01/11/2019 (Brève 1511) Témoignage sur les événements à Djibouti-Ville publié sur FaceBook et relevé par un correspondant

03/12/2011 (B633) Radio-Trottoir et Alerte : les rats continuent à quitter le navire Guelleh en perdition et ils privilégient les pays de l’Europe du Nord où nos correspondants les démasquent pour informer les services de l’immigration, afin qu’ils n’obtiennent pas le statut d’exilé sur la base de fausses déclarations.(Article illustré par Roger Picon le 4/12 à 16h30 Paris)

Nos correspondants en Suède sont en alerte.

1°) Hassan, l’un des neveux du Général Zakaria Sheikh Osman, chef adjoint de l’état-major des armées, s’est présenté en Suède pour solliciter l’asile politique en se faisant passé pour un réfugié somalien.

Dès que nous avons localisé le camp de réfugié où il se trouve actuellement (à Göteborg, la deuxième ville du pays), nous avons informé les services suédois de l’immigration en leur communiquant sa véritable identité et ses liens avec les tenants de la dictature djiboutienne.

2°) Aujourd’hui nous avons appris que Mohamed Garad Mahamoud Haid, un neveu de Kadra Mahaoud Haid (la Paulette !) vient d’atterir lui aussi en Suede et qu’il cherher à obtenir l’asil’ politique dans la région de Småland. Dès que le camp où il a été envoyé aura été identifé, une information sera envoyée aux services suédois de l’immigration.

_____________________________

Je recommande à la diaspora d’être vigilante, chacune et chacun dans son pays d’accueil (en particulier, Suède, Norvège, Danemark et Finlande) pour identifier ces faux réfugiés, qui ont contribué à vider le pays de sa substance et qui prétendent bénéficier aujourd’hui des droits qui sont réservés à leurs victimes.

Je demande à l’ARDHD d’établir un réseau de surveillance et de nous aider à communiquer toutes les informations concernant les déplacements de ces menteurs qui croient pouvoir tromper les services de l’immigration des pays d’accueil, privant les vrais réfugiés des places auxquels ils pourraient prétendre.