28/12/2015 (Brève 576) Pétition internantionale pour demander l’ouverture d’une enquête sur les massacres commis à Djibouti le 21 décembre 2015.

Nous signalons qu’une pétition a été ouverte pour réclamer l’ouverture d’une instruction pénale devant une juridiction pénale afin de déterminer les responsabilités et les culpabilités dans le massacre commis par le régime de Guelleh contre les membres de la tribu Yonis Moussa.

Lien pour signer la pétition

26/03/05 (B291) Pétition nationale pour boycotter la mascarade électorale du 8 avril 2005. Soyez nombreux à signer.

Lien
: http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=915

Pétition
nationale
pour boycotter la mascarade électorale
du
8 avril 2005 à Djibouti

date
d’inscription 18/3/2005
date de clôture 09/04/05


BULLETIN
D’INFORMATION SUR LA PETITION
La présente pétition nationale
vise à soutenir le boycott de la mascarade électorale du 8 avril
2005 à Djibouti. La pétition est une oeuvre de la société
civile djiboutienne pour accompagner l’opposition nationale dans la mise en échec
du pouvoir dictatorial d’Ismaël Omar Guelleh en république de Djibouti.

AUTEURS

Citoyens de
Djibouti
L’Association
République et Développement milite pour l’avènement de la
démocratie en république de Djibouti.

Autres
auteurs :
Mohamed Habib Boko
Abdourahman A. Waberi

TITRE
DE LA PETITION

Pétition nationale pour boycotter la mascarade électorale
du 8 avril 2005 à Djibouti

TEXTE

Pétition nationale pour boycotter la mascarade électorale
du 8 avril 2005 à Djibouti

Nous
soussignés, Citoyennes et Citoyens de la république de Djibouti,
artistes, intellectuels, membres de la société civile, apportons
notre soutien à l’appel au boycott des élections présidentielles
d’avril 2005 préconisé par l’opposition djiboutienne.

Les
dernières élections nationales ont dévoilé le détournement
massif des choix des urnes, et aucune garantie d’élections honnêtes
n’a été mise en place depuis lors.

C’est
pourquoi nous appelons le peuple djiboutien à se joindre à cet appel
pour dénoncer la farce électorale du 8 avril prochain, qui ne vise
qu’à légitimer une nouvelle défaite de la démocratie.

Nous
considérons que toute forme de participation au processus électoral
n’aurait d’autre signification que d’entériner le viol de
l’Etat de droit, et nous refusons que le choix du peuple soit une fois de
plus bafoué.

J’apporte
mon soutien au boycott. Je signe la pétition.