30/01/11 (B589) La “révolution du Caire” et la paix du monde (Le Bien public / Dijon)

par éric revel

L’Égypte va-t-elle, à son tour, basculer dans la révolution ? Après la Tunisie, toujours plongée dans l’instabilité, toute une région est en train de basculer de la dictature vers la “démocratie”. Heureux peuples qui pensent que leurs mouvements seront couronnés de succès glorieux et sans nuage ! L’utopie au pouvoir n’a jamais duré bien longtemps !

En Égypte, l’armée paraît fidèle à Moubarak. Elle détient la clef du maintien au pouvoir du “vieux raïs”. C’est d’ailleurs bien l’armée tunisienne qui a achevé de faire tomber le régime corrompu de Ben Ali.

Autre différence d’importance entre la “révolution du Caire” et la “révolution de Jasmin” : là où les islamistes se sont faits discrets à Tunis, les Frères musulmans – qui avaient assassiné Anouar el-Sadate en 1981 – donnent de la voix, au pays des pyramides.

Le risque est majeur. Comment la paix avec Israël pourrait résister à un embrasement islamiste de cette région ? Y a-t-il, tout simplement, un risque pour la paix du monde ? Le Yémen bouge à son tour. L’Algérie contiendra-t-elle longtemps l’amertume de sa jeunesse sacrifiée ? Que penser du petit royaume de Jordanie, lui aussi, en équilibre très instable ?

Nul doute que la situation égyptienne est suivie avec intérêt et grande inquiétude à Washington, Moscou, Paris et Tokyo. Moubarak doit-il enfin laisser la place après trente ans de pouvoir ? Mais laisser la place à qui ? Et pour quel régime ?

Le piège se referme sur l’Occident, coincé entre un soutien au passé et un futur que beaucoup redoutent.

31/05/10 (B554) A lire sur LOI depuis le 10 avril

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 31/05/2010
Nouveaux accrochages entre l’armée et les rebelles du Frud
L’armée djiboutienne cherche à renforcer son contrôle des frontières et veut débarrasser la région montagneuse de Moussa Ali, proche de l’Ethiopie, des rebelles du Front pour la Restauration de l’Unité et la Démocratie (Frud armé) qui s’y trouveraient. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
Djibouti
Le sultan de Tadjourah, Abdoulkader Houmed Mohamed, a écrit à La Lettre de l’Océan Indien le 17 mai pour préciser que son récent séjour de dix jours à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris et les frais médicaux y afférents avaient été « entièrement pris en charge par le gouvernement djiboutien ». (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
Djibouti
Déjà gérant de la société Dourdour (import-export) et directeur de l’Okar Group (activités de manutentionnaire, transitaire et agent maritime), Salah Omar Guelleh, un des frères du président djiboutien, occupe depuis quelques mois une nouvelle fonction. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
Réduire la voilure sans vexer IOG

Le ministre français de la défense, Hervé Morin, accompagné de ses conseillers, a rendu visite, le 25 mai en fin de matinée, au président Ismaïl Omar Guelleh à sa résidence privée à Paris, un appartement de 415 m2 luxueusement aménagé, situé au troisième étage d’un immeuble cossu avenue Henri-Martin dans le XVIe arr. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
L’US Army n’a pas de vision à long terme
Que va devenir à long terme la Combined Joint Task Force-Horn of Africa (CJTF-HOA) américaine basée au Camp Lemonnier à Djibouti ? (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
Ashraf Industrie
L’homme d’affaires soudanais Ashraf Said Ahmed Hussein, magnat dans son pays et qui a multiplié les investissements en Ethiopie ces dernières années, s’est maintenant tourné vers Djibouti . (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1286 – 29/05/2010
Span Image Djibouti
Faisal Mohamed Moalin, le PGD de Vista Holdings International, une firme enregistrée aux îles Vierges britanniques et basée dans les Emirats arabes unis, vient de créer une filiale à Djibouti . (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 21/05/2010
Le président Guelleh chez Morin à Paris
Le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh (IOG) doit être reçu, le 25 mai à 11h, par le ministre français de la défense, Hervé Morin. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Djibouti
Le sultan de Tadjourah, Abdoulkader Houmed, a été hospitalisé à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, le 3 mai, pour être opéré de l’ablation d’un kyste au niveau des reins, à la charge des autorités françaises. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Une série de faits divers inquiétants à Djibouti
Le colonel Abdi Abdillahi, chef d’état-major de la Force nationale de police (FNP), est intervenu le 12 mai à la télévision djiboutienne (étatique) pour rassurer la population en affirmant que les meurtriers de deux femmes récemment assassinées à Djibouti avaient été retrouvés. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Le président Daher Rayale Kahin à Paris
L’ambiance de cette visite du 3 au 5 mai, organisée par le représentant du Somaliland en France, Ali Ismaël Hassan, et par le ministère français des affaires étrangères, a été bien différente de celle du précédent voyage à Paris du président Daher Rayale Kahin en septembre 2008. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Visite privée d’IOG à New York
Le président djiboutien doit se rendre en fin de semaine à Paris, puis à New York pour assister à la remise d’un diplôme à sa fille Haibado qui a préparé son Master à la Columbia University. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Mobicash
Une société vient d’être créée pour développer à Djibouti le commerce électronique et les transactions financières via le téléphone portable. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1285 – 15/05/2010
Abdoulkader Kamil
Le ministre djiboutien de l’agriculture, Abdoulkader Kamil Mohamed, qui est originaire d’Obock dans le nord du pays, aurait été chargé d’une mission spéciale par le président Ismail Omar Guelleh : (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1284 – 24/04/2010
Djibouti
Trois voitures appartenant au Programme alimentaire mondial (PAM) et un véhicule du ministère de l’éducation nationale ont été immobilisés le 19 avril à Kusan Daba (à 25 km d’Obock) pendant quelques heures par des rebelles du FRUD. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1284 – 24/04/2010
L’UAD cherche à mobiliser ses troupes à Djibouti
Les protestations contre le troisième mandat du président Ismaïl Omar Guelleh (IOG) se mettent lentement en place. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1284 – 24/04/2010
Le bras de fer Boreh-IOG continue
Le tribunal de grande instance de Paris vient d’accepter la plainte déposée le 23 février par l’homme d’affaires franco-djiboutien Abdourahman Mahamoud Boreh contre le président Ismaïl Omar Guelleh (IOG) et son épouse pour « extorsion (. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1284 – 24/04/2010
Maersk fait main basse sur les conteneurs
La décision du gouvernement djiboutien de confier à Maersk Djibouti Container & Freight Station (MDCFS) les activités d’empotage et de dépotage des conteneurs, réalisées jusque-là dans l’enceinte du Doraleh Container Terminal (DCT), a fait au moins un heureux. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1284 – 24/04/2010
Stéphane Le Foll
L’eurodéputé socialiste français Stéphane Le Foll vient de se faire le porte-parole de l’opposition djiboutienne auprès de l’Union européenne (UE).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1283 – 10/04/2010
Djibouti
La plupart des affaires d’extorsion contre lesquelles l’homme d’affaires Abdourahman Boreh a porté plainte en France fin février, en accusant le couple présidentiel djiboutien d’en avoir été les instigateurs, sont connues des lecteurs assidus de La Lettre de l’Océan Indien. (…). [118 mots] [1,3€]