15/03/2019 (Brève 1341) RENCONTRE MACRON/TSHISEKEDI A NAIROBI : Si le ridicule pouvait tuer… (Le Pays – Burkina Faso)

04/01/04 (B228) Invitation à une soirée autour du Burkina Faso le 10 janvier 2004 à Paris.

à l’initiative
de :
AFRIQUE XX1 Revue des alternatives africaines
COFANZO Collectif de France Affaire Norbert Zongo
CNT Confédération Nationale du Travail Spectacle


——————————————————————————–

NORBERT ZONGO DE L’ASSASSINAT
D’UN JOURNALISTE À LA RÉSISTANCE D’UN PEUPLE.

SAMEDI 10 JANVIER 2004,

Au 33, rue des Vignoles,

Paris 20è,
M° Avron ou Buzenval

17 h – Bori Bana, film
documentaire de Gidéon Vink, 2002, 52′.
l’assassinat du journaliste burkinabé Norbert Zongo.

18 h 30 – Tile Wili, film
documentaire de A. D. Ouedraogo, 2003, 120′. Les mouvements de résistance
populaire au Burkina Faso depuis l’assassinat de Norbert Zongo.

21h – Intervention-débat
avec le Cofanzo (Collectif de France Affaire Norbert Zongo) et la revue Afrique
XXI. Extrait du Numéro 0 (été 2003) d’Afrique XX1. "Fondateur
et Directeur de publication du journal L’Indépendant du Burkina Faso,
Norbert Zongo assumait également la responsabilité de Président
de la Société des Editeurs de Presse Privée (S.E.P.)
et a été, à ce titre, membre fondateur du Centre National
de Presse (C.N.P.). Convaincu qu’il ne pouvait y avoir de démocratie
sans liberté de la presse, Norbert Zongo en avait fait son credo et
son cheval de bataille.

A travers son journal
L’Indépendant, il se révéla un défenseur inlassable
de la liberté de la presse en faisant sienne la maxime : "La liberté
d’informer, le droit de penser". Il fut assassiné le 13 décembre
1998.

Dès l’annonce de
la nouvelle, des manifestations populaires éclatèrent d’abord
spontanément dans toutes les principales villes du Burkina, puis de
façon organisée, pour gagner l’ensemble du pays. Des syndicats,
des associations, des ONG de défense des Droits de l’Homme, des partis
politiques de l’opposition, etc., se réunirent dans un collectif dénommé
Collectif des Organisations Démocratiques de Masse et des Partis Politiques.

C’est ainsi que sous la
pression populaire, le pouvoir burkinabé, après maintes tergiversations,
finit par accepter le principe de la mise en place d’une Commission d’Enquête
Indépendante associant des personnalités issues d’organisations
nationales et internationales.

Cette commission, après
quatre mois de travail intense, établit clairement que les assassins
de Norbert Zongo et de ses trois compagnons d’infortune étaient des
éléments de la garde présidentielle de Blaise Compaoré.
Elle permit également de démontrer l’implication de dignitaires
et de proches du pouvoir dans ce quadruple meurtre. Le dossier fut donc confié
à la justice burkinabé. Depuis la publication du rapport de
la Commission d’Enquête Indépendante, et malgré la clarté
des conclusions, les coupables n’ont toujours pas été condamnés.
Mais la lutte contre l’impunité continue"

AFRIQUE XX1 Revue
des alternatives africaines

c/o CNT, 33 rue
des Vignoles, 75020 Paris
Tél. : 01 43 72 09 54 E-mail : afrique21@altern.org

COFANZO C/O MBDHP-Section
France

1 allée de Champagnole 78310 Maurepas
tél: 01 30 69 76 85 ou 02 99 68 59 11 E-mail : cofanzo@aol.com

Confédération
Nationale du Travail Spectacle RP (CCS)

E-Mail : spectacle.rp@cnt-f.org
http://cnt-f.org/comm.rp