21/09/09 (B517) Crash-aerien.com / Atterrissage d’urgence d’un avion de Daallo Airlines

Un avion de la compagnie aérienne britannique Astraeus, qui effectuait un vol pour le compte de la compagnie aérienne somalienne Daallo Airlines, a été contraint de se dérouter et de se poser en urgence sur l’aéroport international de Athènes (Grèce) suite à des problèmes de moteur.

L’avion, un Boeing 757-200, immatriculé G-STRX, vol D3-100, qui effectuait la liaison entre l’aéroport international Charles de Gaulle de Paris (France) et l’aéroport international Ambouli de Djibouti (Djibouti) avec 88 passagers à bord, était en vol depuis plusieurs heures lorsque les pilotes ont été alertés d’un problème de pression d’huile sur le moteur numéro 2, le moteur droit.

Le commandant de bord a alors pris la décision de se dérouter vers l’aéroport international Eleftherios Venizelos de Athènes afin de se poser en urgence.

L’avion s’est posé vers 4h00 du matin, heure locale, et il n’y a pas eu de blessés.

Les passagers ont été conservés dans l’appareil, le temps que les techniciens puissent inspecter le moteur. Le vol a pu repartir plus tard dans la nuit et est arrivé à destination sans autre incident.

17/03/09 (B490) Crash aérien / Ouganda : L’illioutchine ougandais aurait été abattu par un missile

Interrogé par la presse russe sur les causes éventuelles de l’accident de l’Illioutchine IL76 de la compagnie Aerolift la semaine dernière au décollage de l’aéroport international de Entebbe (Ouganda) ayant causé la mort de 11 personnes, son dirigeant, Eugene Zakharov a clairement déclaré qu’il ne voyait que la possibilité d’un tir de missile sol-air portable comme explication au crash.

L’avion était plein de carburant et se rendait en Somalie afin d’y apporter du matériel humanitaire et aurait alors été abattu par des ”combattants islamiques” somaliens à l’aide d’un missile portable de type ‘Stinger’ dans le but de perturber les opérations onusiennes dans le pays. Le missile aurait fait exploser les réservoirs et entièrement détruit l’appareil dont il ne reste que des morceaux épars qui remontent à la surface jour après jour.

Aucune preuve ne vient étayer ces affirmations que Eugene Zakharov étaye en dénonçant des organisations criminelles religieuses cherchant à faire peur aux états laïcs de l’Union Africaine, principale pourvoyeuse de troupes sur le continent africain de soldats de la paix chargés de s’interposer dans les conflits actuels, Somalie, Soudan.