02/10/02 Arrêtons de critiquer ceux qui veulent faire tomber le régime, au motif qu’ils ont servi l’Etat dans le passé. Regroupons-nous autour d’un seul objectif : la fin du régime.

Bonjour,
Nous avons, tous, été touchés en apprenant la mort du
major Dahiye.

Nous adressons à sa famille et à ses proches nos condoléances
les plus sincères.

Nous trouvons dommage et regrettable que l’un des lecteurs ait qualifié
cet homme de tortionaire du systeme Guelleh. Aujourd hui Dahiye n’est plus
parmi nous et il ne peut plus se défendre.

Mais l’essentiel c’est d’avoir la confirmation que Guelleh veut se débarrasser
physiquement de toutes les personnes qui, de loin ou de pres, ont été
ou sont au courant de ses faiblesses, de ses crimes et des problemes qui pourraient
le compromettre.

Une nouvelle fois, le régime vient de tuer sauvagement l’une de ces
personnes.

Notre but a tous est de sauver tous ceux qui savent quelque chose (IFTIN
et d’autres). Nous ne pouvons qu’encourager, ceux qui ont des informations
ou qui peuvent témoigner de les publier. Un trop grand nombre de Djiboutiens
ont perdu la vie à cause de ce système, parce qu’ils voulaient
informer le monde entier. Il faut que cela cesse et que les coupables soient
punis.

Arrêtons de parler du passé de certaines personnes qui ont servi
l’Etat,
et qui ont décidé, aujourd hui, de faire tomber le regime.

Regroupons nous tous autour d’un objectif commun et cessons de critiquer
sans arrêt. La cible, c’est Guelleh et son régime. Rien d’autre
actuellement. Soutenons tous ceux qui ont le même objectif.

Reveillez vous DJIBOUTIENNES ET DJIBOUTIENS

LES DJIBOUTIENS DE DEMAIN
HOLLANDE

11/09/02 Droit de réponse au sujet de la FDA

Nous
sommes surpris et peiné des allégations et des mauvaises informations
concernant la direction de la F.D.A , telles qu’elles vous ont été
transmises par un lecteur dénommé OSMAN.

Nous tenons toutefois
apporter quelques explications à ce jeune homme qui, n’ayant pas
d’informations précises, se contente de rumeurs sans fondement pour
salir dirigeants de la F.D.A.

La F.D.A est la fédération
la mieux dirigée, comparée aux
autres fédérations djiboutiennes. Aujourd’hui, les athlètes
ne veulent plus participer aux championnats du fait qu ils ne se sentent
plus motivés pour la gloire de leur pays ou de leur Club ou de leur
fédération ; ce qu’ils veulent c’est uniquement empocher de
l’argent.

Or sport et argent ne
vont pas de pair. Aux coureurs le devoir
de courir, aux dirigeants le devoir de diriger.

Un athlète nous
a adressé un message disant qu il appréciait la manière
dont le Président et le directeur technique dirigent la F.D.A.

Il ne faut pas oublier
qu’il y a un athlète (je ne vais pas le nommer ici) qui met des battons
dans le bon fonctionnement de cette fédération et qui a réussi
à convaincre plusieurs coureurs de ne pas participer au tournoi.

Mais je peux vous assurer
que bientôt les athlètes des F.N.P de la F.D.A. et d’autres
viendront nous rejoindre à la Fédération dans les jours
a venir.

A M. Osman, je lui dirais
encore que les deux dirigeants de la F.D.A ont eu tous les deux des parcours
professionnels irréprochables et qu ils ne se sont jamais, ni de
près ni de loin, mêler a la mafia avide d’argent et qu’ils
ont été, tous les deux, élus par l’ensemble des athlètes
djiboutiens.


LES DJIBOUTIENS DE DEMAIN
HOLLANDE

______________________________

Note de l’ARDHD :
Comme toujours, nous publions ce droit de réponse, en laissant aux
auteurs la responsabilité de leurs affirmations. Nous n’intervenons
que sur trois points qui nous ont étonné :

1 – Le message est signé par les Djiboutiens de Hollande.
Que viennent-ils faire dans ce débât, qui concerne la FDA à
Djibouti. C’est étrange ….

2 – Les affirmations brutales et tranchées, concernant
l’avidité des Athlètes djiboutiens et leur manque de motivation,
nous semblent un peu exagérées et nous sommes étonnés
qu’un Président de Fédération puisse s’exprimer en
publique de cette façon, sauf à vouloir cacher à tout
prix quelque chose.

3 – Le fait que l’on
rapporte les dires d’un athlète anonyme qui trouverait son compte
dans l’organisation actuelle n’est pas très convaincant … de même
l’élection par tous les athlètes, quand on sait comment se passent généralement les élections à Djibouti. Mais il peut y avoir des exceptions que nous serions heureux de saluer.

14/02/02 L’Ambassadeur en Belgique pratiquerait la rétention punitive des demandes de visas. (DDD)

Après
les problèmes que lui cause l’Ambassadeur d’Addis Abeba,
Guelleh doit affronter non seulement ceux occasionnés
par les détournements de fond (qu’il a couverts) de celui
d’Asmara, mais aussi un conflit potentiel au niveau de l’Ambassade
de Belgique …

En effet,
son Excellence l’Ambassadeur de Djibouti en Belgique fait parler
de lui ! Après la publication de nos messages et de nos
critiques sur votre site, il ‘se vengerait’ sur les Djiboutiens
domiciliés en Belgique et en Hollande.

Nous constations,
depuis quelque temps, que nos compatriotes qui désirent
se rendre à Djibouti, se voient imposer un délai
de plus de quatre semaines pour obtenir une réponse à
leurs demandes de visas … Le service de l’Ambassade se
justifie en affirmant que les demandes doivent transiter maintenant
par Djibouti pour avis ( possible ?)

Il est évident
que ces délais, invraisemblablement allongés,
gênent considé- rablement nos compatriotes, car
ils constituent une entrave à leur liberté de
déplacement.

Ces délais
sont anormaux et de plus, ils sont spécifiques à
l’Ambassade de Belgique. Nous avons donc tout lieu de penser
qu’il s’agit d’une mesure de rétorsion, décidée
par l’Ambassadeur en réponse à notre libre expression.

Une fois
n’est pas coutume ! Nous espérons que l’Ambassadeur mettra
un point d’honneur à nous répondre pour nous expliquer
les raisons de ce changement et les mesures qu’il compte mettre
en oeuvre pour retrouver une situation acceptable.


Les Djiboutiens de Demain – DDD
Hollande