17/02/08 (B435) SWISS INFO : Les relations entre l’ONU et l’Erythrée passent à la crise ouverte (Info lectrice)

New York – Les relations entre les Nations unies et l’Erythrée sont passées de la tension à la crise ouverte. L’ONU a accusé Asmara de bloquer le repli en Ethiopie de sa force de paix chargée de surveiller la frontière et de lui couper les vivres.

L’ONU avait décidé de retirer d’Erythrée les personnels de sa Mission en Ethiopie et Erythrée (Minuee), en raison des restrictions d’approvisionnement en carburant imposées par le gouvernement d’Asmara depuis le mois de décembre, et de les redéployer du côté éthiopien de la frontière.

Les difficultés d’approvisionnement en carburant paralysent les moyens de la Minuee, aériens notamment, et l’empêchent de surveiller efficacement la frontière où se font face 200’000 soldats des deux pays, selon l’ONU. Créée en 2000, la Minuee compte un peu plus de 2000 personnels dont 1000 à 1200 sont concernés par le redéploiement, selon l’ONU.

Le Conseil de sécurité devait tenir une réunion d’urgence vendredi pour examiner la situation, a annoncé son président, l’ambassadeur du Panama Ricardo Alberto Arias.

Le retrait de la Minuee, chargée de surveiller la zone tampon établie le long de la frontière érythréo-éthiopienne, fait craindre un nouveau conflit entre les deux pays de la Corne de l’Afrique. Les relations entre l’Ethiopie et son voisin érythréen, qui a obtenu son indépendance en 1991, sont très tendues, les deux pays ayant multiplié récemment les déclarations belliqueuses.

Une guerre frontalière a opposé les deux pays de 1988 à 2000, faisant au moins 80’000 morts. Ils ont signé en décembre 2000 un accord de paix à Alger dans lequel ils s’engageaient à respecter la décision d’une commission indépendante sur le tracé de la frontière

04/01/08 (B428) SWISS INFO : Bâle-Campagne : 120 kilogrammes de khat saisis.

Bâle – Les gardes-frontière suisses ont saisi
120 kilogrammes de khat à Biel-Benken (BL), à la frontière
avec la France. Le passeur, un Somalien de 63 ans résidant en Suisse
romande a été surpris dans la nuit du 27 au 28 décembre
par une patrouille mobile.

Le khat était caché dans plusieurs cartons. Le trafic de khat
a atteint un nouveau record dans la région bâloise l’an passé:
les gardes-frontière ont saisi au total 633 kg de cette plante aux
effets euphorisants, contre 454 en 2006.

SDA-ATS

04/11/07 (B420) SWISS INFO : Yémen : 40 immigrants somaliens jetés à la mer (Info lectrice)

Sanaa – Quarante immigrants somaliens, dont sept femmes, ont péri cette semaine après avoir été jetés à la mer par des passeurs au large des côtes yéménites, à l’entrée du Golfe d’Aden. Près de 80 autres ont survécu et ont été secourus.

Les victimes faisaient partie d’un groupe de 120 Somaliens partis de Bosasso, en Somalie, à bord d’une embarcation de trafiquants qui les ont obligés à se jeter à la mer à 1,5 mille marin des côtes du Yémen. Deux autres membres du groupe sont toujours portés disparus.

Bosasso est la capitale économique du Puntland, région semi-autonome située au nord-est de la Somalie, pays en guerre civile depuis 1991. Ce port situé en face de la côte yéménite est en train de devenir une plaque tournante de l’émigration clandestine pour l’Est et la Corne de l’Afrique.

En un mois et demi de début septembre à mi-octobre, plus de 400 immigrants éthiopiens ou somaliens ont péri ou disparu en mer en tentant de gagner le Yémen, selon une porte-parole du HCR