christensen said the bandits were taking the ship to an anchorage off Eyl, a northeastern Somali port town that is a haven for pirates and the ships they have seized.

The ship was sailing under a Liberian flag and its 25-member crew includes citizens of Croatia, Britain, the Philippines, Poland and Saudi Arabia. A British Foreign Office spokesman said there were at least two British nationals aboard the vessel.

The Sirius Star was attacked more than 450 nautical miles southeast of Mombasa, Kenya, the U.S. 5th Fleet said in a statement from its Middle East headquarters in Bahrain.

"It's the largest ship we've seen hijacked and one attacked farthest out on the sea," Christensen said.

The capturing of the oil tanker represents a "fundamental shift in the ability of pirates to be able to attack merchant vessels," he said.

Classed as a Very Large Crude Carrier, the Sirius Star was commissioned in March and is 318,000 dead weight tons.

With a full load, the ship's deck would be lower to the water, making it easier for pirates to climb aboard with grappling equipment and ladders, as they do in most hijackings.

It is not clear if there was a security team on the vessel. An operator with Aramco said no one was available to comment after business hours. Calls went unanswered at Vela international, the Dubai-based marine company that operated the ship for Aramco.

Somali pirates are trained fighters, often dressed in military fatigues, using speedboats equipped with satellite phones and GPS equipment. They are typically armed with automatic weapons, anti-tank rocket launchers and various types of grenades.

As pirates have become better armed and equipped, they have sailed farther out to sea in search of bigger targets, including oil tankers, among the 20,000 tankers, freighters and merchant vessels transiting the Gulf of Aden each year. Attacks have increased more than 75 percent this year.

With most attacks ending with million-dollar payouts, piracy is considered the most lucrative work in Somalia. Pirates rarely hurt their hostages, instead holding out for a huge payday.

The strategy is effective: A report last month by a London-based think tank said pirates have raked in up to $30 million in ransoms this year alone.

In Somalia, pirates are better-funded, better-organized and better-armed than one might imagine in a country that has been in tatters for nearly two decades.

They do occasionally get nabbed, however. Earlier this year, French commandos used night vision goggles and helicopters in operations that killed or captured several pirates, who are now standing trial in Paris. The stepped-up international presence recently also appears to have deterred several attacks.

Raja Kiwan, a Dubai-based analyst with PFC Energy, said the hijacking raises "some serious questions" about securing such ships on the open seas.

"It's not easy to take over a ship" as massive as an oil tanker, particularly VLCC's that can transport about 2 million barrels of crude, he said. He said such vessels typically have armed guards but could not say if that was the case with the Sirius Star.

Pirates have gone after oil tankers before, most recently in October when they were thwarted by a Spanish military plane.

Warships from the more than a dozen nations as well as NATO forces have focused their anti-piracy patrols in the Gulf of Aden, increasing their military presence in recent months.

But Saturday's hijacking occurred much farther south.

Graeme Gibbon Brooks, managing director of British company Dryad Maritime Intelligence Service Ltd, said the increased international presence is simply not enough.

"The coalition has suppressed a number of attacks ... but there will never be enough warships," he said, describing an area that covers 2.5 million square miles.

He said the coalition warships will have to be "one step ahead of the pirates. The difficulty here is that the ship was beyond the area where the coalition were currently acting."

Associated Press writers Katharine Houreld, Elizabeth A. Kennedy and Tom Maliti in Nairobi, Kenya,
and Jason Keyser and Tarek el-Tablawy in Cairo, Egypt,
contributed to this report.

_________________________________ 3 - L'Express avec Reuters

Un super-pétrolier détourné par des pirates somaliens

Des pirates somaliens ont détourné au large des côtes de l'Afrique de l'Est un super-pétrolier battant pavillon libérien et appartenant à un armateur saoudien.

Le super-pétrolier "Sirius Star" (vu ici près de Rotterdam). Des pirates somaliens ont détourné au large des côtes de l'Afrique de l'Est ce navire battant pavillon libérien et appartenant à un armateur saoudien. Il compte 25 hommes d'équipage et est, de l'avis de l'US Navy, "grand comme trois porte-avions". (Reuters/Adri Schouten)

L'état-major de la Ve Flotte américaine, basée à Bahreïn, a annoncé lundi que le Sirius Star était emmené par les pirates vers le "port refuge" d'Eyl, dans le nord de la Somalie.

Les autorités de la région semi-autonome du Puntland, où est situé Eyl, sont à l'affût d'une arrivée éventuelle du navire, le plus gros jamais détourné par des pirates.

Les responsables locaux admettent toutefois qu'ils sont impuissants. "Le Sirius Star n'a pas encore pénétré dans les eaux du Puntland", a déclaré à Reuters un collaborateur du ministre des Pêches.

Auparavant, la chaîne de télévision saoudienne Al Arabyia avait rapporté, sur la foi d'une source saoudienne autorisée, que le détournement avait pris fin. La Ve Flotte américaine, qui avait donné la première l'information sur la capture du navire, ainsi que l'Aramco, son armateur, n'ont toutefois pas confirmé cette information.

Le Sirius Star, qui se rendait aux Etats-Unis via le cap de Bonne Espérance, à la pointe sud de l'Afrique, compte 25 hommes d'équipage. Il est, de l'avis de l'US Navy, "grand comme trois porte-avions".

Ce détournement devrait accroître les pressions en vue d'une meilleure concertation internationale pour agir contre la piraterie dans cette région du monde, désormais l'une des routes maritimes les plus dangereuses et par laquelle transite une bonne partie du pétrole à destination des pays occidentaux.

"C'est sans précédent : il s'agit du plus gros navire victime d'un acte de piraterie", a déclaré le lieutenant de vaisseau Nathan Christensen, porte-parole de la Ve Flotte.

Le pétrolier, qui jauge à vide 318.000 tonnes, peut contenir dans ses cuves jusqu'à deux millions de barils de brut - soit plus du quart de la production quotidienne de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut.

L'attaque a eu lieu à 450 milles au sud-est du port kényan de Mombasa, sur le littoral de l'océan Indien, dans une zone éloignée du golfe d'Aden où opèrent généralement les pirates venus de Somalie, un Etat sans autorité centrale.

Le super-pétrolier compte 25 hommes d'équipage originaires de Croatie, de Grande-Bretagne, des Philippines, de Pologne et d'Arabie saoudite, a précisé l'US Navy dans un communiqué, qui ajoute que rien n'indique que le navire ait été endommagé lors de l'attaque.

Raïssa Kasolowsky et Simon Webb,
avec Luke Pachymuthu à Doubaï
et Stafano Ambrogi à Londres,
version française Jean-Loup Fiévet

__________________________ 4 - Mer et Marine

Lutte contre la piraterie : Une frégate de la Réunion détachée dans le golfe d'Aden

La frégate de surveillance Nivôse vient d'arriver à Djibouti. Le bâtiment, basé à la Réunion, a été détaché pour patrouiller dans le golfe d'Aden et accompagner les navires marchands pour les protéger contre les pirates (*).

L'arrivée du Nivôse permet à la Marine nationale de renforcer ses moyens dans la région. Elle y dispose déjà de la frégate Courbet et de l'aviso Commandant Blaison, déployés au sein de la TF 150 (mission de lutte contre le terrorisme Enduring Freedom), ainsi que d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2, opérant depuis Djibouti.

La France participera en outre à la force navale européenne qui sera mise en oeuvre dans la région au mois de décembre. Créée pour lutter contre la piraterie, qui s'est fortement développée au large de la Somalie cette année, l'Eunavfor Atalanta devrait compter une petite dizaine de navires, appuyés par des avions de patrouille maritime.

(*) Pour mémoire, la Réunion est la troisième base de la Marine nationale, avec deux frégates, trois patrouilleurs hauturiers et un bâtiment de transport légers. Ces navires doivent surveiller une zone immense, allant des terres australes (Kerguelen) au détroit du Mozambique (îles éparses) en passant par les approches maritimes de la Réunion et Mayotte.

_________________________________ 5 - Yahoo

Le supertanker saoudien détourné par des pirates a atteint la côte du Nord somalien, annonce l'Association des marins d'Afrique de l'Est.

Le Sirius Star, qui transporte un chargement de pétrole d'une valeur de 100 millions de dollars, a été repéré au large d'Eyl, un village côtier du Puntland qu'utilisent les pirates somaliens, a précisé le coordinateur de l'association, Andrew Mwangura.

Le détournement du super-pétrolier battant pavillon libérien et appartenant à l'Aramco, la compagnie pétrolière saoudienne, est sans précédent dans les annales de la piraterie moderne.

D'après l'US Navy, le Sirius Star, dont les pirates se sont emparé lundi à 450 milles nautiques au large du port kényan de Mombasa, est "grand comme trois porte-avions".

Les eaux somaliennes sont infestées de pirates, qui ont notamment détourné cette année et contrôlent toujours un cargo ukrainien transportant une trentaine de blindés et autres équipements militaires.

Mais l'attaque du Sirius est inédite. "Le monde n'a jamais rien vu de tel", a souligné Mwangura, dont l'Association des marins d'Afrique de l'Est suit depuis des années les actes de piraterie au large de la Somalie.

Le super-pétrolier transporte deux millions de barils de brut - plus du quart des exportations quotidiennes de l'Arabie saoudite. Il faisait route vers les Etats-Unis via le cap de Bonne-Espérance.

Son équipage est constitué de 25 marins, originaires de Croatie, de Grande-Bretagne, des Philippines, de Pologne et d'Arabie saoudite.

"Je suis abasourdi par la portée (de cet acte de piraterie)", a réagi l'amiral Mike Mullen, qui préside l'état-major interarmes des forces américaines. Le commandant des forces américaines a ajouté que la présence d'otages à bord du Sirius compliquerait une éventuelle intervention militaire.

D'après le Bureau internationale des affaires maritimes (BMI), 92 actes de piraterie ont été enregistrées cette année au large de la Somalie et 36 bateaux ont été détournés.

Mais par son ampleur et sa localisation, assez éloignée des zones d'action habituelles des pirates somaliens, des pirates nigérians et yéménites auraient participé à la capture du Sirius, estime Mwangura.

Version française Henri-Pierre André

_________________________________ 6 - JDD

Somalie: Le supertanker a jeté l'ancre


Le supertanker saoudien détourné avec une cargaison de 100 millions de dollars est supposé avoir jeté l'ancre devant les côtes somaliennes, a annoncé mardi Vela International, filiale de la compagnie Aramco propriétaire du navire.

"Les 25 membres d'équipage (deux Britanniques, deux Polonais, un Croate, un Saoudien et 19 Philippins), sont supposés être sains et saufs", poursuit le communiqué.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.