22/08/10 (B566) Puntland – Un journaliste emprisonné (1 article)

_____________________ 1 – Europe 1

Somalie: Un journaliste emprisonné


Le directeur d’une radio du Puntland, terriroire semi-autonome du nord-est de la Somalie, a écopé samedi de six ans d’emprisonnement et de 500 dollars d’amende pour avoir diffusé un entretien avec un chef rebelle lié à Al-Qaida, a appris l’AFP de source officielle.

Le directeur de Horsed Media, Abdifatah Jama Mire, a été interpellé vendredi soir après la diffusion des propos du commandant islamiste Mohamed Said Atom dont les hommes affrontent les autorités du Puntland dans la région de Galgala.

19/08/10 (B565) Puntland – un journaliste emprisonné pour diffusion de propos d’un islamiste (1 article)

__________________ 1 – Challenge

Somalie: un journaliste emprisonné pour diffusion de propos d’un islamiste

Le directeur d’une radio du Puntland, terriroire semi-autonome du nord-est de la Somalie, a été condamné samedi à six ans de prison pour avoir diffusé un entretien avec un chef rebelle lié à Al- Qaida, a-t-on appris de source officielle.

Le directeur de "Horsed Media", Abdifatah Jama Mire, a été arrêté vendredi soir après la diffusion des propos du commandant islamiste Mohamed Said Atom dont les hommes combattent les autorités du Puntland dans la région de Galgala.

"Le journaliste a été condamné à six ans de prison, et à une amende de 500 dollars pour avoir violé nos lois anti-terroristes", a indiqué par téléphone à l’AFP le vice ministre de l’Information du Puntland, Abdiqani Salad Gurey.

Les forces du Puntland combattent la milice d’Atom, qui figure sur la liste noire de l’ONU des personnes liées à Al-Qaida, dans la région montagneuse de Galgala.

Selon les autorités, ces montagnes éloignées pourraient devenir un refuge idéal pour les Shebab, les combattants islamistes somaliens dont l’emprise s’étend sur la Somalie.

09/08/10 (B564) Puntland – nouvelle offensive contre les insurgés shebab dans le nord (1 article)

____________________________ 1 – AFP

Somalie: nouvelle offensive contre les insurgés shebab dans le nord

Les forces de sécurité du Puntland, région autoproclamée autonome du nord-est de la Somalie, ont lancé dimanche une nouvelle offensive contre une milice liée aux insurgés shebab, a-t-on appris de source officielle et auprès de témoins.

Cette offensive, qui fait suite à une première du genre fin juillet, visait une milice de plusieurs centaines d’hommes dirigée par le chef de guerre et trafiquant d’armes somalien Mohamed Said Atom et établie dans la chaîne montagneuse de la région de Sanaag, frontière naturelle entre les deux régions autonomes du nord du pays, le Puntland et le Somaliland.

"Nous avons attaqué leurs bases et pris le contrôle de leurs camps. Nos forces contrôlent à présent complètement les montagnes de Galagala et l’ennemi qui a subi de lourdes pertes, a fui la zone", a déclaré à la presse à Bossasso le ministre de la Sécurité de cette région du nord-est de la Somalie Yusuf Ahmed Qeyr.

"Nous en avons tués plus de 10 et fait prisonniers plusieurs d’entre eux", a-t-il ajouté.

Des habitants de la localité de Galagala ont affirmé que les combats, qui ont duré environ quatre heures, avaient fait des victimes dans les deux camps.

"Nous avons vu sept combattants tués, issus des deux camps mais on ne sait pas clairement qui contrôle la zone disputée", a expliqué à l’AFP un chef coutumier, Mohamed Bashir.

Un autre habitant, Said Hussein, a également fait part de sept morts dans les combats.

"Quinze soldats du Puntland ont été admis à l’hôpital depuis ce matin et l’un d’eux est mort", a rapporté à l’AFP un responsable de l’hôpital de Bossasso, s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Les forces du Puntland avaient déjà lancé une première attaque contre les hommes d’Atom le 26 juillet.

Mohamed Said Atom, qui fait l’objet de sanctions des Nations unies pour avoir violé l’embargo sur les armes en Somalie, a établi plusieurs camps dans la chaîne montagneuse de la région de Sanaag. Il est décrit comme le représentant des shebab dans la région par les autorités puntlandaises.

La chaîne de montagnes des Golis est difficile d’accès et criblée de grottes, offrant un repaire parfait pour Atom et ses hommes, selon des responsables locaux.

28/07/10 (B562) Du pétrole au Puntland ? (Selon LOI)

Selon une information diffusée par Africa Energy Intelligence, Africa Oil Corp (Sté canadienne) aurait achevé une opération d’augmentation de capital et se serait engagée à forer un premier puits offshore au Puntland.

28/07/10 (B562) L’Express avec Reuters / Le nouveau président du Somaliland prête serment

Le nouveau dirigeant du Somaliland, Ahmed Mohamed Silanyo, a été investi président mardi, illustration de la démocratie à l’oeuvre dans ce territoire qui a proclamé son indépendance en 1991 et cherche à être reconnu par la communauté internationale.

Les observateurs internationaux présents au moment de l’élection en juin ont estimé que le scrutin avait été dans l’ensemble libre et honnête et qu’il avait marqué une étape remarquable sur la voie de la démocratie, par comparaison avec la guerre civile que connaissent depuis près de 20 ans le sud et le centre de la Somalie.

"Je transmets la présidence le coeur léger et accueille le président Silanyo, vainqueur de l’élection", a déclaré le président sortant, Dahir Rayale Kahin, lors de la cérémonie d’investiture.

"Je dis à mes partisans que la campagne et l’élection sont terminés et que le peuple du Somaliland doit désormais être uni et travailler à l’avenir du Somaliland, ainsi qu’à sa reconnaissance", a ajouté le sortant.

Colonisé par la Grande-Bretagne alors que le reste de la Somalie était sous administration italienne, le Somaliland, territoire d’environ 137.000 km2 peuplé de 3,5 millions d’habitants, situé dans le nord de la Somalie, a profité du chaos consécutif à la chute du dictateur somalien Mohamed Siad Barre, en 1991, pour proclamer son indépendance. Le reste de la Somalie a sombré dans le chaos.

L’Union africaine et les puissances étrangères n’ont cependant pas reconnu l’indépendance du Somaliland, territoire frontalier avec l’Ethiopie et au bord du golfe d’Aden.

Hussein Ali Noor,
Eric Faye pour le service français

29/01/10 (B535) PUNTLAND / Les Afriques / Somalie : Assassinat d’un député du Puntland

Des inconnus ont assassiné un député de la région autonome autoproclamée du Puntland, dans le nord-est de la Somalie.

Mohamed Ali Jibril a succombé à des blessures par balle alors qu’il circulait dans le quartier commerçant du port de Bossasso.

Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur lui.

Selon la police, deux suspects ont été arrêtés près du lieu de l’attentat, a déclaré le colonel Awale.

21/01/10 (B534) Puntland : un député assassiné.

_______________________ 1 – Le Figaro avec AFP

Somalie: un député assassiné

Un député de la région autonome autoproclamée du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, a été assassiné hier à Bossasso par des hommes armés non-identifiés, a-t-on appris de sources concordantes.

Mohamed Ali Jibril a été gravement blessé par balle alors qu’il circulait dans un quartier commerçant du port de Bossasso, et est mort peu après à l’hôpital, a indiqué un responsable de la police du Puntland. Des inconnus ont ouvert le feu sur lui, deux suspects ont été arrêtés peu après par la police près du lieu de l’incident, a précisé le colonel, interrogé au téléphone depuis Mogadiscio.

"J’ai vu un homme tirer sur le député, plusieurs fois dans la tête, et s’enfuir après avoir commis son crime", a raconté un témoin. Un autre témoin a indiqué avoir vu trois personnes prendre la fuite.

A la différence du reste de la Somalie, plongée dans la guerre civile depuis 1991, le Puntland, région qui a proclamé son autonomie en 1998, jouit normalement d’un calme relatif.

12/01/10 (B533) Puntland (Horseedmedia) Un mort et plusieurs blessés durant une émeute à Garowe. (1 article en Anglais)

One person was killed and anothers were injured during a riot by hundreds of people in Puntland capital Garowe on Friday, according to the doctors at the general hospital.

The rioters were local residents, who were outraged about lack of support from the government, after a heavy fire destroyed several small business in Garowe.

The blaze erupted at a petrol station in the Waaberi area in Garowe city and spread quickly through the shops nearby.

Residents and business men rushed to contain the fire, but it took them hours to finally stop the blaze.

“….for hours we called for the help of the authorities, none came, we are upset because this is the capital of Puntland, and there are no fire firefighters here….” Says Mohamed, one of the people who helped extinguish the blaze.

Many residents were troubled that none of the local and regional authorities took the time to come and help them to stop the fire.

 Hundreds of local residents staged a violent demonstration in Garowe to demand answers from the authorities.

The police tried to disperse the rioters by using live ammunition, the bullets struck at least two of the demonstrators, who were taken to the hospital. One man later died from his injuries.

The riots coincided as the authorities were busy with lavish ceremony at the Presidential palace in Garowe, this evening, to commemorate the 1st anniversary of the inauguration of President Abdirahman Mohamed Farole, who was elected to office one year ago.

Abdirisak A Shino
Horseed Media