09/08/07 (B407) RTD / Des vents violents font huit blessés à Arta (Info et commentaires d’un lecteur)

Ces derniers 24 heures, il a plu sur l’ensemble du territoire national. Ces pluies ont été accompagnées des vents violents et ont causé des dégâts importants dans la région d’Arta.

Les vents ont détruits complètement 10 maisons et ont endommagés plus de 20 habitations. Huit personnes ont été brièvement blessées par ces vents.

Le régiment d’action rapide de l’armée nationale stationnée à Arta a porté les premiers secours envers les populations sinistrées.

Les précipitations sont des 77,6 millimètres en 24 heures, avec des grêlons et la température de 20 degré en plein mois d’août.

Le ministre de l’Intérieur accompagné du secrétaire exécutif de l’ONARS s’est rendu ce matin à Arta et ont rencontré les sinistrés dont une partie de cette population reste sans abri suite à ces intempéries.

Il a plu à Ali-Sabieh, Dikhil et Tadjourah sur le littoral, au Mont Goda dans le Day avec 52 millimètres d’eau.

__________________________________ Commentaire d’un lecteur

Voilà encore une occasion idéale pour IOG ! Décidément les calamités naturelles sont une source d’enrichissable inépuisable pour le Génie de la Corne !

IOG remerciera-t-il le bon Dieu ? En tout cas, il n’hésitera pas à demander un aide d’urgente aux Ambassadeurs étrangers présents à Djibouti au nom du secours pour les sinistrés.

Sachez que Daher Said Seif, l’un des grand commerçants de Djibouti et grand ami d’IOG est prêt !!!

Le système est bien rodé ! Il achétera à IOG les dons et il les revendra sur le marché Éthiopien avec bénéfice. Et tous les deux pourront fêter la nouvelle aubaine.

24/07/07 (B405) RTD / Lundi 23 juillet. Manque … de Khat à Djibouti. L’avion de transport Djibouti Airlines, véritable cercueil volant s’écrase lors d’un atterissage de détresse (Info lecteur)

Accident d’un avion de Djibouti Airlines

L’avion transportant le khat de SOGIK de Dire Dawa à Djibouti, a eu une panne de l’un de ces moteurs en plein vol, aujourd’hui, selon les premières informations.

Ce situation a obligé le pilote de l’avion a procédé à un atterrissage forcé à shinelleh situé à 30 Km de Diré Dawa. Cette incident a causé la mort d’un passagers et fait plusieurs blessés.

Il y aurait 6 membres de l’équipage et 3 passagers dans l’avions de type Antonov de la compagnie de Djibouti Airlines.

Selon des précisions apportées par notre confrère Ismaël Aptidon qui se trouve à Diré Dawa, la seule victime de cet accident est Mr Elmi Goumaneh, Membre du comité directeur du SOGIK, la compagnie importatrice de Khat.

_______________________________________ Note du lecteur

Air Djibouti  a le monopole du transport de Khat à partir de l’Ethiopie. La Compagnie appartient officiellement à M. Moussa Rayale mais c’est un prête-nom. Le véritable propriétaire est IOG. L’avion d’Air Djibouti était un véritable cercueil volant, par manque d’entretien : le propriétaire véritable n’entend pas faire des dépenses de sécurité qu’il considére comme inutiles. 

Mais cette fois, IOG a perdu la vente de son khat : perte sèche pour la nébuleuse. Le mort et les blessés n’ont aucune importance pour lui car il n’a aucune considération pour la vie humaine, en dehors de la sienne !!

19/07/07 (B404) Radio-Trottoir : la RTD s’est attaqué à Nicolas Sarkozy, lors d’un journal en langue Somalie. (Lecteur)

Je vous confirme que des insultes ont été proférées sur la RTD, en langue Somalie. Des amis sont en train de récupérer l’émission et nous allons vous l’adresser avec une traduction en Français.

Bon courage à l’équipe de l’ARDHD.

04/07/06 (B357_B) Pour la RTD, les manifestations de colère ne sont … que des actes de panique. Privés d’eau et d’électricité pour cause de détournements des aides internationales, les Djiboutiens se révoltent contre le pouvoir et que répond-il ce pouvoir : gardez votre calme ! On rêve véritablement ! (RTD)

Début de panique après une grave pénurie d’eau à Balbala
(RTD 02/07/2006)

Depuis quelques jours, les habitants des quartiers Hayableh, Barwaqo, T5, Dogley et Wahdidaba, tous situés dans le grand faubourg de Balbala, sont affectés par une pénurie d’eau sans précédents.

Une panne de forage au PK 20 est à l’origine de la pénurie d’eau qui affecte ces quartiers populaires. Lors d’un reportage d’une équipe de la RTD, les habitants rencontrés ont jugé la situation très difficile, et particulièrement intenable en cette période caniculaire.

Constatant qu’aucune goutte ne sortait des robinets après plusieurs heures, les habitants de ces quartiers ont d’abord été pris de panique. Alerté, l’ONED est intervenu en raccordant le réseau qui alimentait ces quartiers sur des forages voisins. Mais beaucoup ont estimée « insatisfaisante » la solution de secours, car la situation restait encore critique et la population était rationnée en eau quartier par quartier.

Le rationnement est effectué par le biais de vannes contrôlés au niveau du réseau général d’adduction de l’eau de Balbala. Même si l’ONED avait indiqué que ces opérations de rationnement étaient de nature « temporaires », à bout de nerfs la population s’est finalement ruée sur les vannes pour les rouvrir. Ce qui a conduit à un dérèglement de la pression sur tout le réseau et a par la suite, accentué le manque d’eau sur l’ensemble de ces quartiers.

L’ONED a annoncé toutefois aujourd’hui, la réparation ainsi que la mise en service du forage à l’origine de la panne.
Le directeur de l’ONED, Youssouf Mirgan s’expliqué dans une déclaration faite ce matin à la presse. En cette période de forte canicule, la demande d’eau augmente très fortement alors que la production, a-t-il dit, reste au même niveau et a même baissé sur certains forages en raison du manque de pluie cette année.

Le problème vécu par les habitants de Balbala s’explique par une panne de forage qui alimentent cette zone, a expliqué le directeur de l’ONED en ajoutant que ces forages ont été remis en service aujourd’hui.

Il a, d’autre part, demandé à la population de ne pas céder à la panique au premier arrêt du robinet et de laisser les agents de l’ONED à procéder à toutes les opérations de rationnements nécessaires pour distribuer la quantité d’eau disponible afin d’alimenter tout le monde.

Enfin, il a lancé un appel à la population afin qu’aucun acte de vandalisme ne soit commis contre les installations de l’ONED, ce qui constituerait une perte pour tous.

18/06/06 (B355_A) Non seulement le peuple rencontre des difficultés pour se nourir, mais on lui propose, sous l’oeil bienveillant (depuis des annnées) des autorités, des aliments avariés et/ou dangereux. (Selon la RTD – Info lecteur)

Santé : de la viande non vaccinée à Balbala
(RTD 16/06/2006)

En matière de sécurité alimentaire, le ministère des finances et la gendarmerie nationale ont lancé jeudi conjointement une vaste opération à Balbala contre des bouchers clandestins opérants dans ce secteur.

Devant la prolifération de l’abattage clandestin des animaux destinés à la consommation le ministère des finances et la gendarmerie nationale ont apporté une réponse claire face à ce phénomène nuisible à la santé de tous qui est celle de traquer au quotidien les bouchers clandestins. Ce qui a permis de mettre sur la main la viande de 70 ovins et 2 chameaux destinés à la consommation mais avec sans aucune vérification vétérinaire préalable.

La viande ainsi saisie a été envoyée à l’abattoir de Djibouti pour une éventuelle vérification.

Ces opérations qui se poursuivront selon le chef d’état major de la gendarmerie ont pour objectif d’assurer une sécurité alimentaire saine aux djiboutiens.

27/05/06 (B352-A) Le FBI forme les troupes djiboutiennes. Encore un pas de Guelleh pour se mettre sous la domination américaine ??? (RTD – Info envoyée par un lecteur)

Le FBI forme nos forces dans la lutte contre le terrorisme

(RTD 25/05/2006)




Un stage de formation sur la gestion des cas majeurs s’est clôturé aujourd’hui à l’école de police Idriss Farah Abaneh à Nagad.

La fin de cette cérémonie de stage a été présidée par le directeur général de la police nationale le colonel Abdillahi Abdi Farah.

Ce stage a débuté le 7 mai dernier et a regroupé 24 officiers et sous officiers de la police nationale, de la gendarmerie nationale, de la garde républicaine et de la protection civile.

Ont été présents également à cette cérémonie les officiers et sous officiers de ces corps ainsi que des représentants des département américains d’état, de l’attaché culturel de l’ambassade des États Unis d’Amérique à Djibouti et de l’attaché légal régional et représentant de la justice du gouvernement américain Jennifer Keenan.

Ces 24 officiers et sous officiers issus des rangs de la police nationale, de la gendarmerie et de la garde républicaine ont bénéficié de cette formation de 3 semaines offerte par le département d’état américain et animé par des experts du FBI et ce dans le cadre du programme d’assistance antiterroriste mise en euvre à Djibouti par le biais du bureau régional de la sécurité de l’ambassade des États Unis d’Amérique.

L’objectif du programme d’assistance antiterroriste est de renforcer les capacités de services et des forces de sécurité des pays engagés dans la lutte contre le terrorisme avec des formations spécialisées et adaptées.

Ce stage qui vient de s’achever permettra aux participants de mieux gérer des situations de crise provoquées par des actes terroristes.

27/04/06 (B347-A) Selon un article publié sur le site de la RTD, 150.000 djiboutiens sont touchés par une crise humanitaire grave (Info lecteur)

_______________________________ Note de l’ARDHD
A notre avis, la cause de la crise est connue. C’est un phénomène persistant qui s’appelle Guelleh et qui, tels les moustiques, suce le sang de tous les habitants …

Mais il y a aussi une autre interprétation : l’exagération probable des chiffres est-elle la conséquence d’une manoeuvre de Guelleh, pour faire augmenter ses subventions : elle semble être la plus probable et la plus possible. Il pleure et il augmente les chiffres pour se faire donner de l’argent.

Mais les affamés et les laissés pour compte du régime n’en verront jamais la couleur …
_______________________________ Extrait de la RTD

150 000 djiboutiens touchés par une grave crise humanitaire


 


L’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies chargés de l’aide humanitaire dans la corne de l’Afrique Kjell Magne Bondevick est arrivé ce matin à Djibouti dans le cadre de sa tournée d’information et d’évaluation sur la situation de crise provoquée par la sécheresse dans la région.


Dès son arrivée à Djibouti l’émissaire spéciale des nations unies chargé de l’aide humanitaire dans la région a été reçue par le président de la république Ismail Omar Guelleh au palais présidentielle.


Au cour de cet entrevue qui s’est déroulé en présence du ministre des affaires présidentielle du représentant résidant du PNUD à Djibouti Saigal et du conseiller présidentiel le chef de l’État a notamment informé son hôte sur la situation critique engendrée par la sécheresse dans les régions intérieur du pays.


De son cote  l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies a souligné  la préoccupation de la communauté internationale vis à vis de cette situation difficile pour les population rurales qui souffrent de l’insuffisance alimentaire et de l’accès à l’eau potable.


Enfin le président de la république a en outre exprimé ses satisfactions et a adressé ses remerciements à l’intérêt que les Nations Unies accordent à notre population qui traverse une grave crise humanitaire du à la sécheresse qui touche quelques 150.000 personnes sur le territoire nationale.


Cette première visite de travail de 24 heures de l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU à Djibouti fait suite à l’appel lancé par le gouvernement djiboutien à la communauté internationale pour venir en aide aux populations affectées par la sécheresse.

12/03/06 (B341-B) Elections : enfin des résultats. Comme nous l’avions anticipé le RPP inflige une véritable raclée à son partenaire, le FRUD bis, qui apparaît comme le grand perdant du scrutin.

Le FRUD(bis), au tapis, a été mis KO par le RPP !


Dessin Roger Picon

Seules la constance et la détermination d’une équipe aussi motivée que celle de l’ARDHD peuvent contribuer à trouver les résultats.

– Sur le site de l’ADI à 10h30 (Paris), les liens avec les articles ont été désactivés (accident ou volonté ?). On ne peut donc pas visualiser les résultats.

– Sur le site de la RTD, ils sont bien là, mais écrits en caractères bleu foncé sur fond noir : pas facile à lire !!!

Finalement nous avons pu déchiffrer les résultats qui ne s’expriment qu’en pourcentage et pas encore en listes … On a détecté des erreurs dans deux additions, ce qui confirmerait les soupçons de magouillage et de fraude !!! (*)

___________________________ Extrait site RTD

Les résultats du scrutin communal et régional

A Djibouti, les résultats des élections communales et régionales sont ésormais connus.

Les opérations de dépouillement et de décompte des voix se sont poursuivies jusqu’à tard cette nuit, retransmis en direct à la radio et à la télévision nationale.

Les résultats se présentent ainsi :

Pour les communales de Djibouti

Dans la commune de Ras-dika, (Total 100%)
le parti du rassemblement populaire pour le progrès obtient 63,60%
du suffrage exprimé contre 36,40% pour le FRUD.

Dans la commune de Boulaos, (*) (Total 97,46% – manque 2,54% perdus ?)
le RPP obtient 45,35% du suffrage exprimé, le FRUD obtient 14,25%, la liste « Droit et Justice » réussi 14,83%, le PSD 14,06 % et enfin le PND avec 8,97%.

Pour les régionales de Djibouti

Dans la région d’Arta, (Total 100%)
la liste RPP obtient 63,20% des voix, la liste indépendante « Alliance Arta –Damerjog » 18,64% et la liste FRUD avec 18,16%.

A Tadjourah, (Total ~ 100%)
également près de 65% des suffrages exprimés vont au RPP, plus de 25% au FRUD et un peu plus de 10% à la liste UPR.

A Ali-Sabieh, (*) (Total 100% – manque 0,20% perdus ?)
le RPP obtient 55,6% des voix exprimées, la liste Indépendante « Ensemble pour l’avenir » 36,7% et le FRUD obtient 7,50%.

A Dikhil, (Total ??? )
le RPP arrive en tête avec un score de près de 75%.

Dans la région d’Obock, (Total 100%)
également victoire du RPP avec un score de 61,02%, le FRUD obtient 22,61%, l’UPR 9,60% et le PSD 6,77%.

Ces résultats seront ultérieures et confirmés officiellement par le conseil Constitutionnel mais une forte probabilité de second tour est possible dans les communes de Boulaos, de Balbala ainsi que dans la région d’Ali-Sabieh.

(*) Bizarre – Bizarre à Boulaos, le total ne fait pas 100 %, contrairement aux autres districts !

45,35% + 14,25%+ 14,83% + 14,06 % + 8,97% = 97,46 %

Où sont passés les 2,54 % ?

Ali Sabieh, il manque 0,20 %

Est-ce l’effet du bug informatique dans le programme de fraude, comme nous l’évoquions ce matin ?

En tout cas l’ensemble des résultats publiés par le Ministère de l’intérieur perd certainement beaucoup en crédilité, s’il y en avait jamais eu d’ailleurs !!!


Dessin Roger Picon