21/04/08 (B444) Radio-Trottoir / Gabode 3 : comme d’habitude, les malfaçons qui sont la conséquence de détournements … Le régime contracte un nouveau prêt pour reloger les familles. Moralité : des personnalités ont tiré profit d’une opération immobilière qui se solde par un échec et le régime endette une fois de plus, le pays – Une autre opération immobilière « bien juteuse » pour le fils de Guelleh au plateau du Serpent, au détriment du patrimoine national. .(Info lecteur)

___________________________________________ Info ADI


Roger Picon – Humour
19/04/2008 – La banque malaisienne ICB octroie un prêt de 400 millions de FD au Fonds de l’Habitat

Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ali Farah Assoweh, et le Directeur général de l’International Commercial Bank (ICB) de Malaisie à Djibouti, M. Shivanonda, ont co-signé ce samedi une convention de prêt de 400 millions de FDJ au profit du Fonds de l’Habitat.

Ce prêt de l’ICB sera utilisé dans le cadre d’un projet visant à reloger dans une nouvelle cité, les familles des militaires qui habitent actuellement dans le lotissement Gabode 3.

Quant au site de Gabode 3, il fera l’objet d’une opération combinée foncière et immobilière qui sera pilotée par le Fonds de l’Habitat.

Le Ministre chargé de l’Habitat, M. Elmi Obsieh Waiss, et le Directeur du Fonds de l’Habitat, M. Kadir Abdallah Youssouf, ont assisté à la cérémonie de signature.

______________________________ Note de notre correspondant

La construction de la Cité de Gabode 3 (destinée aux familles de militaires à l’origine) a été « sabotée », parce que la moitié de l’argent a été « mangé », comme l’on dit en langue Somalie, par le Général Fathi qui était responsable du projet et des travaux de la Cité, agissant avec la complicité totale d’IOG.

Le sol n’a pas été stabilisé et les maisons étaient en fait des constructions pré-fabriquées au lieu d’être des maisons construites en « dur ». Ca coûte moins cher, ça fait illusion pendant quelques mois, mais au final, tout l’argent a été perdu !

L’argent payé pour la construction au rabais qui devra être rasée et l’argent détourné par les voleurs …

Savez-vous qu’ils avaient même économisé sur les canalisations des sanitaires : les toilettes débordaient chaque semaine et s’écoulaient directement dans la rue. Bonjour l’hygiène !

Pendant les pluies, plus personne n’osait sortir de sa maison pour éviter de glisser et se retrouver dans une boue argileuse, car le sol n’avait pas été stabilisé et rempli de terre….

Mais ce n’est pas perdu pour tout le monde !


Roger Picon

Ou comment faire une nouvelle bonne affaire à partir d’un désastre causé par un premier détournement ?

Selon les informations fiables, je vous confirme que la Cité a été donnée à Abdourahman Boreh et à une société Arabe.

Ensemble, après avoir rasé les bâtiments actuels, ils vont construire des villas de luxe avec un étage ou deux étages.

Seront-elles particulièrement prisées par les touristes « sexuels », en provenance des pays du Golfe ?

Autres informations : le bâtiment, qui est au sud du Consulat Général de France, au plateau de serpent et qui a fut un logement pour des fonctionnaires était la propriété du Ministère des Finances. Il vient d’etre donné a Liban Ismail Omar Guelleh, le fils aine d’ IOG, dans des conditions secrètes et peut-être pour zéro FD ?

Rappelons que le bâtiment avaient hébergé 40 familles. Curieusement, il y a deux mois, le ministère des finances a brutalement donné aux habitants l’injonction de quitter les lieux dans un délai d’un mois sous peine d’expulsion manu militari.

Les familles ont du se résigner à déguerpir sous un mois, pour « sauver leur peau ».

On dit que Liban Omar Guelleh va transformer le bâtiment en un hôtel 4 étoiles et qu’il prévoyait 150 chambres et des suites. L’hôtel s’appelera l’Hôtel Impérial. Les travaux d’aménagement ont déjà commencé.

Encore une fois, IOG a distribué les deniers publics à sa famille et ce sans bruit et sans débât public ! A quoi servent les députés ????

03/04/08 (B441-B) Un lecteur réagit au sujet des informations sur un possible vol de munitions et d’explosifs dans les locaux de l’AND.

Bonjour à toute l’équipe,

Je suis réfugié en Europe et je lis votre site très souvent. Votre information sur le vol des munitions m’a intrigué et j’ai mené une petite enquête auprès d’amis au pays.

C’est tout à fait qu’on parle de cela à Djibouti. Mais personne ne saurait dire si c’est vrai ou faux; C’est Top secret défense.

Mais j’ai quand même une petite idée. Il me semble qu’il y a déjà eu dans le passé des rumeurs concernant des vols de ce type. A chaque fois, il y a eu un limogeage. Les vols étaient-ils vrais ou montés de toutes pièces pour faire tomber un gros bonnet ?

Je me pose la question …. Guelleh a peut-être envie de faire tomber un haut responsable et ça ne m’étonnerait pas qu’il utilise ce moyen. Car Guelleh remet toujours le couvert quand ça fonctionne bien. On dit qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Lui il ne change pas des méthodes qui gagnent.

De toutes les façons, si ma théorie était la bonne, on le saura dans les prochains jours. Alors j’ouvre les paris : Fathi, Zakaria, Hassa Saïd ou ???

Bonne soirée à tous et merci pour votre travail.