02/02/11 (B589) Flash Info … Des manifestations violentes dans les quartiers de Djibouti.

Plusieurs lecteurs nous ont signalé qu’il y aurait des mouvements violents dans les quartiers de Djibouti. Nous attendons des informations complémentaires que nous publierons dès réception

02/02/11 (B589) Radio-Trottoir : les dernières nouvelles du front par nos correspondants qui sont mobilisés … Bagarres (provoquées par le régime) entre les jeunes des quartiers 3 et 5. Malheureusement, on aurait déjà dénombré trois morts. (Correspondant)

Jusqu’à présent, le gouvernement d’IOG à reussi à faire changer de trajectoire les mouvements du commencement de la révolte des jeunes lycéens des quartiers pauvres de Djibouti-ville, en particulier ceux du quartier 5.

Selon des informations reçues de sources fiables à Djibouti, on compte, pour l’instant, 3 morts dans le quartier 5, suite aux affrontements d’hier soir.

Mais quelles sont les origines et les causes de ces affrontements entre jeunes des quartiers 5 et 3 ?

Depuis 2 jours, des lycéens, habitant le quartier 5, ont commencé à préparer des banderolles et des pancartes pour défiler lors des grandes manifestations des jeunes : des lycées, du C.E.S. et de l’Université sur tout le territoire.

Ces manifestations sont programmées dans quelques semaines à Djibouti-ville et elles sont destinées à s’opposer au dictateur IOG.

Mais il y a eu une fuite et le régime a eu connaissance de ces préparatifs qui se déroulaient dans la discrétion !

IOG qui a très peur et qui est très nerveux ces derniers jours a eu une idée diabolique : pousser les jeunes du quartier 3 à provoquer ceux du quartier 5 afin de perturber leurs preparatifs pour la manifestation d’opposition à son régime.

Les jeunes de Q5 ont tout de suite repliqué … et la violence se développe à la grande satisfaction du dictateur…

Mais
ce qui est encore plus dangereux, c’est que l’on a signalé que des policiers en civil noyautaient les jeunes du quartier 3 …. Des parents du quartier 5 ont arretés et un couvre-feu est déjà imposé aux habitantx du quartier 5 tous les soirs.

La fin des haricots se rapproche pour IOG…

Le quartier 5 était/est et sera en premiere ligne dans le combat pour la liberté contre le dictateur IOG…

Hommage aux habitants du quartier 5, à sa jeunesse et toutes mes condoléances aux familles et aux proches de ceux qui ont été les victimes innocentes de ce régime sans moralité.