19/02/11 (B591-B) Ria Novosti (Russie) La vague de protestations sociales atteint Djibouti (médias)

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans la ville de Djibouti pour réclamer la démission du président Ismail Omar Guelleh, ont rapporté les médias vendredi.

"Les citoyens veulent exprimer leur volonté de changer le gouvernement, qui est au pouvoir depuis 34 ans", a indiqué Abdourahman Boreh, le leader de l’opposition au régime djiboutien.

Cependant, "au vu des événements qui se sont déroulés en Egypte et en Tunisie, le président utilisera la violence pour disperser les manifestants", estime M. Boreh qui se trouve actuellement à Londres car il redoute que sa sécurité ne soit pas assurée en cas de retour à Djibouti.

Le président actuel, Ismail Omar Guelleh, descendant d’une famille qui est au pouvoir depuis plus de 30 ans exerce son second mandat consécutif. En 2010, il a amendé la Constitution pour supprimer la limitation à deux mandats présidentiels. Il pourra ainsi rester chef de l’Etat au cours d’un troisième mandat.

Mais si M. Guelleh n’avait de facto pas de rivaux lors des dernières élections présidentielles, il pourrait avoir pour rival Abdourahman Boreh lors du prochain scrutin présidentiel qui doit avoir lieu en avril prochain.

La première manifestation anti-gouvernementale s’est tenue dans la ville de Djibouti le 28 janvier. Selon les médias locaux, l’action a réuni de 2.000 à 3.000 manifestants.

Les actions de protestation en Djibouti s’inscrivent dans le sillage des troubles massifs qui secouent actuellement les pays de Proche-Orient et d’Afrique du Nord, notamment la Tunisie, l’Egypte, l’Algérie et le Yémen.

14/08/10 (B565) Le journal de la Flibuste – un destroyer russe escorte cinq cargos dans le golfe d’Aden (1 article)

________________ 1 – Ria Novosti (Russie)

Piraterie: un destroyer russe escorte cinq cargos dans le golfe d’Aden

Le destroyer Admiral Levtchenko de la flotte russe du Nord escorte cinq cargos avec 19 Russes à bord au large de la Corne de l’Afrique, a annoncé mercredi à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense pour la Marine russe.

« L’Admiral Levtchenko escorte un convoi de cinq navires civils dans les régions dangereuses de la Corne de l’Afrique et du golfe d’Aden. Les équipages des navires comprennent entre autres 19 Russes », a indiqué le porte-parole devant les journalistes.

Depuis quelques années, la piraterie constitue l’un des principaux problèmes de la navigation dans le golfe d’Aden. Les missions navales anti-piraterie européenne Atalanta (lancée en décembre 2008) et otanienne Ocean Shield (lancée en 2009) ont permis de réduire de 34% le nombre des attaques des pirates au premier trimestre de 2010 par rapport à la même période de 2009.

En 2009, les pirates somaliens ont perpétré au total 217 attaques et détourné 47 navires, selon le Bureau maritime international.

10/06/10 (B555) Le journal de la Flibuste (1 article en Français)

___________________________ 1 – Ria Novosti (Russie)

Les pirates somaliens élargissent leurs actions à l’océan Indien (amiral)

Les pirates somaliens attaquent de plus en plus souvent des navires dans l’océan Indien, a annoncé mercredi le commandant en chef de la mission européenne antipirates Atalante, le contre-amiral Peter D. Hudson.

"A l’origine confiné à la Somalie, ce problème s’étend désormais à l’océan Indien", a-t-il déclaré aux journalistes à Bruxelles, soulignant que des pirates avaient été remarqués à 250 milles nautiques des côtes indiennes.

Selon le contre-amiral, si en 2008-2009, les pirates somaliens effectuaient jusqu’à 50 attaques par mois, cette année, ce nombre s’est réduit à quatre-cinq attaques grâce à l’opération internationale Atalante.

D’après le Bureau maritime international, en 2009, les pirates somaliens ont réalisé 217 tentatives d’attaques (soit deux fois plus qu’en 2008) et capturé 47 navires, obtenant près de 82 millions de dollars de rançon.

En décembre 2008, une mission internationale antipiraterie a été mise en place dans le golfe d’Aden. Menée sous mandat de l’ONU, cette opération dénommée Atalante regroupe 16 pays, dont la Russie.

Divisée entre différentes factions hostiles, la Somalie n’arrive pas à réprimer elle-même la piraterie au large de ses côtes. Reconnue par la communauté internationale comme l’unique organe de pouvoir légal, le Gouvernement fédéral de transition ne contrôle qu’une partie de Mogadiscio, le reste du pays étant administré par des entités autonomes refusant de se soumettre aux autorités centrales.

14/02/10 (B538) Le Journal de la Flibuste / Somalie: un escorteur russe arrête un groupe de pirates (Ria Novosti – Marine)

L’embarcation a été arraisonnée à 80 miles nautiques des côtes somaliennes, a précisé l’interlocuteur de l’agence sans fournir de renseignements sur le sort futur des pirates capturés.

Le patrouilleur Neoustrachimy de la Flotte russe de la Baltique croise actuellement en mer d’Oman où les pirates somaliens sont particulièrement actifs. Il a pour mission de protéger la navigation marchande au large des côtes somaliennes, théâtre de fréquentes attaques de pirates, ainsi que de combattre les pirates au large de la Corne de l’Afrique.

Les autorités somaliennes n’arrivent pas à mettre fin à la piraterie en raison de la guerre civile qui dure depuis quinze ans dans le pays. Des bâtiments de guerre de 16 pays dont la Russie, ainsi que les navires participant à l’opération navale anti-piraterie européenne baptisée Atalanta et la Marine de l’Otan protègent les cargos contre les pirates dans le golfe d’Aden.

04/07/09 (B506) Le journal de la Flibuste

____________________________ Ria Novosti (Russie)

Lutte anti-piraterie: le Parquet russe envoie des magistrats dans la zone de la Somalie

Le Comité d’instruction du Parquet de Russie dépêche des magistrats dans la zone de la Somalie pour contribuer à la lutte contre la piraterie, a annoncé Alexandre Bastrykine, chef du Comité.

« J’ai signé aujourd’hui le décret sur l’envoi dans la zone de la Somalie de magistrats du Comité d’instruction du Parquet de Russie qui seront habilités à engager des poursuites contre les pirates en vertu du Code pénal de la Fédération de Russie en vue de leur arrestation et de leur traduction devant la justice russe », a déclaré Alexandre Bastrykine vendredi devant les journalistes.

26/06/09 (B504-B) Le Journal de la Flibuste … (1 article en Français)

____________________________ 1 – Ria Novosti (Russie)

Piraterie: mener la lutte sous l’égide de l’ONU (Marine russe)

L’opération internationale de lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden doit être menée sous l’égide des Nations unies, estime commandant en chef de la Marine russe, l’amiral Vladimir Vyssotski.

"La position du commandement de la Marine de guerre russe sur la lutte contre la piraterie est claire et précise: nous considérons que cette lutte doit être menée sous l’égide de l’ONU", a-t-il indiqué.

Selon lui, l’OTAN et l’Union européenne ont été évoquées pour coordonner les actions dans ce domaine. "Mais la lutte antipirate étant un phénomène international, il est logique qu’elle soit patronnée par l’ONU", a-t-il ajouté.

Dans ce domaine, la Russie peut agir seule ou en coordination avec d’autres Etats, a poursuivi le commandant, ajoutant que des représentants de la Russie se trouvaient sur une des bases britanniques accueillant l’état-major des pays de l’UE.

30/05/09 (B501) Ria Novosti (Russie) Moscou souhaite resserrer les liens avec l’Afrique (Medvedev)

La Russie compte sur le renforcement de la coopération avec les pays africains, notamment avec la Sierra Leone et Djibouti, a déclaré vendredi le président russe Dmitri Medvedev, lors d’une cérémonie de remise de lettres de créance par les ambassadeurs de douze Etats au Kremlin.

« Nous souhaitons le développement ultérieur de relations mutuellement avantageuses avec la République de Sierra Leone », a indiqué M.Medvedev, ajoutant que la Russie saluait la fin d’une période d’instabilité dans ce pays et sa volonté de se concentrer sur le rétablissement des institutions démocratiques et de l’économie.

« La Russie est intéressée au resserrement des liens avec la République de Djibouti. Nous sommes persuadés que notre coopération contribuera au renforcement de la paix et de la sécurité dans la Corne de l’Afrique », a-t-il ajouté.

A la fin de la cérémonie, M.Medvedev a espéré que les diplomates présents agiraient de concert avec leurs collègues et partenaires russes pour renforcer l’amitié et le partenariat des pays et des peuples.

08/02/09 (B485) Le journal de la flibuste. Les marines étrangères qui croisent dans le Golfe d’Aden, lorsqu’elles ne sont pas placées sous commandement commun (Atalante pour les européens, CFT-151 pour les américains et leurs alliés), tentent de nouer des accords de coopération … Les japonais sur zone en Mars ? (2 articles en Français)

__________________________________ 2 – JDD

Des navires japonais au large de la Somalie?

Le ministre japonais de la Défense Yasukazu Hamada a l’intention de dépêcher plusieurs navires de guerre début mars au large de la Somalie dans le cadre des opérations internationales contre la piraterie, annonce dimanche la presse de l’archipel.

Le ministre, qui s’est exprimé en marge de la 45e conférence sur la sécurité de Munich, n’avait encore avancé aucun calendrier pour cette opération qui représente un véritable casse-tête pour le Japon, dont la constitution limite strictement les activités militaires.

Une équipe du ministère de la Défense a entamé dimanche une mission d’évaluation qui passe par le Yémen et le sultanat d’Oman.

Des contre-torpilleurs chinois sont venus grossir en décembre une flotte qui comprend des bâtiments américains, indiens, russes et européens.

__________________________________ 1 – Ria Novosti (Ru)

Piraterie en Somalie : l’OTAN invite la Russie à lutter ensemble

La Russie et l’Alliance de l’Atlantique Nord (OTAN) pourraient coopérer dans la lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden, a déclaré samedi le secrétaire général de l’OTAN Jaap de Hoop Scheffer lors de la 45e conférence de Munich sur la sécurité.

« L’Alliance doit accorder plus d’attention à la lutte contre la piraterie. L’OTAN et la Russie pourraient coopérer dans ce domaine », a indiqué le secrétaire général.

Des bâtiments de guerre de 16 pays dont la Russie, ainsi que les navires participant à l’opération navale anti-piraterie européenne baptisée Atalanta et la Marine de l’OTAN protègent les cargos contre les pirates dans le golfe d’Aden.

Selon l’ONU, les pirates somaliens ont attaqué environ 120 cargos en 2008. Ils détiennent plus de 10 navires et quelque 200 marins. Le 16 décembre 2008, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 1851 sur la lutte contre les pirates somaliens donnant le feu vert aux raids aériens contre les camps des pirates et aux opérations militaires en territoire somalien avec l’autorisation du gouvernement de ce pays, en guerre civile depuis 15 ans.