08/03/04 (B237) RAP 21 : protestation contre la décion de l’Ethiopie de dissoudre le Bureau exécutif de l’Ethiopian Free Press Journalists’ Association, la seule organisation journalistique indépendante du pays, pour le remplacer par un nouvel organe.

Le dimanche 18 janvier,
le ministère éthiopien de la Justice a dissous la seule organisation
journalistique indépendante du pays, l’Ethiopian Free Press Journalists’
Association (EFJA) et l’a remplacée par un nouvel organe. RAP 21 vous
propose d’envoyer une lettre de protestation aux autorités éthiopiennes
par le biais de son site Internet.

Allez sur <http://www.rap21.org>
et cliquez sur “Sign a Protest Letter!”

RAP 21 est le réseau
africain pour la presse du 21ème siècle (RAP 21) est un réseau
de médias panafricains. RAP 21 a été lancé par
l’Association Mondiale des Journaux (AMJ) et par l’Union des Editeurs de Presse
d’Afrique Centrale (UEPAC).

17/02/04 (B234) A lire sur la lettre de RAP 21, un article sur le musèlement de la presse en Ethiopie.

– Ethiopie : les autorités
baîllonnent une association de la presse libre

 

Le gouvernement éthiopien
essaie une fois de plus de réduire au silence la presse indépendante
du pays.

En novembre 2003, l’Association
éthiopienne de la presse libre (EFJA), a été forcé
d’interrompre ses activités au motif qu’elle n’avait pas soumis de
rapports d’audit depuis 2000. Un mois plus tard, quatre membres du conseil
de l’EFJA, y compris son Président Kifle Mulat, étaient suspendus
pour la même raison. Dans une lettre adressée à l’EFJA,
le gouvernement a menacé l’association d’engager contre elle une action
disciplinaire si les membres suspendus du conseil participaient à ses
activités.

Le 18 janvier 2004, le
Ministre éthiopien de la Justice a nommé un « nouveau Bureau
exécutif » pour l’EFJA. Cette action semble être le moyen
choisi pour essayer de réduire au silence l’EFJA, le premier représentant
des médias indépendants en Ethiopie.

Dans une déclaration
conjointe, des organisations internationales de défense de la liberté
de la presse ont violemment condamné la suspension de l’EFJA, en disant
: “ Le gouvernement éthiopien cherche à modifier la composition
d’un des seuls organes pouvant légitimement se prétendre le
seul représentant des médias indépendants du pays. En
outre, nous pensons que ces actions sont menées non seulement pour
que les médias indépendants ne puissent plus faire entendre
leur voix en Ethiopie, mais aussi pour empêcher toute critique interne
de la nouvelle loi répressive sur la presse qui est à l’étude
et qui devrait bientôt être adoptée par les autorités
législatives du pays.”

L’EFJA a sévèrement
critiqué la nouvelle loi sur la presse, qui prévoit l’emprisonnement
de journalistes qui commettent des erreurs de reportage, autorise le gouvernement
à confisquer les journaux étrangers qui entrent dans le pays,
et accorde aux autorités 30 jours pour répondre aux questions
des journalistes.

Ajoutez votre voix aux
protestations contre les récents événements survenus
en Ethiopie en envoyant une lettre de protestation aux autorités éthiopiennes.
Signez la lettre de protestation que vous trouverez à l’adresse suivante
: http://www.rap21.org

Pour lire la lettre conjointe
complète adressée par les 14 organisations membres de l’IFEX,
allez sur :http://www.ifex.org/en/content/view/full/56463/