20/12/10 (B583) Les traits de l’Erythrée – Afewerki a peur des USA (1 article)

___________________________ 1 – JDD

WikiLeaks-Erythrée: Afewerki a peur des EU

"Isaias Afewerki pense que les Etats-Unis vont tenter de le tuer en lançant un missile sur sa maison de Massawa", rapporte un télégramme de l’ambassade américaine en Erythrée, révélé samedi par WikiLeaks.

Le document diplomatique cite une responsable de l’ONU, l’ancien ambassadeur américain, Ronald McMullen. Afewerki serait également persuadé que le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, a tenté de le faire tuer en 1996.

02/07/10 (B558-B) Somaliland : l’opposition aurait remporté les élections selon le JDD.

Somaliland: L’opposition gagne les élections (JDD)

Le chef de l’opposition, Ahmed Mohamed Silanyo, a remporté l’élection présidentielle du 26 juin au Somaliland, région du nord-ouest de la Somalie qui a fait sécession en 1991, ont annoncé jeudi les responsables électoraux.

Le chef de file du parti Tulmiye (Unité) a recueilli 49,59% des voix, contre 33,23% au président sortant Dahir Rayale Kakin et 17,8% au candidat du Parti pour la justice et le bien-être.

"C’est une consultation importante pour la population du Somaliland, une nouvelle étape sur la voie de la démocratisation du pays", a commenté Essa Yusuf Mohamed, président de la commission électorale, en annonçant les résultats.

"L’élection a été libre et équitable, comme ont pu le voir les observateurs internationaux. C’est une étape qui débouchera sur la reconnaissance du pays", a-t-il ajouté.

26/01/10 (B535) Somaliland (JDD) Attentat dans une mosquée.

Une bombe a explosé dans une mosquée du Somaliland (une enclave sécessionniste de Somalie), tuant quatre policiers, a fait savoir lundi l’agence de presse Reuters.

L’attentat n’a pour l’heure pas été revendiqué.

L’enclave du Somaliland est en grande partie placée sous l’emprise des rebelles islamistes d’al Chabaab. Les policiers y sont souvent la cible d’attaques.

___________________________ Note de l’ARDHD

Nous ne partageons pas l’analyse du JDD, qui affirme que le Somaliland serait un repaire pour les forces d’Al Chabaab

15/01/10 (B533) Le Journal de la Flibuste (1 article)

_______________________ 1 – Mer et Marine

Piraterie : Un bateau militaire loué pour protéger un pétrolier

La presse danoise a révélé que le groupe danois A.P. Moller-Maersk avait loué les services d’un navire de la marine tanzanienne afin d’assurer la protection de l’un de ses pétroliers.

Apparemment armé par d’anciens militaires travaillant pour la compagnie de sécurité Guardian GBS, le bateau a été, selon le Copenhagen Post, chargé de veiller sur le tanker danois Brigit Maersk (29.000 tpl, vitesse de 12 noeuds) lors de son transit au large de la Somalie, zone où sévissent les pirates.

Le recours à des moyens privés pour assurer la protection des navires marchands reste sujet à controverse. Armateurs de France est, notamment, opposé à ces pratiques, estimant que la sécurité maritime est l’affaire des Etats.

03/01/10 (B532) Les Traits de l’Eythrée (1 article)

_________________________ 1 – JDD

Assaut rebelle meurtrier en Érythrée

Deux groupes insurgés érythréens alliés ont déclaré vendredi avoir tué 25 soldats gouvernementaux et en avoir blessé au moins 38 autres lors de l’attaque surprise de deux camps militaires.

Les attaques ont été lancées en représailles à la répression de la minorité des Afars par le gouvernement érythréen, a déclaré le porte-parole rebelle Yasin Mohamed.

Le gouvernement d’Asmara n’a pas réagi pour l’instant à ces informations, qui n’ont pas été confirmées de source indépendante.

23/12/09 (B530) Ethiopie (JDD) Éthiopie: Cinq condamnations à mort.

Cinq personnes ont été condamnées à mort mardi par un tribunal éthiopien et 33 autres à des peines de prison à vie pour avoir comploté contre le gouvernement.

"Tous sont accusés de conspiration en vue de renverser le gouvernement constitutionnel par la force, de détruire des projets de développement, d’assassiner des hauts responsables du gouvernement et d’inciter les forces armées à se soulever contre l’ordre constitutionnel", a déclaré un porte-parole du ministère de la Justice.

28/11/09 (B527) Yémen Express (2 articles en Français)

________________________ 2 – L’Orient – Le Jour (Liban)

9 militaires saoudiens portés disparus à la frontière avec le Yémen

Le ministère saoudien de la Défense a annoncé hier que neuf de ses militaires étaient portés disparus dans les affrontements armés avec les rebelles zaïdites yéménites à la frontière avec le Yémen. Dans un communiqué publié par l’agence officielle SPA, un porte-parole du ministère laisse entendre que les neuf militaires pourraient avoir été faits prisonniers par les rebelles.

Selon un bilan saoudien non officiel, au moins neuf militaires saoudiens ont été tués à la frontière avec le Yémen, outre quatre civils également tués. Les forces saoudiennes procèdent régulièrement à des opérations de ratissage à la frontière pour prévenir l’infiltration de rebelles.

________________________ 1 – JDD

Yémen: Fin de la protestation dans le Sud

Des séparatistes armés du Sud du Yémen ont mis un terme vendredi à leur mouvement de protestation. Ils avaient bloqué jeudi la circulation sur une route importante du pays, reliant le port d’Aden à Sanaa, la capitale.

Des dizaines d’automobilistes ont été bloqués pendant la fête musulmane de l’Aïd el Adha.

Les habitants du Sud, rattaché au Nord en 1990, se disent victimes de discriminations. La région abrite la plupart des installations pétrolières du pays.

15/11/09 (B525) Ethiopie: Les rebelles auraient pris 7 villes (JDD)

Les rebelles éthiopiens du Front national de libération de l’Ogaden (FNLO) ont affirmé samedi s’être emparés de sept villes près de la frontière avec la Somalie.

Le FNLO réclame l’autonomie pour l’Ogaden, une région potentiellement riche en pétrole et en gaz et dont la population est d’ethnie somali. « Des milliers d’hommes du FNLO ont participé à l’opération (…) de capture d’Obolka, Hamaro, Higlaaley, Yucub, Galadiid, Boodhaano et Gunogabo.

Un nombre important de militaires éthiopiens ont été tués et leur matériel a été capturé ou détruit », dit un communiqué des rebelles, précisant que les combats « intenses » ont duré deux jours.