14/04/2014 (Brève 381) Une conférence africaine sur le développement de l’Internet en Afrique en mai à Djibouti. De quoi rêver ??? Dans un pays qui utilise des spécialistes chinois pour écouter les messages, pour brouiller les communications et pour censurer les sites d’opposition ou de défense des Droits de l’Homme….

Selon un article publié par le site ICILOME, que nous reprenons ci-après, Djibouti s’apprêterait à accueillir un sommet africain de l’Internet pour étudier la possibilité de développement de la toîle sur le Continent.

Curieux d’organiser cela dans un pays (même s’il n’est pas le seul) qui pratique la censure et l’espionnage de toutes les communications internet (et les autres d’ailleurs). Les participants vont-ils s’échanger les bonnes pratiques pour museler les opposants et les Droits de l’Homme, pour censurer les sites, pour espionner les échanges numériques afin d’emprisonner les « fortes têtes » qui seraient tentées de résister à la pensée unique de leurs aimables dictateurs et de leurs obligés alimentaires …
__________________________________________

http://www.icilome.com/nouvelles/news.asp?id=888&idnews=780105

Djibouti abritera un sommet africain de l’Internet le 25 mai (ICILOME)

Djibouti va organiser le sommet africain de l’Internet du 25 mai au 6 juin prochain, rapporte dimanche la presse locale.  Avec pour thème cette année, « Au-delà de la connexion : Interconnexion pour le développement de l’Afrique », ce sommet sera une plateforme où les principales contraintes de développement, auxquelles est confrontée l’Afrique, seront examinées dans un cadre commercial afin de répondre aux besoins des opérateurs en Afrique.

Cette rencontre constitue l’événement multipartite le plus important combinant conférences, formations et réseautage sur le sujet du développement de l’Internet dans la région africaine.

Le programme du sommet comprend des présentations, des discussions et des débats autour des dernières innovations en matière de technologie et services du protocole Internet (IP), sur lesquels reposent des industries émergentes telles que la télévision sur IP (IPTV) et le haut débit mobile.