23/06/2013 (Brève 147) Le Président de l’ABED nous informe de l’invitation à assister le vendredi 28 juin 2013 à une soirée Festive placée sous le signe de « LA DJIBOUTIENNETE ». 

(Lien pour télécharger l’invitation -PdF)
Lien pour télécharger l’annonce de la soirée (jpg)

« Dans le cadre de la célébration du 36ème anniversaire de l’accession de Djibouti à la souveraineté internationale le 27 Juin 1977, l’association Belgique-Djibouti – ABED organise le vendredi 28 juin 2013 une soirée Festive placée sous le signe de « LA DJIBOUTIENNETE« . 

Dans ce contexte, une invitation à cette fête vous est envoyée en pièce jointe.

Dans cette actualité fort alarmante, cette initiative culturelle vise à rapprocher les Djiboutiens de la diaspora, quelques soient leur opinion politique, leur statut social ou leur origine, en même temps qu’elle permettra aux Belges et aux amis de Djibouti de découvrir quelques aspects de la richesse culturelle de Djibouti.

Merci de nous confirmer votre présence. Bonne fête. »

15/10/10 (B573) Communique de l’ABED, qui annonce la mise en ligne sur son site Internet des programmes de la RTD. (Info lecteur)

COMMUNIQUE

Chers compatriotes,

L’association Belgique-Djibouti-ABED a mis en ligne pour vous la Radio et Télévision de Djibouti (RTD) depuis peu sur son site Internet (www.abed.be)!

Nous avons pris le défi de mettre en ligne un nouveau site internet plus adapté pour apporter plus d’informations :

– Sur nos activités au niveau local en Belgique,
– Sur les projets Nord-Sud en faveur des populations de Djibouti.
– Sur l’actualité de Djibouti par la mise en ligne de la RTD.

Parce que nous sommes là pour vous, chaque jour et nous tenons aussi à vous informer sur l’association et ses actions mais aussi sur l’actualité à Djibouti.

Somme de notre dynamisme, de vos besoins, motivée par ce que nous pouvons vous apporter et par ce que vous attendez de nous : Nous vous devons ce que nous sommes et ce que nous faisons…

Il est important de partager nos avancées, nos participations, nos besoins ..

Bonne visite à tous !

Et n’hésitez à partager vos réactions avec nous…

L’équipe ABED

04/02/09 (B484) Dans un message que nous publions et qui mettra un terme définitif aux échanges sur le sujet, le Président de l’ABED fait des mises au point.

Nous vous remercions de la publication de notre droit de réponse sur votre site de l’ARDHD.

Nous vous signalons que nous n’avons pas eu des problèmes au niveau du gouvernement dans le cadre de l’acheminement des dons dans les régions du Nord Grâce à notre politique de neutralité. Et nous remercions vos correspondants de la confirmation des activités de l’ABED.

Cependant, nous vous demandons aimablement de retirer la photo de notre collègue Ilyas Boulaleh brandissant un t-shirt jaune ( de notre association dont votre lecteur a récupérer de notre site www.abed.be sans notre accord le plus vite possible s’il vous plaît.

Cette photo, comme je l’ai bien mentionné dans le droit de réponse n’a rien à voir avec les autres photos prises lors de la fête à la chancellerie de Djibouti à Bruxelles)

_________________________________ Réponse de l’ARDHD

Nous ne modifions jamais les articles publiés, sauf s’il y a des motifs réels et sérieux.

En conséquence, nous ne retirerons pas une photo qui est publiée sur le site de l’ABED, en accès public libre sans indication de copyright, et en respectant, comme nous l’avons fait, le fait de citer la source avec exactitude.

Si l’intéressé M. Ilyas Boulaleh souhaite démentir les informations publiées sur son accession au droit d’asile en Belgique et sur les soupçons d’informer le régime sur la vie des opposants, il est bien entendu que nous publierons les précisions qu’il nous apportera.

03/02/09 (B484) Le Président de l’Abed, indigné par la teneur de l’article qu’un lecteur nous a adressé à propos de l’Association et de certaines personnalité douteuses, nous envoie une réponse que nous publions

__________________________________ Note de l’ARDHD

L’article de Mister Webcam concernait deux points : 1°) une liste de personnes douteuses, soupçonnées, selon lui, à la fois d’avoir obtenu le droit d’asile ou la naturalisation sur la base d’informations erronnées (en particulier la nationalité véritable) et de travailler pour le régime en espionnant et en menaçant parfois, des véritables réfugiés.

2°) Ensuite il faisait un amalgamme entre deux associations, dont l’ABED. Aujourd’hui, son Président rappelle la moralité des objectifs et des réalisations de l’association. Ce dont nous lui donnons acte, ayant reçu plusieurs informations de nos correspondants, qui confirment que l’assocation fait un excellent travail en faveur des populations djiboutiennes démunies, et ce malgré les obstacles mis par le régime et ses Ambassadeurs pour acheminer les dons sur place (en particulier dans le Nord)
_____________________________________________________

RÉPONSE SUITE A L’ARTICLE DIFFAMATOIRE
DU PSEUDO MISTER WEBCAM

En ma qualité de président de l’association Belgique-Djibouti dénommée ABED, je tiens à vous faire part de mon indignation suite à la publication de l’article au sujet des objectifs de l’ABED et surtout les allégations à l’égard des familles et personnes citées dans cet article.

En principe, face à de tels écrits diffamatoires, la meilleure attitude est de s’abstenir de réagir au risque d’ouvrir une polémique futile qui n’apportera strictement rien si ce n’est nuire à la sérénité de la communauté Djiboutienne en Belgique. Cependant face à une telle opération de manipulation qui ne dit pas son nom, il est de mon devoir de recadrer certaines de vos affirmations plus que malsaines.

Ceci est une manœuvre volontaire motivée par une profonde jalousie pour faire passer l’idée selon laquelle ABED est affiliée ou proche du gouvernement Djiboutien et j’ajouterai ni à aucun parti d’opposition. C’est qui est tout à fait contraire à notre charte.

(L’Association BELGIQUE-DJIBOUTI dénommé ABED est une association sans but lucratif ni politique.)

Cette généralisation qui ne se fonde sur aucun élément concret n’hésite pas à inculper notre Association en ternissant l’image d’intégration que nous véhiculons et le travail légalement reconnu que nous fournissons depuis 5 ans en se basant uniquement sur des affabulations et des conclusions hâtives.

Cet article est une compilation d’informations fausses et de propos calomnieux, qui ne fait pas la part des choses, qui jette un discrédit sans fondement palpable sur la vie de notre association en Belgique. Association qui participe à l’intégration de la diaspora djiboutienne dans la vie sociale et culturelle de Belgique depuis maintenant de nombreuses années :

En premier lieu et pour votre information sachez que l’association ABED est la seule association Djiboutienne de Belgique bénéficiant de subsides et ce, grâce au travail de ces bénévoles. En termes plus simples car je vois que cela vous pose quelques problèmes de compréhension, ABED est financièrement indépendante. L’asbl Belgique-Djibouti a su faire la preuve de son efficacité et de son utilité dans le monde associatif belge. Elle est subsidiée par les instances associatives francophones.

Dans une seconde étape, l’existence (car je vois que là aussi vous manquez d’infos) de l’association ne date pas d’aujourd’hui comme vous le prétendez parce que vous avez seulement cherché à dénigrer au lieu de s’informer correctement ; Elle existe depuis novembre 2004 et connue par l’ensemble de la communauté Djiboutienne de Belgique et d’ailleurs. Et depuis novembre 2008, une nouvelle équipe est à la tête de l’association ABED.

Elle regroupe en son sein, des Djiboutiens d’horizons et de convictions politiques différents mais qui partagent un même idéal: Celui de servir la communauté Djiboutienne dans son intégralité par diverses activités. Il n’appartient pas à l’association ABED d’imposer quoi que ce soit à ses adhérents surtout du point de vue politique.

Je tiens à vous préciser que les responsables et des adhérents qui oeuvrent dans cette association sont libres de toutes convictions politiques et qu’il appartient à chacune et à chacun de soutenir toutes partis de l’opposition ou du gouvernement de Djibouti.

L’association Belgique-Djibouti regroupe en son sein, des membres qui soutiennent les principaux partis d’opposition de Belgique et d’autres qui sont des sympathisants du gouvernement djiboutien. Ceci démontre le niveau de démocratie au sein de l’équipe dirigeante de l’ABED.

Malgré leurs convictions politiques différentes,ces responsables ne ménagent pas leurs efforts pour :

– soit assurer des cours de soutien scolaires (avec des résultats figurez vous !!) soit des sorties tous frais payés pour les enfants de la communauté.
http://www.abed.be/Education.htm

– Mettre en place des ateliers d’informations aux primo arrivants, en faisant des cours de soutiens aux enfants de la diaspora djiboutienne de Belgique, en organisant des activités dans le cadre de la cohésion sociale….etc. Voir le rapport d’activités
http://www.abed.be/Rapport%20ABED2007.pdf

– Dans le cadre de la coopération Nord/Sud, ABED a mené en 2006-2007 une grande opération qui consistait à collecter des livres scolaires en faveur des élèves des lycées et collèges de Djibouti. Ces livres ont fait le bonheur des élèves et des enseignants des écoles de Djibouti ville, Tadjourah, Ali-Sabieh, Dikhil, et Arta. http://www.abed.be/projetdelivres2007.pdf

Ceci sans l’aide des intervenants financiers dont vous parlez dans votre article. Elle l’a fait parce qu’elle y croyait. Vous dites que vous êtes en exilé de longue date ; Qu’avez-vous fait concrètement pour vos compatriotes ici ou qui sont dans les besoins à Djibouti? Pourtant ce n’est pas les projets qui manquent.

Contrairement à vous et vos méthodes nauséabondes, ils ont compris qu’ils pouvaient avancer ensemble dans le respect et la tolérance. Tentez l’exercice, vous y gagnerez en temps et en efficacité. C’est facile de se complaire dans sa position d’opposant fantôme et passer son temps à dénoncer.

A propos de vos preuves (photos), elles sont tirées de leur contexte et par conséquent dénaturées. Pour appuyer mon propos, ce monsieur a récupérer une photo de notre site (celle de Ilyas Issa Boulaleh avec le t-shirt ABED) qui n’est pas devant le local d’ABED mais au terrain de football de Sippelberg lors d’un tournoi organisé par l’association pour le rapprochement des communautés de Belgique en tant que responsable du sport.

Concernant le site http://diaspora-dj-belgique.ifrance.com/curriculum.htm dont vous avez utilisé les photos, Dans votre article, il ne nous appartient pas. Là aussi vous faites preuve de calomnie et manipulation car il n’y en a jamais eu. Je peux en témoigner . J’en suis l’administrateur depuis le début de l’association. Qui la crée et pour quel intérêt, je n’en dirai pas plus sur ce point et j’espère que vous avez la réponse à cette question.

Quant aux autres photos, aucune n’est reprise sur le site officielle de l’association Belgique-Djibouti. (Pour preuve, voir la rubrique Photos et vidéos du site ABED: www.abed.be).

A propos de nos compatriotes citées dans l’article

En effet, vous faites mention dans votre article des photos qui n’ont pas lieu d’être ainsi que de précisions quant à l’origine de celles-ci. Ces détails, vous en conviendrez, ne sont pas à mentionner et ils sont de nature à porter atteinte à la dignité humaine. Dans votre article vous n’hésitez pas à jeter en pâture la vie de Djiboutiens et Djiboutiennes sans à aucun moment faire part de nuances. Vous manquez pitoyablement d’arguments objectifs que se pose la question de votre démarche.

Les exemples ne manquent pas : Le fait de citer les noms des épouses, des mères de familles, des personnes dont vous citez, Le fait de souligner la paternité de certain, de citez leurs pays d’origines…..etc.

D’après vous, qu’elle est l’intérêt de divulguer des telles informations fausses ?? Qui fait la délation dans cette article ? Vous. Qu’est ce que cela apporte au message que vous désirez faire passer aux lecteurs du site ARDHD ?? Pensez vous aider la cause de l’opposition en adoptant une attitude pareille ? Ne trouvez-vous pas le procéder un peu trop facile ?? A la portée de tout le monde, vous conviendrez !!

Il suffit que j’en veuille à quelqu’un pour le taxer de collaborateur ou de sympathisant d’un parti. Pour cela, je récupère les photos de la dite personne dans des circonstances bien précises et je les mets en ligne avec un commentaire à deux sous et le tour est joué !!

D’autre part, les personnes dont vous avez balancé les photos sur le site ARDHD ne sont pas toutes membres de l’association ABED. Eh, oui !! Je vous l’apprends ou bien vous le saviez !! Mais ce sont des familles et des personnes de notre communauté. Qu’importe là n’était pas l’essentielle pour vous apparemment. Dans votre empressement (ou bien votre stratégie délibérée) vous avez confondu ABED avec l’ensemble de la communauté Djiboutienne de Belgique. ABED n’est pas le porte-drapeau de l’ensemble de la communauté Djiboutienne de Belgique. Elle n’est qu’une association parmi tant d’autres qui exercent en Belgique.

En effet vous vous êtes procuré des photos de la fête organisé au sein de l’ambassade de Djibouti par l’ambassadeur de Djibouti à Bruxelles et à laquelle était convié l’ensemble de la communauté Djiboutienne de Belgique. De toutes les personnes qui sont reprise dans ces photos, il y en que deux (2) qui ont fait partie de l’association ABED. Et ces deux personnes ont servi l’association ABED dans leur missions respectives. Et ceci est une vérité connue par tous les Djiboutiens de la Belgique. Alors à quoi a pu servir votre dénonciation si ce n’est porter préjudice à des Djiboutiens qui n’ont rien demandé.

Vous instrumentalisez des photos pour leur faire dire ce que vous voulez. Vous divisez la communauté pour mieux vous servir. Sur ce coup, c’est vous le malfaisant !! Sortez de l’ombre et assumer votre statut d’opposant au lieu de passer votre temps à cafter. Vous y gagnerez en temps et en efficacité. Vous voudriez réveiller les démons des années passés mais sachez monsieur Webcam que la diaspora djiboutienne de Belgique assume ses convictions avec beaucoup de maturité et que le temps des suspicions est révolu. Elle connaît bien ses droits et ses devoirs dans ce pays et ce n’est pas vos allégations calomnieuses qui leur fera défaut.

Enfin, pour vous nous démontrez (involontairement bien sur) que cette article est basé sur des mensonges, vous traitez vos sources de…….mauvaises langues. Et d’autre part, vous nous prêtiez responsable d’un site fantôme ou on pourrait lire des propos calomnieux en faveur de l’ambassadeur de Djibouti à Bruxelles. Un conseil : relisez vos écris avant de les balancer sur le net.

En conclusion, L’équipe dirigeante de l’association Belgique-Djibouti et moi-même sommes prêts à ce que les droits et la dignité de la diaspora djiboutienne de Belgique ne soient pas bafoués par des personnes malveillante comme vous.

En espérant vous avoir apporter des précisions à vous et aux lecteurs du site ARDHD.ORG.

Président
de l’association Belgique-Djibouti