15/02/06 (B337-B) La nouvelle Lettre du Gri-Gri vient de paraître..

Où trouver le Gri-gri ?
Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
La SARL du Gri-Gri International
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France
www.lesamisdugrigri.com
En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !

Qui profite du prophète ? On s’attendait à ce que Le Gri-Gri se jette dans le panneau, que ses dessinateurs de talents gribouillent des petits Mahomet dans tous les coins… Ehhh, non, raté : à l’outrance, Le Gri-Gri préfère l’info. Et vous explique par quel miracle savamment orchestré ces sacrés dessins, publiés en septembre 2005, ont mis six mois à faire scandale…

Chirac raque : pour les bronzés !
Comme à la fin d’un mauvais film, le président abroge (enfin) l’article 4 de la loi sur le rôle positif de la colonisation. Un article approuvé par les Français, à 60%, mais hué par les Algériens et les Ultra-marins. Le Gri-Gri vous relate les aléas de cet alinéa…

Les soubresauts de Marsaud :
Alain Marsaud, député de Haute-Vienne, n’a pas attendu de signer une loi sur les bienfaits de la colonisation pour aimer l’Afrique. Ses mails de 2001-2002, lorsqu’il était chef du service prospective de Vivendi-Universal, en attestent. Des mails qui évoquent ses amitiés avec les dirigeants du Togo, du Bénin et même de Chine, et que Le Gri-Gri s’est, évidemment, procurés.

Les Barbus et Ubu :
Au Royaume du Maroc, en apparence, tout est simple : le Roi contrôle tout. Mais dans les arrière-cours de cette monarchie décadente, les islamistes jouent les trublions…

(…)

20/12/05 (B329) La nouvelle lettre du Gri-Gri est parue.

Cette quinzaine dans le Gri-Gri

No.45 – jeudi 15 décembre 2005

Chouette ! 16 pages ! C’est le cadeau de Noël du Gri-Gri pour vous, lecteurs :
plus de pages pour le même prix (2€). Plus d’articles fouillés, plus de confidences, plus de dessins rigolos et une nouvelle rubrique : " métropole ", pour marabouter l’actualité française. Où l’on apprend comment Césaire (après Cécilia) jette Sarko, qui est la fameuse Fédération des Noirs et pourquoi ressurgissent les nouveaux bidonvilles français.

Super ! Il taille des costards à Saddam !
Oui, on sait, c’est pas très africain. Mais le Gri-Gri a retrouvé le tailleur de Saddam Hussein dans les rues d’Istanbul. Impossible de résister à l’envie de vous raconter l’histoire ce Kurde pas comme les autres…

Formidable ! Ils s’aiment, marions-les! Le Gri-Gri a élu Dieudonné et Finkielkraut, couple de l’année. Tandis que Finkie raconte n’importe quoi à Haaretz, Dieudo va demander conseil à Raël, le gourou des extra-terrestres. Joyeux Raël à tous !

Oups ! Ça sent le sapin ! En cette période de fête, Le Gri-Gri a une pensée pour ceux qui souffrent et qui passent les fêtes à l’hôpital. A commencer par Boutef’, le pantin algérien, et Yazid Zerhouni, son ministre de l’Intérieur… Passeront ou passeront pas l’hiver ? Pour le savoir, lisez Le Gri-Gri.

Mais Le Gri-Gri, cette quinzaine ….

Youpi ! Plein d’autres choses dans Le Gri-Gri : des idées cadeaux, comme ce dossier complet sur les mercenaires en Afrique – à lire et à offrir -, des trucs pour mettre l’ambiance, comme le bouquin de Pierre Péan sur le Rwanda (enflamme instantanément toutes les discussions), de la bonne musique, avec Afro Swing et des dessins fabuleux : Wozniak, Mil’Pat, Khalid, Kerleroux et Delambre se sont tous déguisés en pères Noël pour illustrer cet opus du Gri-gri. Si, si.

05/12/05 (B327) Sortie du nouveau GRI-GRI. – No.44 – jeudi 1er décembre 2005

Gri-Gri Enguirlandons le petit Nicolas ! Le ministre de l’Intérieur français multiplie les « offs » étonnants auprès des journalistes. Hongrois qu’il est raciste, mais pas du tout… La suite dans Le Gri-Gri !

Les cadeaux de petit papa Bongo : Notre envoyé spécial au Hilton-Montparnasse a célébré la réélection de petit papa Bongo à la tête du Gabon. Homards et feuilletés délicats arrosés de champagne… Il y a des reportages qu’on ne devrait pas faire avant les fêtes.

Dossier : Les paillettes de l’afrobusiness : C’est beau, ça brille, c’est ethnique et tendance, c’est l’afrobusiness. Rien de plus chic qu’un repas à base d’igname, rien de plus « bobo » que des meubles récup’ du Bénin…mais qui tient réellement les étals de l’afrobiz ? Où sont-il, que vendent-ils ? Comment les grandes marques font-elles leur beurre (de karité) en s’appropriant le marché ? Avant les emplettes de Noël, il était temps de se renseigner…

L’ambassade du Maroc a les boules !
Le Quai d’Orsay met la pression sur l’ambassade du Maroc à Paris. Finis les passeports diplomatiques pour les banquiers, les potes de potes et les danseuses du ventre… Tous les détails, évidemment, dans le Gri-Gri.

Attention, attention, votre prime de fin d’année : le prochain Gri-Gri du 15 décembre comportera non plus 12, mais 16 pages !! Plus mieux, plus beau, mais toujours à 2 euros ! A lire et à offrir…

Où trouver le Gri-gri ?

Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
Le Gri-Gri International SARL.
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France
En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !
www.lesamisdugrigri.com

20/11/05 (B325) Cette quinzaine dans le Gri-Gri …

20/11/05 (B325) Cette quinzaine dans le Gri-Gri …

Gri-Gri No.43 – jeudi 17 novembre 2005

La Sarko-hotline : Si vous appelez le ministère de l’Intérieur pour vous plaindre des émeutes en banlieue, sans le moindre surcoût de communication, on en profite pour vous sonder : pour ou contre Sarkozy ? Le Gri-Gri vous raconte – document à l’appui – comment le ministre a instrumentalisé son standard. Et vous éclaire sur le profil (inquiétant) des « sarkozystes » ainsi recensés…

Allô banlieue ? Ici Gri-Gri, j’écoute :
Puisque l’Intérieur n’écoute pas l’extérieur, Le Gri-Gri créé une ligne SOS banlieues en détresse. Et retranscrit les appels des Indigènes de la République pour le vote des étrangers, les échos de la presse africaine qui regarde la France se prendre en pleine gueule le vent des colonies, et les vérités du groupe La Rumeur, au rap incendiaire et politique…

Gabon – spécial élections : tous les postes sont occupés…
Profitant de la saison des élections présidentielles, Le Gri-Gri – journal censuré à Libreville – est allé taquiner le Omar (Bongo) dans une grande interview. Et a profité de son séjour gabonais pour pratiquer la pêche aux infos. Bilan : s’il y a du brouillage sur les lignes entre le Mollah Omar et l’opposition, ça barbote entre crabes sortis du même panier…

Un PCV de Ben Ali : Ben Ali a des tics – ou devrait-on dire des Ntic, puisque la Tunisie accueille en ce moment le Sommet de la désinformation. Parmi ceux-ci : le matraquage d’opposants. Apparemment, notre confère de Libération, Christophe Boltanski, a testé. Généreux quand il s’agit des coups, le « Bac moins trois » tunisien n’en est pas moins pingre pour le reste. Il vient de s’assurer, par vote au Parlement, le paiement de sa note de gaz à vie… Y a pas de petit profit !

Mais Le Gri-Gri, cette quinzaine, a aussi mis sur écoutes Mehdi Qotbi, l’ambassadeur bis du Maroc, grand ami de DSK et de Douste-Blabla ; a vu se brouiller les ondes de l’armée congolaise et a vu le téléphone du FMI pleurer sur l’aide au développement. Ayant l’oreille muscicale, il vous propose aussi le plus beau disque du monde de Salif Keita. A utiliser au moins en fond sonore sur votre répondeur ! Le Gri-Gri, par contre, ça ne s’écoute pas, ça se regarde, ne serait-ce que pour ses dessins d’une beauté rare. Le bonheur, c’est simple comme un coup…de crayon !

Où trouver le Gri-gri ?

Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
Le Gri-Gri International SARL.
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France

En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !
www.lesamisdugrigri.com

10/11/05 (B323) La nouvelle Lettre du Gri-Gri est sortie.

Lien : http://www.lesamisdugrigri.com

Cette quinzaine dans le Gri-Gri

No.42 – jeudi 3 novembre 2005

Entrée : Grosse salade d’avocats ! A savourer dans le dossier que vous a concocté le Gri-Gri, qui vous décrypte  » Les 3 réseaux des hommes de loi « africains ». De Francis Spizner, le Maître de la Françafrique, à Me Pierre Haïk, l’homme des honoraires, vous saurez tout sur ceux qui défendent les potentats du grand continent. On tente de cerner la personnalité multiple des Onze mille Vergès et on vous révèle les petits cadeaux avec lesquels Laurent Gbagbo, le président ivoirien, enrobe les hommes en robe.

Entremets : Gratin sénégalais :
Martyr de la scène politique sénégalaise, Idrissa Seck, embastillé par le président Abdoulaye Wade, en profite, du fond de sa cellule, pour s’intéresser aux question de logement. A l’instar d’un certain Hervé Gaymard il y a quelques mois, il vient de s’offrir un petit palace parisien, pour un prix raisonnable, qui dépasse à peine le milliard de francs CFA… La suite et les détails dans le Gri-Gri !

Plat de résistance : Poids lourds sauce jasmin : Du 14 au 18 novembre, en Tunisie, se déroulera le Sommet mondial de l’Information. Pas question, cependant, de laisser ce Sommet déborder sur la vie intérieure du pays. La police de Ben Ali – alias « bac moins trois » – veille. Peu de Tunisiens auront accès à la manifestation. Cela n’empêchera pas Ericsson, Microsoft, Huawei Technologies ou Samsung d’y participer…

Dessert : Tête de nègre : Une chronique légère d’une livre pourtant difficile à digérer : Journal de bord d’un négrier, de Jean-Pierre Plasse. Un ouvrage fort intéressant, admirablement préfacé par le révisionniste notoire Olivier Pétré-Grenouilleau…Servi avec son florilège de clichés racistes, bien entendu…

Cerise sur le gâteau : Des fers au Rocher : « La beauté au naturel » chère à la firme Yves Rocher ne se décline pas de la même façon en France et au Burkina Faso. Ses ouvrières de Ouagadougou, employées dans des conditions indignes, peuvent en témoigner. Le Gri-Gri ne vous épargne rien de ce traitement qui pousse au vieillissement prématuré…

Mais tellement plus encore dans ce Gri-Gri exceptionnel !

Et bien sûr, le digestif et les petits gâteaux : un interview provoc’ et polémique de l’acteur Isaac de Bankolé, le coup de gueule des « Historiens contre la loi » qui reconnaît les bienfaits de la colonisation, des nouvelles du couple Chirac Khadhafi, la page culturelle déjantée de Jeanne Folly, et les dessins de vos stars adorées, les truculents, savoureux, délicieux Delambre, Kerleroux, Mil’Pat, Khalid, Wozniak, avec une guest star : la collaboration d’un petit nouveau, Olivier Mabic.

Où trouver le Gri-gri ?
Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
Le Gri-Gri International SARL.
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France

 

23/10/05 (B321-A) La nouvelle lettre du GRI GRI International vient de paraître.

Cette quinzaine dans le Gri-Gri

No.41 – jeudi 20 octobre 2005

La vérité sur Villepin :
Le 3 novembre paraît aux éditions Privé une bombe : Les Cent semaines, consacré à l’action de Dominique de Villepin aux Affaires étrangères. L’auteur, diplomate, publie cet ouvrage sous un élégant pseudonyme : Jean Saint-Iran. Le Gri-Gri publie les bonnes feuilles de ce réquisitoire consacrées au rôle éminent, forcément éminent, du Premier ministre français en Afrique : la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Maroc… et illustre ce dossier d’enquêtes soignées.

Interview : Gaston Kelman, un nègre de Bourgogne.
Best-seller absolu avec Je suis Noir et je n’aime pas le manioc, Gaston « Bourguignon » Kelman récidive. Il vient de commettre Au-delà du Noir et du Blanc. Une fois de plus, Noirs comme Blancs vont y trouver à redire !

Soro est arrivé !
Situation explosive en Côte d’Ivoire : les élections qui devaient avoir lieu le 30 octobre prochain ont été annulées. Guillaume Soro, leader des rebelles qui occupent la moitié nord du pays, a bien voulu répondre à nos questions.

Ceuta et Melilla, la route de la faim :
Le 6 octobre, des dizaines d’Africains étaient raflés par la gendarmerie royale au nord du Maroc. Sénégalais, Maliens, Guinéens, Ghanéens ou Congolais… Tous ont été parachutés à 600 km au sud, en plein désert du Sahara, sans eau ni nourriture. Le Gri-Gri revient sur le sinistre jeu d’ombres qui a permis à l’Espagne d’éviter le « sale boulot »…

Mais tellement plus encore dans ce Gri-Gri exceptionnel !

Un petit coup de mou pendant le ramadan ? Lisez donc notre rubrique footballistique :  » Un « Lion » et ça repart en Côte d’Ivoire !  »
Un petit blues de rentrée ? Le Gri-Gri vous conseille Inner Blues, une BD ambiance blaxploitation. Le tout entrecoupé des petits coups de griffe de vos dessinateurs : Waga, Mil’Pat, Khalid, Kerleroux, Delambre…

Où trouver le Gri-gri ?

Partout dans le monde : sur abonnement.
Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)
Le Gri-Gri International SARL.
6 bis, passage Thiéré
75011 Paris – France

En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !

www.lesamisdugrigri.com

En Afrique : Notre publication ayant eu l’honneur d’être censurée un peu partout en Afrique (au Gabon, au Cameroun et dans les deux Congo…), elle est livrée sur abonnement et sous pli discret à nos compatriotes du continent.

Mais on trouve le Gri-Gri à Dakar pour 500 CFA !

08/10/05 (B319) Le Gri-Gri International annonce la parution de son numéro 40.

Au sommaire, cette quinzaine :

Notre Père qui êtes odieux : Le 26 rue de la Tombe-Issoire, à Paris, fait partie de la liste des squatts d’Ivoiriens « nettoyés » par les CRS au petit-matin. Problème, il appartient à l’Association diocésaine de Paris et L’Eglise entend depuis longtemps le céder au meilleur prix à ses copains les promoteurs immobiliers. Bienheureux les expulsés, le Royaume de Dieu les fout dehors!

Dossier : Coup de karcher sur Marrakech. La cité chérifienne se mue en annexe tropézienne pour Parisiens friqués : Dominique Strauss-Kanh, Jean-René Fourtou, Jean-Paul Gaultier ou Jean-Louis Borloo pourraient vous le confirmer. Hasard ou conséquence, on assiste à une opération « ville propre » sur fond de misère sociale et de tourisme sexuel… Le Gri-Gri a exploré les arrières salles des boîtes de nuit et des commissariats pour une enquête exceptionnelle !

Interview : Houria Bouteldja, des « Indigènes ». Au printemps dernier, un texte fondateur a circulé dans Paris : « La pétition des Indigènes de la République ». Le Gri-Gri a rencontré Houria, l’un des auteurs de mouvement, pour un entretien qui fait trembler l’Occident sur ses bases…

Si Lansana n’était Conté : La lente agonie du président guinéen n’en finit pas ! C’est dire si le premier cercle au pouvoir dans ce petit pays africain a eu le temps de rôder un scénario à la togolaise pour assurer sa succession. Puisque la dynastie est à la mode, le Gri-Gri s’intéresse cette quinzaine à celui qui attend son heure, le lieutenant Ousmane Conté…

Où trouver le Gri-Gri ?

Partout dans le monde : sur abonnement.

Adressez un chèque de 44 euros pour un an (24 numéros) / 24 euros pour 6 mois (12 numéros)

Le Gri-Gri International SARL.

6 bis, passage Thiéré.
75011 Paris – France

En France : le Gri-Gri est distribué en kiosque par les NMPP. Un exemplaire pour seulement 2 euros !

15/09/05 (B315) Le Gri-Gri International : un média à lire avec délectation et à suivre tous les quinze jours !

Pour vous informer sur ce support qui nous plait beaucoup, nous publions un texte de présentation du Gri-Gri International qui a été préparé par ses animateurs.

Lien avec le site : http://www.lesamisdugrigri.com/



Le Gri-Gri International  reparaît depuis le 30 septembre 2004. Journal d’enquêtes rigoureuses  et fouillées, le Gri-Gri peut s’enorgueillir d’un humour hors du  commun et de dessins désopilants. Son irrévérence et son goût de  l’investigation en font un média unique sur l’Afrique. Ce bimensuel  est tiré à 15 000 exemplaires, disponibles en France, au Sénégal et  en Côte d’Ivoire. Censuré au Gabon, au Cameroun et dans les deux  Congo, il est disponible partout en Afrique, sur abonnement, et livré  sous pli discret. Chaque numéro coûte la modique somme de 2 euros pour  seize pleines pages, format tabloïd, avec de jolies couleurs vertes. On  le trouve désormais dans tous les bons kiosques français.



L’abonnement pour un an est fixé à 44  euros (24 numéros). L’abonnement de soutien est fixé à 100 ?. Il  comprend l’abonnement au Gri-Gri pour un an (24 numéros) et  l’adhésion à l’association des Amis. Cette dernière vise à  promouvoir un média panafricain libre et impertinent. Toute personne  qui contracte un abonnement de soutien se verra immédiatement  reconnaître le statut de membre des Amis, et sera ainsi informée au premier chef des événements particuliers liés à l’activité du Gri-Gri  : réunions, conférences, débats, numéros spéciaux, etc.



Pour qu’une information de qualité sur  le continent ne soit pas un voeu pieux, rendez-vous à la page  adhésion :
http://www.lesamisdugrigri.com/index01.html