01/07/03 (B204) Rejoignez un appel pour la défense de la liberté de la presse ! (Communiqué de l’AMJ)

L’Association Mondiale
des Journaux (AMJ) soutient une pétition présentée à
l’Union Africaine réclamant l’abolition des pratiques et
des lois médiatiques qui constituent un frein à la liberté
de la presse et créent un environnement hostile pour les journalistes.

La campagne pour la signature
de cette pétition a été lancée par deux groupes
africains de défense des droits de l’homme: CREDO pour la Liberté
d’Expression et les Droits Annexes, et FAHAMU, qui signifie  » compréhension
 » en Kiswahili.

 » De nombreuses ONG
ont déjà apporté leur soutien en signant cette pétition,
mais le plus important est d’obtenir l’engagement et la mobilisation des médias
africains « , explique Rotimi Sankore, coordinateur du CREDO.

La pétition sera
présentée à M. Thabo Mbeki, Président d’Afrique
du Sud et Président de l’Union Africaine, lors d’une réunion
des Chefs d’état à Maputo, du 5 au 12 juillet.

 » Le droit des journalistes
d’exercer leur profession sans crainte de persécutions légales
ni de préjudices corporels est fondamental au fonctionnement de toute
démocratie « , a déclaré Timothy Balding, Directeur
Général de l’AMJ.  » Trop de journalistes en Afrique
sont forcés de travailler dans des conditions horrifiantes qui non
seulement portent atteinte à leur capacité d’exercer leur
profession de journalistes mais constituent également une violation
de leurs droits fondamentaux. « 

Cette pétition
demande aux leaders africains de libérer tous les journalistes emprisonnés
et d’abroger toute législation allant à l’encontre
des media et de la liberté d’expression. Les lois de sécurité
nationale, de lutte contre le terrorisme et de diffamation criminelle ont
conduit de très nombreux journalistes en prison partout en Afrique
et ont contraint beaucoup d’autres à recourir à l’autocensure.

L’AMJ vous encourage
à signer cette pétition, qui se trouve sur
http://www.ipetitions.com/campaigns/freeafricanmedia/

L’AMJ, basée à
Paris, défend et promeut la liberté de la presse dans le monde
entier. Elle représente 18 000 journaux et comprend parmi ses membres
72 associations nationales de journaux, des directeurs de journaux individuels
dans 100 countries, 13 agences de presse et neuf organisations régionales
et internationales de presse.

Pour toute question, veuillez
contacter : Kajsa Tornroth, Directrice du Programme de la Liberté de
la Presse, AMJ, 25 rue d’Astorg, 75008 Paris, France. Tél. : +33 1
47 42 85 00. Fax : +33 1 47 42 49 48. E-mail: ktornroth@wan.asso.fr