24/08/03 (B209) Le Ministre de l’Intérieur se félicite du bon déroulement de l’opération anti-étrangers à Djibouti et tente de se justifier vis à vis de la population locale. Abdoukader Doualeh Wais est nommé Homme de la Semaine. Questions d’un inconnu.

Abdoukader Doualeh
Wais, Ministre de l’Intérieur de Djibouti est élu Homme de la
Semaine.

  • Considérant
    l’exode massif de milliers de personnes, jetées volontairement sur
    les routes, avec des balluchons, sans espoir ni ressource, ni assistance
    internationale.
  • Considérant
    les mesures dont il a pris l’initiative et les risques les plus sérieux
    de catastrophe humanitaire,
  • Considérant
    la brutalité des propos à l’encontre des malheureux étrangers
    associée aux menaces policières non déguisées,

nous décernons
à Abdoukader Doualeh Wais, le titre d’homme de la semaine. Son
nom sera ajouté à la liste des bourreaux de l’humanité.

 

Le Ministre
de l’Intérieur

Ce sont tous les étrangers
qui sont responsables de la
faillite économique du régime.

Je vous exhorte à les dénoncer sans délai, car
ils mangent votre riz depuis
des années.

Dès qu’ils
auront été chassés par nos vaillantes forces de
police, vous pourrez tous manger à votre faim !


Un peu d’humour
!

Questions
d’un inconnu

Pouvez-vous nous assurer, sans mentir, qu’IOG, natif d’Ethiopie, est
un Djiboutien d’origine et pas un étranger ?

Si la réponse
était ‘NON’ :

1 – pourrait-elle confirmer vos propos au sujet de la responsabilité
des étrangers dans la faillite totale de notre économie
et du régime … ?
2 – au titre du principe constitutionnel d’égalité, IOG
pourrait-il être, lui aussi, concerné par cette vaste opération
xénophobe, destinée à nous débarasser, dites-vous,
de tous les étrangers en situation irrégulière,
qui sont responsables de tous les maux de notre société
?
3 – une fonction publique obtenue par la fraude électorale constitue-t-elle,
pour vos services, une situation irrégulière ?