03/03/04 (B236) L’ACFCA nous adresse le compte-rendu de la réunion qu’elle a organisée le 20 février 2004 à Ottawa sur l’intégration.


380-k Terminale Ottawa, On K1G 0Z3 Tel(613) 232 0447 Fax(509) 357 9461
URL WWW.ACFCA.ORG


(We want to be, And will be, a political force in Ottawa)

http://www.arhotaba.com/


L’intégration des Djiboutiens à l’étranger, une étape
franchie avec la rencontre  » Election Awarness Forum « .

Le vendredi 20 février
2004 restera une grande date pour les Djiboutiens d’Ottawa.
Depuis plusieurs semaines, un projet de grande importance se préparait
: la Charte canadienne des droits et libertés.

Le projet conduit par
le consultant Mohamed Awaleh pour le compte de l’Association canadienne francophone
de la corne d’Afrique (ACFCA) a mobilisé la communauté Djibouto-Somalienne
de la capitale fédérale du Canada.
Les membres de l’ACFCA et Mr Johnny Hassan ont fait le porte à porte
pour promouvoir le projet et expliquer son importance à la communauté.

Après une ultime
préparation, la première phase du « Election Awarness Forum »
s’ouvre le vendredi 20 février 2004, à 18h00 à Arhotaba
Café.

Parmi les conférenciers,
on peut noter la présence de : Ali Indharayeh (président de
l’ACFCA), Anna Chiappa (Canadian ethno cultural concil), Salma Siddiqui (Circle
of Canadians), sénateur Consiglo Dinino (Senate of Canada), Carton
Dibet (président de Repfo), Mohamed Dileita (Arhotaba), Mohamed Ahmed
M.F.D (Community Developer), Mohamed Houssein (consultant ACFCA) …etc.

Les conférenciers
ont pris à tour de rôle la parole, et c’est le sénateur
Consiglo Dinino d’origine italienne qui a attiré toute l’intention
de l’assistance : « La période que traverse la communauté
Djibouto-Somalienne est celle de ma communauté il y a cinquante ans
plutôt.

À cette époque,
les conditions de vie étaient plus difficiles, et la précarité
frappait mes compatriotes. Avec le temps et nos efforts, nous avons réussi
à mieux nous intégrer.
Ne vous attendez pas qu’on frappe à vos portes. C’est à vous
de frapper toutes les portes, comme vous venez de le faire. »

Très applaudi,
le sénateur Consiglo Dinino s’était déplacé de
la ville de Toronto pour assister au forum.

Au lendemain, les journaux
de la capitale fédérale ont longuement commenté cette
initiative historique. Ils étaient à la Une de Ottawa Citizen,
le plus important journal d’Ottawa, avec le titre :  » Politicians chase
Ottawa’s Muslim Vote »

Dans Ottawa Sun : »Somalis
ponder legal action against »

Paraître dans des
grands journaux, c’est déjà bien, être à la Une
avec des commentaires positifs, c’est vraiment génial. C’est une fierté
pour la communauté Djibouto-Somalienne.

Le projet de la Charte
canadienne des droits et libertés ouvre aux Djiboutiens la voie des
élections canadiennes (municipales, provinciales et fédérales).
Rappelant au passage que les Djiboutiens se sont déjà présentés
aux élections municipales et scolaires de la ville d’Ottawa.

Ce projet est parrainé
par l’ACFCA, qui milite pour l’intégration des Djiboutiens au Canada,
en particulier à Ottawa. Tous ceux qui ont des idées ou projets
utiles pour notre communauté peuvent les adresser à la direction
de l’association, ou à son directeur Mr. Ahmed D Sed

Enfin, nous remercions tous ceux et toutes celles qui ont rendu possible ce
forum, Mr. Mahdi Hassan pour son soutien précieux et constant, le comité
de l’ACFCA, Arhotaba Café.


Ahmed D Sed
Directeur de l’ACFCA.