13/06/07 (B399) LE FIGARO Magazine / Adouani, qui pourrait être l’un des personnages clefs dans l’affaire Borrel a été auditionné par la Justice tunisienne agissant sur commission rogatoire française décernée par la Juge Clément et un prélèvement d’ADN a été effectué pour comparer avec les ADN trouvés sur le short de Bernar Borrel. (Info lectrice) Affaire Borrel : un suspect auditionné.

Aziz
Zemouri (Le Figaro Magazine).

INFO LE FIGARO MAGAZINE. Hamouda Hassan Adouani, soupçonné
d’avoir participé à l’ »assassinat » du
juge Bernard Borrel, a été entendu par un juge tunisien.

Sur commission rogatoire internationale de la juge d’instruction Sophie Clément,
le doyen des juges d’instruction du tribunal de Tunis a procédé
à l’audition de Hamouda Hassan Adouani, de nationalité tunisienne
contre lequel la magistrate française avait lancé un mandat
d’arrêt international. Il était assisté de Me Kefi Abada,
du barreau de Tunis

Hamouda Hassan
Adouani est soupçonné d’avoir participé à « l’assassinat »
du juge français à Djibouti en octobre 1995. Il est actuellement
en liberté dans son pays d’origine, la Tunisie et la France n’ayant
pas de convention d’extradition.

Un prélèvement
de l’ADN du Tunisien, ordonné par la magistrate française, a
été effectué. La juge Sophie Clément souhaite
en effet pouvoir comparer son ADN à des empreintes génétiques
inconnues retrouvées sur le short du juge.

Mercredi, Elizabeth Borrel,
veuve de Bernard Borrel, a lancé un appel au président Nicolas
Sarkozy pour qu’il fasse respecter l’indépendance de la justice dans
l’enquête sur les circonstances du décès de son mari,
après la publication de documents montrant des interventions politiques
présumées dans ce dossier.