15/11/2018 (Brève 1229) Une tradition gouvernementale française (et occidentale) de soutien sans faille à l’asservissement des Djiboutiens ?

06/12/2017 (Brève 1101) Borrel, Sankara, Ben Barka: un collectif veut une réforme du « secret défense » français ! (Africatime avec AFP)

Lien avec l’article : http://fr.africatime.com/maroc/articles/borrel-sankara-ben-barka-un-collectif-veut-une-reforme-du-secret-defense-francais

Des proches de personnalités disparues dans des circonstances mystérieuses, l’opposant marocain Mehdi Ben Barka ou l’ancien président burkinabè Thomas Sankara, ont réclamé mercredi la réforme du « secret défense » français qui « entrave » les enquêtes et « contrevient » à la Convention européenne des droits de l’homme.

« Je me suis heurtée dès le départ, dès janvier 1996, au secret » autour de la mort du juge Bernard Borrel, dont le corps a été retrouvé calciné à Djibouti en octobre 1995, a lancé Elisabeth Borrel lors d’une conférence de presse du Collectif Secret Défense, organisée à Paris.

Le collectif compte entre autres le fils de Mehdi Ben Barka, opposant marocain enlevé à Paris en 1965, « Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon », journalistes français de RFI tués au Mali en 2013, ou encore un réseau qui exige que toute la lumière soit faite sur la mort de Thomas Sankara, l’ancien président burkinabè assassiné en 1987.

En visite à Ouagadougou le 28 novembre, le président Emmanuel Macron a annoncé la « déclassification de tous les documents » relatifs à l’assassinat de Thomas Sankara, jusqu’ici couverts par le « secret défense ». Un geste que Bruno Jaffré, de « Justice pour Sankara », a jugé « très satisfaisant » tout en « attendant de voir ce qu’il va effectivement se passer ».

Cette décision présidentielle, « éminemment politique », selon M. Jaffré, est rare.

Et le mécanisme qui permet d’ordinaire d’accéder aux documents « secret défense », permet d' »entraver » les enquêtes judiciaires, fustige le Collectif Secret Défense.

Leur consultation est soumise à l’avis de la Commission du secret de la Défense nationale, autorité administrative indépendante qui est obligatoirement consultée lorsqu’une juridiction française fait une demande de déclassification. A la suite de l’avis de la Commission, le ministre concerné peut, ou non, déclassifier les documents demandés.

Or, a argué Elisabeth Borrel, la « législation actuelle est contraire à la Convention européenne des droits de l’homme », car la réponse fournie aux requérants « est la réponse politique du ministre ».

Et de réclamer la mise en place d’une véritable « juridiction du Secret défense », pour éviter que les victimes et leurs proches « n’aillent à la Cour européenne des droits de l’homme et aient le mauvais rôle de faire condamner la France ».

Le Collectif Secret Défense compte solliciter une réunion avec M. Macron et publier des propositions dans les prochains mois.

25/10/2017 (Brève 1089) Retrait de la vidéo enregistrée lors de la fête de l’humanité en mémoire de Jabha, prisonnier politique à Djibouti mort en prison après des années de torture et d’emprisonnement illégal

A la demande des parties concernées et de Me Bérenger Tourne, avocat de Jabha, nous avons retiré la vidéo de son inteevention publique. Elle avait été filmée à la fête de l’Humanité, en hommage aux prisonniers politiques dans le monde et à Jabha, martyr de la dictature djiboutienne.

Parmi ses propos, certains avaient trait à l’affaire Borrel et n’étaient pas exacts.

Nous prions nos lectrices et nos lecteurs d’accepter toutes nos excuses, pour ce désagrément indépendant de notre volonté.

30/09/2017 (Brève 1072) Affaire Borrel sur France Info. Ecouter les interventions d’Elisabteh Borrel et David Servenay à propos de la sortie de la BD signée Servenay et Martin aux Editions du Soleil

Affaire de l'assassinat du juge B. Borrel à Djibouti _ Une affaire d'état

A (ré)écouter ci-dessous :

————————-

13/09/2017 (Brève 1065) France Inter – Quand la BD s’attaque à une affaire d’état (Aff. Borrel)

Lien avec l’article : https://www.franceinter.fr/emissions/bulles-de-bd/bulles-de-bd-13-septembre-2017

Retour sur sur l’assassinat du Juge Borrel, à travers un roman graphique très étayé : « Une Affaire d’Etat » de David Servenay et Thierry Martin.

++ Djibouti. Corne de l’Afrique. Matin du 19 octobre 1995.

Elisabeth Borrel a passé la nuit à attendre son mari Bernard, conseiller auprès du ministre de la Justice djiboutien. Mais ce matin là, c’est le consul de France qui se présente au domicile des Borrel.

++ La sentence tombe, Bernard Borrel est mort

Le corps a été découvert par deux gendarmes français quelques heures plus tôt au bas du parking Goubet, lieu dit qui surplombe l’anse du Diable sur la Mer Rouge.

Dans la voiture restée sur le parking, un jerrycan d’essence, et les clés sur le tableau de bord. Dans la sacoche restée à la maison, une enveloppe contenant 50.000 francs en devises djiboutienne et une lettre où Bernard Borrel évoque une dette contractée par l’achat de médailles militaires qu’il affectionne.

Ce que l’on appellera bientôt l’affaire Borrel commence comme ça.

++
Une BD soignée et étayée


Une Affaire d’Etat n’est pas qu’une simple bande dessinée. Il y a certes un dessin soigné où chacun des protagonistes est reconnaissable. Mais sans faire offense au talent de Thierry Martin : on lit d’abord Une affaires d’Etat et ensuite on regarde.

A l’image de ce qu’avaient fait Benoît Collombat et Etienne Davodeau avec Cher Pays de notre enfance, sur l’assassinat du Juge Michel et la mort suspecte du ministre Robert Boulin.

Le dessin sert de reposoir à un texte nourri et précis. Car c’est plusieurs années d’enquête, où à chaque fois, il est question de secret d’Etat, de cabinet noir.
__________________

Références : Une Affaire d’Etat est paru aux éditions Soleil.

29/08/2017 (Brève 1059) RTL : une émission d’une heure sur l’assassinat du Juge Bernard Borrel en octobre 1995 à Djibouti. A écouter absolument, car l’émission est très bien documentée et elle couvre plus de 20 années de rebondissement juridique

Lien avec le site de RTL : http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-assassinat-du-juge-borrel-7789867215

A (ré)écouter ci-dessous :

————————-

————————-