17/12/2018 (Brève 1247) Manifestation à Paris : Arhiba, Boulduqho, viols impunis, torture et incarcérations aribitraires – les photos

15/12/2018 (Brève 1245) L’ADD : manifestation à Paris en hommage aux victimes du régime en particulier Arhiba et Bouldouqho.

13/11/2018 (Brève 1230) Photos de la manifestation contre la venue de Guelleh pour inaugurer l’extension de l’Ambassade

13/12/2011 (B634) Appel à manifester ce samedi 17 décembre de 14h00 à 15h00 à Bruxelles devant l’Ambassade de Djibouti, pour commémorer le 20ème anniversaire du massacre d’Arhiba. (1 vidéo émouvante à regarder – Youtube -)

Appel à la Manifestation à Bruxelles, Samedi 17 decembre de 14H à15H devant l’ambassade de Djibouti, pour la 20 ème commémoration du massacre d’Arhiba.

Comme chaque année, la Diaspora Djiboutienne a commémoré cette journée du 18 Décembre 1991, « où les forces gouvernementales se sont abattues, tôt le matin, sur les habitants du quartier d’Arhiba », faisant 59 morts, plus de 300 blessés et 7 disparus, « sans compter les victimes mortes à l’hôpital ou celles qui n’ont pas été recensées car leurs corps ont enlevés par les forces gouvernementales pour effacer toutes traces et toutes preuves ».

Face à un tel massacre, à ce jour, les autorités du pays demeurent muettes.

Tant que le régime ne pourra répondre aux questions fondamentales, nul doute que sa complicité, son engagement, son ordonnancement des massacres des civils demeurent clair et évident.

Qui a donné l’ordre de tirer sur des civils paisibles d’Arhiba, le matin du 18 Décembre 1991 ?

20 ans après, sans qu’aucune réponse ne soit apportée à cette question, les forces d’oppressions, chaque jour, tranquillement, assassinent, exécutent dans l’impunité et l’indifférence totale des civils dans les régions montagneuses et dans les villes.

Dénoncer, se rappeler, ne jamais oublier tous les martyrs tombés sous les balles d’une armée bâtie pour l’épuration ethnique. C’est informer, éduquer d’autres générations à venir, pour qu’un jour, l’histoire, le peuple, l’État reconnaissent les souffrances endurées pour instaurer la Démocratie.

Les morts victimes de « la Barbarie d’État », resteront gravés à jamais dans la mémoire des djiboutiens épris de paix et de justice.

Nous avons décrété le 18 Décembre 1991 « Journée des Martyrs » de la répression aveugle et sans nom.

Nous tenons à remercier d’avance tous les manifestants, les responsables et les membres qui partage avec nous ce moment de recueillement à la mémoire de nos morts et dénoncer les agissements cruels et inhumains des autorités djiboutiennes.

C’est notre devoir à tous, d’honnorer leurs mémoires.

samedi 17 decembre 2011

(rdv à la Gare du Midi,depart à 13H30,)
transit metro Louise

Prendre tram 94 direction Musée du Tram
descendre à la 13 eme arret(Brésil)

manifestation devant l’ambassade de Djibouti

Adresse :
Avenue Franklin D. Roosevelt 204
1180 Bruxelles (UCCLE)