22/02/2018 (Brève 1125) Guelleh va-t-il faire voter près de 50.000 « mercenaires » habitant les différentes localités en Somalie et en Ethiopie ? (Selon une note d’Houssein Ibrahim Houmed)

Dans une note (dont nous n’avons pas pu vérifier l’exactitude des faits), Housein Ibrahim (qui nous a habitué à certains excés de langage dans le passé) prétend que le régime, faute de votants à Djibouti, ferait appel à des mercenaires qu’il recruterait dans des localités en Somalie et en Ethiopie.

Le marché serait clair : en échange d’une carte nationale d’identité djiboutienne, les habitants devraient voter un jour à l’avance dans des bureaux externalisés dans ces villes.

Houssein Ibrahim cite des chiffres impressionnants (qu’il faut prendre avec précaution) et comme dit le dicton  » il n’y a pas de fumée sans feu « , il convient de s’alarmer si cette pratique était confirmée, car ce n’est plus de la magouille électorale mais un véritable hold up, un crime contre la population djiboutienne.

« Les chiffres des personnes à qui le régime aurait distribué des cartes d’identité djiboutienne par region sont selon le Ministère de l’Intérieur de
– 20 000 inscrits pour Mogadisho
– 10 000 inscrits pour Hargeisa
– 3 000 inscrits pour Borama
– 5 000 inscrits pour Gig-Giga’

02/07/2015 (Brève 469) Deux contributions d’un lecteur, publiées à sa demande. Ismaël Omar Guelleh est un monstre ! …

Contribution n°1

Djiboutien, le tyran Ismaël Omar Guelleh m’a tué et tue encore mes frères!

  1. Je suis Hasna Mohamed Ali, une femme AFAR, violée et brûlée vive par Guelleh
  2. Je suis un enfant HAFEZ MOHAMED HASSAN, collégien AFAR tué par Guelleh
  3. Je suis les civils AFARS d’Arhiba qui ont subi les pogroms du 18 décembre 1991…
  4. Je suis les populations du Nord et du Sud de Djibouti bombardées au phosphore parce qu’AFAR, Je suis AFAR d’Ethiopie, Les crimes de Guelleh ne m’épargnent pas parce que je suis AFAR
  5. Je suis MOHAMED HASSAN « Diable », Directeur des douanes, Gadaboursi décapité à Galafi par Guelleh, je suis la fille du Colonel GOD, Gadaboursi jetée de l’étage et morte sur le champ sur ordre de Guelleh. Je suis fonctionnaires et commerçants Gadaboursis morts asphyxiés à la brigade de recherche de Gendarmerie de Djibouti
  6. Je suis Youssouf Ali Chirdon, Ministre, Issa Fourlaba empoisonné par Guelleh
  7. Je suis Idriss Farah Abaneh, Ministre, également empoisonné par Guelleh
  8. Je suis Mohamed Djama Elabeh, Ministre, empoisonné par Guelleh
  9. Je suis Yacin Yabeh Galab, Général de division, empoisonné par Guelleh
  10. Je suis les officiers, militaires du rang Issas ou autres, tué par Guelleh
  11. Je suis KARAF, Issa Mamassane, de la même tribu que le tyran, commissaire de la police politique, égorgé par Guelleh pour avoir dit non, Je suis MOHAMED YACIN, pharmacien, Issa Mamassane, de la même tribu que le tyran, ses crimes ne m’ont pourtant pas épargnés

Ismaël Omar Guelleh est un danger pour tous les Djiboutiennes et les Djiboutiens

Ismaël Omar Guelleh est un monstre, un criminel hors-pair qui vit de ses crimes

Je suis Djiboutien, je veux me lever demain comme un seul Homme

Pour qu’on ne parle plus de Guelleh, de sa caste et de son régime

Ensemble, la patrie ou la mort nous vaincrons !

Vive le Peuple de Djibouti !

Vive le Burkina-Faso Libre !

Vive l’Afrique bientôt Libre !

Houssein IBRAHIM HOUMED

Contribution N°2

  • Je suis Djiboutien et je ne veux plus du tyran Ismaël Omar Guelleh !
  • Je ne veux plus d’Ismaël Omar Guelleh qui m’a dépossédé de toutes mes ressources depuis 38 ans avec la complicité de sa famille, de son clan et  de a caste !
  • Je ne veux plus d’Ismaël Omar Guelleh car je subis à chaque instant les affres de sa dictature
  • Je ne veux plus de ce monstre qui a décimé mon peuple, les AFARS, et qui continue de leur faire subir le génocide sur tous les plans
  • Je ne veux plus d’Ismaël Omar Guelleh car il empêche mes enfants d’étudier
  • Tant qu’il sera là, il n’y aura pas d’égalité des chances dans mon pays
  • Tant qu’il sera là, tous les Djiboutiens ne seront pas logés à la même enseigne
  • Les enfants AFARS et ARABES continueront d’être discriminés dans tous les domaines
  • Je suis colonisé sous le régime d’ Ismaël Omar Guelleh car il impose une langue que l’écrasante majorité des Djiboutiens ne maitrise pas, une armée dans lequel l’écrasante majorité des Djiboutiens ne se reconnaît pas non plus un hymne qui est exclusivement composé dans une langue que la majorité ne comprend pas

Pour toutes ces raisons, je suis colonisé mais c’est le Peuple de Djibouti qui est colonisépar une caste de mercenaires venus de l’étranger. 

C’est pourquoi je ne veux plus d’Ismaël Omar Guelleh à la tête du pays

Le plutôt serait le mieux pour me décoloniser !

Vive le Peuple de Djibouti !
Vive le Burkina-Faso Libre !
Vive l’Afrique bientôt Libre !

Houssein IBRAHIM HOUMED