05/05/2012 (B655) Disparition de Jean-Paul Noël Abdi – Le message d’Adieu et de remerciements prononcé par sa soeur Thérèse.

Arrivé samedi 21 avril au soir en provenance de l’hôpital Laveran à Marseille où il a rendu l’âme le vendredi 13 avril à Celui qui le lui a prêté, Jean-Paul a reposé la nuit à l’hôpital Peltier qui l’a vu naître un matin de juillet 1947.

Un matin d’avril 2012, il a quitté ce lieu hautement symbolique pour lui, son alpha et son omega.

La famille et ses nombreux amis ont tenu à faire acte de présence.

Tout d’abord au nom de toute la famille ici présente, je remercie du fond du cœur tous ceux qui nous ont témoigné leur sympathie.

Je remercie tout particulièrement tous ceux qui l’ont accompagné à sa dernière demeure ou se sont fait représentés :

  1. S.E. M. l’ambassadeur d’Allemagne ;
  1. S.E. Mme l’ambassadeur des Etats-Unis ;
  1. S.E. M. l’ambassadeur de France ;
  1. S.E. M. le représentant de l’Union Européenne ;

Tous ces grands pays attachés au respect des Droits de l’Homme.

Les mots me manquent pour remercier Mme Fois qui n’a ménagé aucun effort.

Ce fut un bel enterrement.  L’on sentait la reconnaissance chez les uns, et une sincère amitié chez les autres.

Ce fut un bel enterrement avec la présence de l’Evêque qui a imploré le Seigneur puis béni son cercueil , et un Sheik qui a prononcé une prière.

Sa nièce Sagal a ensuite rendu un dernier hommage à son oncle qu’elle admirait tant.

Quand il quittait l’hôpital, le ciel était couvert et quelques gouttes de pluie sont tombées.

Il est mort un vendredi, jour béni pour les musulmans et il a été enterré un dimanche, jour béni pour les chrétiens.

Etait-ce un signe de Dieu ?

Nos derniers mots pour Jean-Paul :

« Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.  Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble (Charles Péguy).  Tapotes sur ton ordinateur et lis ces derniers mots »

Adieu, reposes en paix.

Ta sœur qui t’a toujours aimé.

05/05/2012 (B655) Disparition de Jean-Paul Noël Abdi – Le message d’Adieu et de remerciements prononcé par sa soeur Thérèse.

Arrivé samedi 21 avril au soir en provenance de l’hôpital Laveran à Marseille où il a rendu l’âme le vendredi 13 avril à Celui qui le lui a prêté, Jean-Paul a reposé la nuit à l’hôpital Peltier qui l’a vu naître un matin de juillet 1947.

Un matin d’avril 2012, il a quitté ce lieu hautement symbolique pour lui, son alpha et son omega.

La famille et ses nombreux amis ont tenu à faire acte de présence.

Tout d’abord au nom de toute la famille ici présente, je remercie du fond du cœur tous ceux qui nous ont témoigné leur sympathie.

Je remercie tout particulièrement tous ceux qui l’ont accompagné à sa dernière demeure ou se sont fait représentés :

  1. S.E. M. l’ambassadeur d’Allemagne ;
  1. S.E. Mme l’ambassadeur des Etats-Unis ;
  1. S.E. M. l’ambassadeur de France ;
  1. S.E. M. le représentant de l’Union Européenne ;

Tous ces grands pays attachés au respect des Droits de l’Homme.

Les mots me manquent pour remercier Mme Fois qui n’a ménagé aucun effort.

Ce fut un bel enterrement.  L’on sentait la reconnaissance chez les uns, et une sincère amitié chez les autres.

Ce fut un bel enterrement avec la présence de l’Evêque qui a imploré le Seigneur puis béni son cercueil , et un Sheik qui a prononcé une prière.

Sa nièce Sagal a ensuite rendu un dernier hommage à son oncle qu’elle admirait tant.

Quand il quittait l’hôpital, le ciel était couvert et quelques gouttes de pluie sont tombées.

Il est mort un vendredi, jour béni pour les musulmans et il a été enterré un dimanche, jour béni pour les chrétiens.

Etait-ce un signe de Dieu ?

Nos derniers mots pour Jean-Paul :

« Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.  Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble (Charles Péguy).  Tapotes sur ton ordinateur et lis ces derniers mots »

Adieu, reposes en paix.

Ta sœur qui t’a toujours aimé.