ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti
Rechercher
un article

Périodes disponibles :
Sept. 99 - Juin 00
et depuis le 12/02/02
Reconstituer l'intégralité d'un numéro
Depuis le 12 février 2002 (N° 133)
Plan du site
Histoire du site
et accueil nouveaux lecteurs
Vous abonner / désabonner /
(gratuit et anonyme )
Liens

Conditions
de publication
et de reproduction
de nos articles

Informations légales
et contacts
Avertissement
L'ARDHD publie les contributions des Djiboutiens qui ne peuvent pas s'exprimer dans leur pays, sous réserve qu'elle soient conformes aux conditions générales (voir ci-dessus)

La publication d'un article ou d'une contribution sous une autre signature que celle de l'ARDHD, n'implique pas qu'il (elle) reflète ses positions et ne saurait lui être imputée.
- Radio-Trottoir : Les articles publiés dans cette rubrique rapportent uniquement des rumeurs qui nous sont adressées par des lecteurs mais qui ne sont pas (encore) vérifiées par nos soins.

Nous recommandons à nos lecteurs d'attendre une confirmation officielle, avant de les considérer comme des informations fiables..

- Traduction :

Pour faciliter la compréhension des lecteurs francophones, nous nous efforçons de présenter une courte synthèse en Français des dépêches publiées dans une autre langue. Il peut arriver que nous utilisions des traducteurs automatiques, (en l'indiquant clairement).

A ce titre nous déclinons toute responsabilité sur le sens de la traduction : seule la version dans la langue originale fait foi..

- Copyright :
A l'exception des dépêches et articles de journaux qui restent placés sous le copyright des auteurs et éditeurs, nos articles peuvent être reproduits, sans autorisation, à la seule condition de citer la source:
"http://www.ardhd.org"
(Merci de respecter ce point)

 


10/11/09 (B524) Le Journal de la Flibuste (13 articles en Français)

________________________ 13 - Nouvel Obs avec AP

Blocus naval saoudien sur la côte nord du Yémen


Nouvelle escalade au Yémen, en proie à l'insurrection d'un mouvement rebelle chiite. La marine saoudienne a imposé mardi un blocus naval en Mer rouge, sur la côte du nord du Yémen, a annoncé un conseiller du gouvernement de Riyadh.

Les rebelles,ont pris les armes il y a cinq ans sous la direction d'un imam de la tribu des al-Hawthi, tué depuis et auquel son frère, Abdelmalek al-Hawthi a succédé, dans la province de Saada (nord), frontalière avec l'Arabie saoudite. Le conflit a connu une recrudescence depuis août, faisant des dizaines de milliers de déplacés.

La rébellion reproche au gouvernement de Sanaa d'avoir laissé les tribus du nord à l'abandon, et de se rapprocher de plus en plus des fondamentalistes sunnites, aux dépens du chiisme zaïdite, majoritaire dans le nord du Yémen, mais minoritaire sur l'ensemble du pays.

Le royaume wahhabite, qui craint une contagion sur son territoire, est intervenu début novembre dans le conflit avec plusieurs jours de frappes aériennes -qui se poursuivent- contre la rébellion, laissant craindre un nouveau conflit indirect entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

Ce dernier, soupçonné de soutenir la rébellion yéménite, a lancé une mise en garde aux pays de la région, les exhortant à ne pas interférer dans les affaires intérieures yéménites.

Selon le conseiller saoudien, la marine du royaume a reçu pour ordre de fouiller tout navire suspect au large des côtes yéménites.

De son côté, le prince Khaled bin Sultan, vice-ministre saoudien de la Défense, a jugé mardi que les insurgés devaient se replier "sur des dizaines de kilomètres" avant que les forces saoudiennes arrêtent leurs attaques.

Tant Sanaa que Riyadh ont accusé l'Iran d'envoyer armes et munitions aux insurgés yéménites, Téhéran de son côté appelant les voisins du Yémen à s'abstenir de s'immiscer dans le conflit. "Nous recommandons sérieusement aux pays de la région, et particulièrement aux pays voisins, ne pas interférer dans les affaires intérieures du Yémen et au contraire de chercher à y rétablir la stabilité", a mis en garde mardi le chef de la diplomatie iranienne Manochehr Mottaki.

Selon l'expert saoudien Anwar Ashki, qui dirige le Centre de recherches stratégiques et juridiques de Jeddah, l'armée du royaume wahhabite n'envisage pas d'entrer au Yémen, se contentant de renforcer son contrôle de la zone frontalière, en plein désert, et ce en totale coordination avec Sanaa.

Cette même dynamique d'un affrontement Iran-Arabie saoudite par procuration se retrouve au Liban, où Téhéran finance et soutien le Hezbollah chiite et Riyadh l'actuelle majorité pro-occidentale, ou encore en Irak, où les deux grandes puissances régionales sont également présentes par factions interposées.

Les rebelles yéménites démentent pour leur part toute aide étrangère, quelle qu'elle soit. Ils ont en outre confirmé mardi que les frappes aériennes saoudiennes se poursuivaient.

__________________ 12 - Le Figaro avec AFP

UE/Seychelles: accord contre les pirates

Les Seychelles et l'Union européenne (UE) ont signé aujourd"hui un accord autorisant les forces navales européennes sur le territoire de l'archipel de l'océan Indien à pourchasser et détenir de présumés pirates somaliens, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

"Cet accord fournira les bases légales pour le déploiement des unités et du personnel de l'opération navale de l'Union européenne (Eunavfor) sur le territoire de la République des Seychelles", a précisé le ministère dans un communiqué. L'accord prévoit également un soutien de l'UE pour améliorer les capacités des Seychelles à lutter contre les actes de piraterie, selon le texte.

Les Seychelles ont déjà passé des accords similaires avec la France et les Etats-Unis. "Les Seychelles sont totalement engagées dans la lutte contre le fléau de la piraterie. Cet accord est un futur instrument pour renforcer nos capacités dans cette lutte", a déclaré le ministre de l'Environnement, des Ressources naturelles et des Transports, Joel Morgan, lors de la signature.

__________________ 11 - Nouvel Obs avec AP

Des pirates somaliens réclament trois millions de dollars pour un navire avec 18 membres d'équipage

Des pirates somaliens ont pris le contrôle d'un navire battant pavillon panaméen, avec 18 membres d'équipage à son bord, et réclament une rançon de trois millions de dollars.

Selon l'homme d'affaires somalien Abdirisaq Abdulkadir, le "Al-Mizan" devait amener des vivres et de l'électronique des Emirats arabes unis jusqu'à Mogadiscio. Selon lui, l'équipage est composé de 15 Indiens, deux Pakistanais et un Somalien.

Un homme qui a répondu au numéro de téléphone-satellite fourni par l'homme d'affaires s'est identifié comme un pirate, et a annoncé que les ravisseurs exigeaient trois millions de dollars.

Les attaques de pirates le long des 3.000 km de côtes somaliennes et dans le Golfe d'Aden se sont multipliées au cours de l'année, menées par des pirates de plus en plus équipés et audacieux, et malgré le déploiement d'une forces militaire internationale de protection de cette route maritime, l'une des plus fréquentées du globe.

__________________ 10 - Le Portail des sous-marins

Deux nouvelles attaques (ratées) de pirates en océan Indien


Par Rédacteur en chef.

Deux navires ont réussi à échapper ce 10 novembre à des attaques de pirates en océan Indien, dont une, à nouveau, à 1.000 nautiques de la Somalie.


Tôt dans la matinée du 10 novembre, à quelques 1.000 nautiques de Mogadiscio, des pirates ont attaqué le MV Nelle Maersk, un porte-conteneur battant pavillon danois. L’attaque s’est produite près du lieu de l’attaque, hier, du pétrolier BW Lion. Des pirates ont tiré à l’arme automatique sur le MV Nelle Maersk mais il a pu échapper aux pirates grâce à une grande vitesse. Aucune perte n’a été signalée.

Une seconde attaque s’est déroulée ce matin dans le sud, à 530 nautiques à l’est de Dar es Salaam (Tanzanie) et à 420 nautiques à l’ouest de Victoria (Seychelles). Le MV Felicitas Richmers, un porte-conteneur battant pavillon des îles Marshal, était attaqué par 2 petits skiffs. Les pirates ont tiré à l’arme automatique. Grâce à des manœuvres d’évasion, la vitesse et d’autres méthodes, le MV Felicitas Rickmers a aussi réussi à échapper à l’attaque, aucune perte n’a été signalée.

___________________9 - Marine Marchande avec AFP

Thonier Alakrana: Madrid négocie le retour des pirates en Somalie


Le gouvernement espagnol négocie avec les autorités somaliennes le retour dans leur pays de deux pirates détenus en Espagne, exigé par leurs complices qui retiennent depuis le 2 octobre le thonier Alakrana, affirment mardi deux journaux.

Le gouvernement "travaille +intensément+ pour boucler un accord avec la Somalie qui permette de remettre à ce pays les deux pirates détenus en Espagne", écrit El Pais en citant des sources gouvernementales.

Le retour en Somalie des deux hommes, capturés par des soldats espagnols alors qu'ils venaient de quitter l'Alakrana, répondrait "à une des exigences des pirates qui retiennent depuis 40 jours le thonier basque Alakrana et ses
36 hommes", explique El Pais.

L'autre exigence des pirates est la remise d'une rançon.

"L'Espagne cherche un accord avec le +gouvernement de transition+ de Somalie pour couvrir juridiquement l'Audience nationale lors d'une éventuelle extradition" des deux pirates, affirme de son côté le journal ABC, sans préciser ses sources.

Selon ce quotidien, Madrid voudrait de la part des autorités somaliennes des garanties sur l'organisation d'un procès à Mogadiscio.

L'avocat de l'un des deux pirates, Francisco Javier Diez Aparicio, a précisé mardi à la radio qu'il allait demander à l'Audience nationale, haute instance pénale espagnole devant juger les deux Somaliens, l'expulsion de son client, Abdou Willy, vers son pays.

Parallèlement, le juge de l'Audience nationale Baltasar Garzon, qui avait ordonné le transfèrement des deux pirates vers l'Espagne, a indiqué qu'il existait "des voies légales" pour résoudre la crise sans pour autant "céder à la pression" des pirates.

Jusqu'en fin de semaine dernière, le gouvernement espagnol semblait exclure de remettre à la Somalie les deux pirates, capturés dans la nuit du 3 au 4 octobre. Mais la situation sur l'Alakrana s'est détériorée, selon les membres d'équipage contactés par téléphone satellitaire.

Le capitaine du navire, Ricardo Blach, a affirmé que les pirates, devenus très nerveux, exigeaient désormais la libération de leurs deux complices et une rançon.

________________________ 8 - Bruxelles 2 (Europe de la Défense)

Un pétrolier attaqué... au nord-est des Seychelles

C'est loin, très loin des côtes somaliennes que le BW Lion, battant pavillon de Hong Kong et opéré par une société de Singapour, a été attaqué par les pirates, lundi en début de matinée (vers 8h30 Zoulou, 12h30 locales).

Ce pétrolier, jaugeant 160.000 tonnes et de 330 mètres de long, un mastodonte (!), a, en effet, été attaqué par deux skiffs pirates en plein Océan indien : à plus de 1000 miles nautiques à l'est de Mogadiscio (la capitale somalienne) et à 400 miles nautiques au nord-est des Seychelles (01° sud, 61° est) ! C'est la plus longue distance jamais enregistrée pour une attaque de pirates au large des côtes somaliennes, selon le QG d'Atalanta (à ce tarif, on est bientôt plus près des Maldives, voire de l'Inde que de la Somalie!). Cela semble accréditer l'idée que les pirates disposent d'une base, fixe ou mobile (voire des deux), quelque part dans un ilôt de l'Océan indien (lire: Autour des Seychelles : base et renseignement, nerf de guerre des pirates).

Des tirs d'armes automatiques et des roquettes (de RPG) ont été utilisées par les pirates. Le capitaine du navire marchand a pratiqué des manoeuvres d'évitement. Un des avions de patrouille maritime luxembourgeois, basés aux Seychelles, ainsi que la frégate française Floréal ont été envoyés sur place pour repérer les activités de pirates dans la zone.

__________________________________ 7 - JDD

Anti-piraterie: La Chine veut un rôle majeur

La Chine demande à jouer un rôle majeur dans la direction des opérations contre la piraterie au large de la Somalie, rapporte mardi le South China Morning Post. Cette requête a été présentée durant une réunion multilatérale à huis clos qui s'est déroulée au cours du week-end en présence de représentants des marines des principaux pays déployés au large de la corne de l'Afrique, selon le journal de Hong Kong.

"La Chine a très envie mais il faudra d'autres discussions avant de conclure un accord définitif", a déclaré un participant à la réunion.

Les opérations navales contre la piraterie sont pour l'heure essentiellement dirigées par l'Otan et l'Union européenne. Des navires chinois, russe, japonais et d'autres pays sont également impliqués.

_____________________ 6 - Euro Investor

La Chine veut un rôle majeur dans les opérations anti-piraterie

La Chine demande à jouer un rôle majeur dans la direction des opérations contre la piraterie au large de la Somalie, rapporte mardi le South China Morning Post.

Cette requête a été présentée durant une réunion multilatérale à huis clos qui s'est déroulée au cours du week-end en présence de représentants des marines des principaux pays déployés au large de la corne de l'Afrique, selon le journal de Hong Kong.

"C'est sans précédent, mais la requête de Pékin a été accueillie dans une atmosphère très coopérative", a déclaré un participant à la réunion. "Tout le monde reconnaît qu'il faudra beaucoup plus d'efforts pour venir à bout de la piraterie."

"La Chine a très envie mais il faudra d'autres discussions avant de conclure un accord définitif", a-t-il ajouté.

Certains médias de Pékin poussent à une intervention militaire pour libérer un cargo chinois capturé le mois dernier par les pirates, mais le Post rapporte que Pékin et l'armateur du cargo ont préféré opter pour des négociations secrètes sur le versement d'une rançon.

Les opérations navales contre la piraterie sont pour l'heure essentiellement dirigées par l'Otan et l'Union européenne.

Des navires chinois, russe, japonais et d'autres pays sont également impliqués.

"La Chine montre à la communauté internationale (...) qu'elle a les moyens de devenir un acteur majeur et qu'elle est prête à risquer davantage pour renforcer sa diplomatie militaire. Nous n'avons rien vu de la sorte auparavant", a commenté un expert en défense interrogé par le Post.

(James Pomfret,
version française Jean-Stéphane Brosse)

_________________________ 5 - Le Portail des sous-marins

Rencontre à Pékin de représentants des forces luttant contre la piraterie en océan Indien


Par Rédacteur en chef.

Les 7 et 8 novembre, l’état-major de l’opération européenne Atalante a été invité à participer à une réunion organisée par la marine chinoise, afin de discuter de clarification dans les zones de responsabilité dans le golfe d’Aden et “de trouver la meilleure formule de coopération internationale” pour escorter les navires dans le golfe d’Aden. Les autres forces représentées étaient les Forces Maritimes Combinées, l’OTAN, l’Inde, la Russie et le Japon.

Actuellement, l’Union Européenne, l’OTAN et les Forces Maritimes Combinées dirigent toutes des task forces spécialisées dans la lutte contre la piraterie, couvrant la sécurité et la protection de la navigation dans le Corridor de Transit Reconnu Internationalement, pendant que les Chinois, les Russes, les Indiens et les Japonais opèrent de façon indépendante en convois.

La coordination de ces forces est effectuée au travers du SHADE [1] et cette réunion a lieu à Bahreïn chaque mois. L’état-major de l’opération Atalante et les Forces Maritimes Combinées, qui ont mis en place cette coordination, co-président la réunion.

Lors de la réunion de Pékin, les responsables chinois étaient désireux de poursuivre la coopération étroite entre les navires chinois et les forces des autres coalitions. Ils ont aussi proposé de jouer un rôle plus actif dans le SHADE, demandant que la présidence devienne tournante, indiquant clairement que, parfois, ils désireraient aussi assumer la co-présidence. La délégation européenne a exprimé son soutien à cette proposition qui sera présentée lors du prochain SHADE en décembre.

_________________________ 4 - L'Express avec Reuters

Des pirates somaliens s'emparent d'un navire chargé d'armes

Des pirates se sont emparés d'un navire battant pavillon des Emirats arabes unis et chargé d'armes à destination de la Somalie en violation de l'embargo des Nations unies, annoncent les autorités maritimes.

Un superpétrolier hongkongais a en outre essuyé des tirs à un millier de milles nautiques de Mogadiscio, distance où les pirates n'étaient encore jamais passés à l'action.

Selon un représentant du Programme d'aide aux gens de mer d'Afrique de l'Est, le bateau chargé d'armes navigue sous le faux nom d'Al Mizan. Détourné dimanche, il mouille désormais à Garacad, dans le nord de la Somalie, a-t-il précisé, ajoutant: "C'est l'un des transporteurs d'armes réguliers qui violent l'embargo des Nations unies en Somalie".

De sources proches des autorités maritimes, on indique qu'il transporte des armes légères et des lance-roquettes, ainsi que des munitions.

"Selon nous, les armes appartiennent au gouvernement somalien", a déclaré à Reuters un pirate contacté par téléphone satellitaire. Le navire "circule dans nos eaux depuis longtemps, et apporte illégalement des armes pour massacrer des Somaliens", a ajouté un autre membre du groupe.

_________________________ 3 - Le Portail des sous-marins

Record de distance d’une attaque de pirates en océan Indien


Par Rédacteur en chef.

Vers midi le 9 novembre, un pétrolier de 160.000 tonnes et 330 m de long battant pavillon de Hong-Kong, le BW Lion, a été attaqué par des pirates embarqués sur 2 skiffs en océan Indien, à 400 nautiques au nord-est des Seychelles et 1.000 nautiques de Mogadiscio. Il s’agit de l’attaque la plus éloignée de Somalie jamais enregistrée à ce jour.

Les pirates ont utilisé des armes automatiques et des lance-roquettes. Grâce à une augmentation de sa vitesse et des manœuvres d’évasion, le capitaine a réussi à échapper à l’attaque. Aucune perte n’a été signalée.

Dès l’annonce de l’attaque, un avion de patrouille maritime luxembourgeois de l’opération Atalante, opérant depuis les Seychelles, a été chargé de localiser les pirates et d’enquêter sur une possible poursuite de leurs activités à proximité. La frégate française Floréal est le bâtiment de guerre le plus proche.

_________________________ 2 - Nouvel Obs avec AP

Les pirates somaliens élargissent leur rayon d'action en mer

Des pirates somaliens ont attaqué un pétrolier lundi très loin en mer au large de la côte Est de la Somalie, ce qui suggère une amélioration de leurs capacités avec l'augmentation de leur activité, selon la force navale Atalante (Eunavfor) de l'Union européenne.

Le "BW Lion" battant pavillon hong-kongais a réussi à échapper aux deux bateaux des pirates, qui étaient équipés d'armes automatiques et ont tiré des grenades. Aucun blessé n'a été signalé.

Les pirates lancent des attaques de plus en plus audacieuses au large de l'Afrique de l'Est, dans l'océan Indien et le golfe d'Aden, afin de prendre des otages à échanger contre rançon. Ils détiennent actuellement plus de 190 personnes.

Les attaques se sont multipliées depuis plusieurs mois malgré le déploiement de navires de guerre américains, européens, de l'OTAN, japonais, sud-coréens et chinois.

______________________________ 1 - Clicanoo

Les Seychelles renforcent la lutte contre la piraterie

L’armée Seychelloise s’est dotée vendredi, de trois drones, annonce le quotidien Seychelles Nation.

Ces appareils, un don des Etats-Unis, serviront à renforcer la surveillance de sa zone économique exclusive dont la superficie totale est de 1,3 million de kilomètres carrés.

"Cette activité de surveillance renforce l’assistance militaire que nous recevons des pays amis et démontre l’engagement des Etats-Unis à améliorer la sécurité maritime dans le sud-ouest de l’Océan indien", a déclaré le ministre seychellois de la défense, Joel Morgan.

Les informations recueillies par ces trois drones seront transmises directement aux forces armées et à la garde côte seychelloises pour permettre des actions immédiates contre les pirates.

Cette surveillance bénéficiera également aux autres pays de la région. Par ailleurs, un centre régional de lutte contre la piraterie devrait bientôt voir le jour aux Seychelles

D’autres coopérations militaires, cette fois-ci entre la Belgique et les Seychelles, sont prévues cette semaine.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.