15/03/02 Espoir (Poeme de Dany Guyot)

Lorsque les mots
sont inutiles
Et que parler semble futile
Clapir comme un chacal
Ne fera pas fuir le Mal
Face à la dictature d’un despote
Brandissez l’étendard de la révolte
Si pour l’avenir de vos enfants
Il vous faut verser le prix du sang
Sous la même bannière
Unissez vous, mes frères
Afin que le monde
Un jour, vous entende.
Alors le vent du désert
Balayant votre misère
Séchera vos larmes
Et ravivera la flamme
D’un nouveau demain
D’un nouveau destin.

Dany Guyot

02/03/03 le poème dédié aux djiboutiens de l’opposition (par Anboul Abdalle dit Chine)

"Désarroi
de notre pays."

Des yeux
sèchent
des larmes
pointent
des regards désolants
vers des horizons perdus
Aux abysses
Des longs échos
Ameutant autour
Du désarroi des sujets
Amorphes ,apathiques
accables par le tirade
du monarque
aujourd’hui et
hier ,avec l’éternel
étui revêche
Qui engourdit
chaque âme
D’un peuple
Amnésique
scandant
Les pléiades linceuls
en enfilade vers l’oubli
Souffle d’outre-tombe
l’hécatombre des infirmes
Le fracas de l’espoir
La sceptique douleur
Que rue les intrépides
Guerrier Galbed
Qu’ignorent les narcissiques
Pèlerins de la soif
et de la misère
nous prolongeant
Dans ses infinies
Harangues
Soucis en sourdine
Bulsho…Guelleh
Sonne le destin
Les séquelles et les immondices.

Je voulais,
par ce poème, susciter le réveil des Djiboutines,
avant que le
syndrome de la Somalie ne s’installe dans notre pays. Sauvons
notre patrie des
Ethiopiens qui les ruinent et ne nous conduisent nulle part.
Sauvons notre dignité t qu’ALLAH(SAIT) nous a donnée.
Gare à toi Guelleh, le peuple se réveille et prépare
ton cercueil .


Anboul Abdalle dit Chine
à Ottawa.

12/02/02 Edition : Waberi en poche. (Jeune Afrique – L’intelligent On Line)

Abdourahman
A. Waberi est le premier écrivain subsaharien publié
chez Folio, la célèbre collection de poche des
éditions Gallimard. Balbala, seul roman de l’auteur de
nouvelles djiboutien, sortira le 13 février au prix de
4,5 euros. Le premier tirage est de huit mille exemplaires.
Les droits de reproduction restent acquis aux éditions
du Serpent à plumes, que Waberi avait quittées
en 2001 pour entrer dans la collection Continents Noirs de Gallimard.
Il y a publié son dernier recueil de nouvelles, Rift,
routes, rail.