30/07/06 (B361) Compte-rendu de la manifestation contre la présence des forces éthiopiennes en Somalie, devant l’Ambassade d’Ethiopie, le vendredi 28 juillet, qui nous a été adressé par les organisateurs et que nous publions à leur demande.

Une centaine de personnes ont manifesté, hier, devant l’ambassade de l’Ethiopie à Ottawa contre la présence de l’armée l’Éthiopienne en Somalie.

Durant la manifestation qui s’est déroulée de 14h a 16h, sur la rue Slater, les porteurs d banderoles affichaient divers slogans. Tels que : « L’invasion militaire éthiopienne est une violation flagrante de la souverainiste et e l’intégrité du territoire des membres des Nations Unis et de l’union Africaine » et « plus d’autres victimes ; fin a la guerre»

Les manifestants estiment que la présence éthiopienne au pays entrave le processus de paix et les pourparlers entamés entre le fragile gouvernement de transition somalien et la milice des tribunaux islamistes, qui contrôle la majeur partie du sud de la Somalie.

« Nous n’avons pas besoin d’une armée d’intervention, car il se passe actuellement en Somalie des changement importants pour la paix ; cette mesure de l’Ethiopie constitue une menace à la paix et guerre», croit un manifestant d’Ottawa d’origine Somalienne, Prof Omar O. Rabe.

La milice islamiste a rejeté mardi les tentatives des Nations Unions pour organiser des pourparlers des paix, ne voulant pas négocier avec le gouvernement somalien, a moins d’un retrait des troupes éthiopiens en Somalie.

« Cette ingérence de l’Ethiopie est une atteinte à la souveraineté de la Somalie, croit un autre manifestant d’Ottawa d’origine Somalienne, Mr Abdillahi A. Ahmed.

 

L’Éthiopie veut engloutir la Somalie, sinon pourquoi est-ce qu’elle voudrait protéger maintenant le gouvernement de transition, alors qu’elle n’a jamais aidé à la reconstruction pendant la guerre civile ravage la Somalie »

Depuis le 20 juillet 2006 dernier, des soldats éthiopiens ont franchi la frontière, se positionnant près de Baidoa (à 250 Km au nord-ouest de la capitale Mogadiscio) sous prétexte de vouloir protéger le gouvernement de transition Somalien contre la milice des tribunaux islamistes.

Ce groupe a pris le contrôle de la capitale et d’une partie du pays en juin dernier après avoir défait une alliance des chefs de guerre soutenue par les Etats-Unis dans le cadre d’opérations antiterroriste.

Depuis, le faible gouvernement de transition a fui la capitale pour se réfugier à Baidoa.

La milice des tribunaux islamistes, qui veut instaure la loi coranique (charia) en Somalie, et le gouvernent de transition ont signe le 22 juin a Khartoum un accord de cessation des hostilités et de reconnaissance mutuelle.

Depuis, les tensions restent vives entre les islamistes et le gouvernement qui, depuis sa création en 2004, n’a pu établir son autorité sur le pays, en guerre civile depuis 1991.

28/07/06 (B360) Communiqué de la Coalition de la Corne de l’Afrique pour la Paix et appel à manifester devant l’Ambassade Ethiopienne. (Publié à la demande du Porte-Parole du mouvement)

Appel à manifester devant
Ethiopian Embassy à Ottawa
located at 151 Slater
on Friday July 28, 2006

at 2:00 pm after Friday Prayers.

For more info, contact us at
613-261-8990 or 613-265-8515 or 613-797-1980

Communique de presse

Coalition de la Corne de l’Afrique pour la paix

Ottawa, le 27 juillet 2006

La coalition de la corne de l’Afrique pour la paix est très inquiète de l’invasion militaire éthiopienne en Somalie. L’Éthiopie profite de la faiblesse du gouvernement de transition et de l’absence d’une société civile unifiée pour faire aboutir son objectif d’occupation de la Somalie. C’est une violation flagrante de la souveraineté ainsi que les lois et les chartes internationales.

L’invasion de l’Éthiopie n’est peut qu’avoir des conséquences négatives sur une déjà situation critique et fragile en Somali. Sans parler des répercussions aux effets imprévisibles pour toute la région.

Nous condamnons l’invasion et nous dénonçons l’occupation actuelle de la Somalie par l’Éthiopie.

Nous demandons à l’Ethiopie de retirer ses forces immédiatement et sans condition.

Nous suggérons aux responsables politiques du Gouvernement de transition (TFG) de rechercher la reconnaissance et la légitimité auprès du peuple somalien au lieu de recourir à la protection et au soutien d’un régime Éthiopien (le parti E.P.R.D.F) qui convoite la dépouille de la Somalie et qui a encouragé depuis plus de 16 années la guerre civile en Somalie.

L’invitation de l’Éthiopie de même que son ingérence dans les affaires somaliennes sont contre-productives et vont par conséquent radicaliser les positions des acteurs politiques et de la société civile somalienne. Sans négliger aussi le risque de transformer la région en un foyer d’attraction pour terroristes (jihadist) et le risque d’instabilité pour toute la région.

De ce fait nous faisons appel au gouvernement canadien, à la communauté internationale et aux organisations internationales pour faire pression sur le Gouvernement éthiopien pour qu’il retire ses troupes du territoire somalien.

Nous sommes convaincus que le peuple somalien sera capable de régler ses différends par le dialogue et la concertation sans ingérence externe. Et que les peuples ( Somaliens et Éthiopiens) par ce moyen coexisteront côte à côte en paix et en harmonie.

Porte-parole (Français)
Omar A Malow ( Dr Rabeh)
613- 884 6396
Abdillahi Ojor
613- 261 8990

28/07/06 (B361) Le Comité de la Coalition pour la Corne de l’Afrique nous envoie des précisions sur les lieu et heure de la manifestation qu’ils organisent devant l’Ambassade d’Ethiopie ce vendredi.

Appel à manifester devant
Ethiopian Embassy à Ottawa
located at 151 Slater
on Friday July 28, 2006

at 2:00 pm after Friday Prayers.

For more info, contact us at
613-261-8990 or 613-265-8515 or 613-797-1980